Le lien entre les maux de tête et le foie

· 13 janvier 2015
Même si vous avez du mal à y croire, réduire notre stress et notre anxiété peut nous aider à améliorer notre santé, aussi bien au niveau hépatique qu'au niveau émotionnel.

Les maux de tête peuvent avoir diverses origines : migraines, céphalées liées à la tension, mais un foie malade ou intoxiqué peut aussi produire de la douleur. Nous vous montrons comment le reconnaître et ainsi prendre davantage soin de vous.

Pourquoi mes maux de tête peuvent-ils être liés au foie ?

Les effets du foie sur les maux de tête.

Quand un foie est en bonne santé, nous jouissons d’une qualité de vie qui nous permet de ne pas penser à cet organe. Mais parfois, nous pouvons rencontrer des problèmes digestifs, de fatigue et d’autres symptômes comme par exemple des maux de tête. Il y existe un désordre, qui peut être léger ou plus grave et dont il faut prendre conscience de l’importance. 

Mais comment est-ce que ces maux de tête peuvent-ils être associés à un foie malade ? C’est une douleur qui vient et repart, elle apparaît parfois de façon très intense autour des tempes ou dans la partie arrière de la tête.

Il est fréquent que nous la confondions avec la céphalée liée à la tension, mais une donnée permet de la différencier : elle survient accompagnée de douleurs dans le ventre, d’une sensation d’être rempli, d’un mal-être gênant qui s’accompagne d’un goût amer dans la bouche, une langue blanchâtre ou jaunâtre et des nausées. 

Les médecins indiquent également qu’il est très fréquent de souffrir d’insomnie durant les premières heures de la nuit et de difficultés à se réveiller le matin. Chez les femmes, il est aussi habituel de connaitre un syndrome pré-menstruel accompagné de symptômes assez forts.

En général, les maux de tête apparaissent quand le foie est intoxiqué ou malade, et ne remplit pas ses fonctions de façon adéquate. Il ne peut donc pas nous donner l’énergie nécessaire jusqu’à la tête et les extrémités. Voilà d’où viennent la douleur et la fatigue.

Que faire pour prendre soin de son foie et éviter les maux de tête ?

La marche aide à éviter les maux de tête.

Cet article pourrait vous plaire : Accélérer le métabolisme pour mincir facilement

1. Règles alimentaires

  • Evitez de manger en grande quantité. Le mieux est de manger juste ce qu’il faut, plusieurs fois par jour, sans sauter de repas. Ne sautez jamais le petit-déjeuner car il est essentiel pour maintenir notre métabolisme en bonne santé.
  • Réduisez la consommation de graisses, de fritures, la consommation de sucre, d’alcool, de sel ainsi que de produits laitiers.
  • Elevez votre dose de légumes et de fruits secs. Il est plus bénéfique de consommer des aliments élaborés avec des cuissons douces, comme par exemple à la vapeur.
  • Les végétaux et les aliments à base de farines complètes, qui ont un effet « rafraîchissant » et surtout, les légumes verts au goût amer sont idéaux. Pourquoi cela ? Car ils calment le foie, c’est-à-dire qu’ils ont un effet désenflammant au niveau hépatique, en plus d’aider les fonctions purificatrices. L’un de ces aliments est l’artichaut.
  • Il existe des plantes médicinales qui peuvent être d’une grande aide, comme le chardon-Marie, le gingembre, le pissenlit, le thé vert. Ils sont détoxifiants, stimulent le drainage du corps et améliorent les fonctions hépatiques.

2. Règles comportementales et émotionnelles

  • Comme vous le savez, nos habitudes de vie influencent directement la santé de notre foie. Il serait bon que vous consacriez au moins une demi-heure par jour à faire du sport, à bouger et à améliorer les fonctions de votre coeur. Il suffit de sortir marcher chaque matin, ou d’aller courir à la fin de la journée pendant 15 minutes. N’importe quelle activité peut être bénéfique.
  • En plus de cela, il est indispensable de prendre soin de nos émotions. Réduisez vos niveaux de stress et d’anxiété en n’oubliant jamais quelles sont nos priorités : la santé, le bonheur et le fait de profiter des siens.
  • Réservez-vous toujours quelques heures de la journée pour vous-même, pour profiter des choses simples, même s’il s’agit de se retrouver seul dans un parc, à penser, ou prendre un café avec des amis (le café est bon pour le foie).
  • Entourez-vous de personnes qui vous aiment, vous respectent et qui veulent le meilleur pour vous. Si vous pensez que vous devez vous éloigner de certaines personnes, faîtes-le avant que votre santé ne s’en voie affectée. Toutes ces petites choses endommagent notre foie et notre équilibre personnel. Ne l’oubliez pas.

Découvrez cet article : 5 aliments anti-stress

Exemple d’un régime alimentaire adéquat pour éviter les maux de tête

L'artichaut aide à réduire les maux de tête.

Nous vous proposons un exemple simple pour une journée habituelle. Avec ces aliments, vous prendrez soin de votre foie et vous éviterez les maux de tête qui lui sont liés.

1. Le petit-déjeuner

  • Un verre d’eau tiède avec le jus d’un demi citron
  • Une tranche de pain d’avoine complet avec de la confiture de myrtilles (sans sucre)
  • Une demi-pomme et deux noix

2. Au milieu de la matinée :

  • Une pomme et une poire
  • Ou une tasse de thé avec une tartine de pain complet grillée avec quelques gouttes d’huile d’olive

3. Le déjeuner

  • Des légumes grillés (brocoli, choux de Bruxelles)
  • Du poisson blanc grillé
  • Un petit bol de morceaux de papaye

4. Le goûter

  • Un verre d’eau à l’avoine avec quelques fraises

5. Le dîner

  • Quelques artichauts bouillis avec un peu d’huile d’olive et du vinaigre
  • Du riz complet bouilli avec de l’huile d’olive, du sel et du laurier
  • Un kiwi
  • (N’oubliez pas que les salades composés ne sont pas bonnes au dîner, la salade par exemple est difficile à digérer donc réservez-les pour le déjeuner.)

6. Une heure avant d’aller dormir :

  • Une infusion de mélisse, de menthe et de thym. Vous dormirez mieux.