Le lucuma et ses bienfaits pour la santé

16 octobre 2020
Si n'avez pas encore entendu parler du lucuma, ne passez pas à côté de cet article autour de ce fruit exotique disposant d'une teneur incroyable en micronutriments essentiels.

Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous souhaitons vous parler du lucuma. Ce fruit provenant d’un arbre qui pousse sur les terres du Pérou. Il s’utilise pour la préparation de recettes sucrées, en raison de son goût exquis.

Sa ressemblance avec l’avocat est frappante car ils partagent la même couleur de peau, ainsi qu’un gros noyau à l’intérieur. Il s’agit d’un fruit charnu dont l’intérieur est de couleur jaune, voire même orange. Sa consommation peut apporter certains bienfaits pour la santé. Nous les détaillons dans cet article.

Provenance et usages du lucuma

Le lucuma est, comme nous l’avons précisé, un fruit qui provient d’un arbre: le lucume. Il se caractérise par sa grande taille et la couleur claire de son bois.

D’autre part, il pousse dans les vallées andines de façon sauvage et se développe mieux dans les climats tempérés. Il ne requiert pas un apport constant et excessif en eau, et s’adapte donc bien aux moments de sécheresse.

Le lucuma provient de cet arbre et se consomme généralement lorsqu’il est très mûr. Pour garantir sa conservation, il faut l’envelopper dans un matériel protecteur une fois qu’il est cueilli. Sa saveur est douce est partage quelques nuances avec le sirop d’érable. Il est donc couramment utilisé dans la préparation de recettes de confiserie.

Jus de lucuma.

“Le lucuma s’utilise lors de recettes sucrées car c’est l’une de ses caractéristiques principales.”

Bienfaits du lucuma

Ce fruit se caractérise par sa teneur en fer, en bêtacarotènes et en niacine. A tel point que sa consommation régulière offre un ensemble de bienfaits pour la santé associés à ces composants.

Malgré que le fer qu’il contient soit d’origine végétale et possède donc d’un taux d’assimilation plus faible, l’ingestion de ce nutriment réduit le risque de développer des pathologies comme l’anémie. De plus, il est toujours préférable de consommer le fer avec une dose de vitamine C afin de favoriser son absorption.

Par ailleurs, il faut souligner la présence de bêtacarotènes dans le lucuma. Ces nutriments sont des formes actives de la vitamine A. Cette dernière parvient à diminuer le risque de développer certaines maladies complexes telles que les pathologies hépatiques. C’est ce qui est démontré dans une recherche publiée dans le journal Nutrition and Health.

D’autre part, il est faut mentionner particulièrement la teneur en niacine du lucuma. Les données scientifiques actuelles affirment que cette substance a des effets bénéfiques sur la prévention des dyslipémies lorsqu’elle est ingérée à des doses adéquates. Il s’agit d’une vitamine à caractère hydrosoluble. Il faut donc consommer suffisamment d’eau tous les jours.

En résumé, l’ingestion régulière de lucuma peut être utile pour les raisons suivantes :

  • Prévention de l’anémie de type ferriprive.
  • Amélioration du fonctionnement hépatique.
  • Réduction du risque de développer des dyslipémies.

Lisez également : Remèdes naturels pour lutter contre l’inflammation du foie

Comment consommer le lucuma ?

Dans de nombreux pays, il peut être difficile de trouver du lucuma, car il se consomme régulièrement uniquement dans certains pays d’Amérique du Sud. Cependant, si vous parvenez à acheter ce fruit, sachez que la pulpe ne se consomme généralement pas à son état naturel. Dans l’idéal, le fruit doit être légèrement transformé afin de profiter au maximum de ses qualités organoleptiques.

La pulpe du lucuma présente effectivement une forte teneur en amidon et s’utilise souvent dans les préparations telles que les smoothies ou les crèmes. Habituellement, ce fruit est préférable pour les recettes sucrées. On le trouve rarement dans les plats salés.

Lucuma coupé en deux.

“Ce fruit est difficile à obtenir en dehors d’Amérique du Sud car il est originaire du Pérou.”

Découvrez aussi : Gâteau à la banane riche en fibres et pauvre en sucres

Un fruit sucré peu commun

Comme nous l’avons mentionné, le lucuma est un fruit provenant d’Amérique du sud qui pousse dans des conditions climatiques spécifiques. Il se consomme à très grande maturité et doit toujours être légèrement traité au préalable. Sa pulpe au naturel ne se mange pas habituellement.

D’autre part, son ingestion régulière fournit divers bienfaits pour la santé. Il s’agit d’un aliment qui contient des micronutriments essentiels pour le fonctionnement de l’organisme. Il est notamment très intéressant pour améliorer la fonction hépatique.

Toutefois, il ne faut pas en abuser car le lucuma renferme une quantité non négligeable de sucres. Le mieux est de l’introduire dans une alimentation équilibrée et variée.

En revanche, il s’agit d’une option saine pour remplacer le sucre simple ajouté dans les desserts par la pulpe du lucuma. Cet ingrédient apportera également une bonne texture ainsi qu’un goût sucré intense semblable à celui du sirop d’érable ou de certains édulcorants.

Il peut s’utiliser dans les crèmes, les glaces, les gâteaux et même les smoothies. Enfin, le lucuma se marie parfaitement avec le cacao amer et autres aliments typiques des recettes de pâtisseries.

  • DeLoughery TG., Iron deficiency anemia. Med Clin North Am, 2017. 101 (2): 319-332.
  • Leelakanok N., D’Cunha RR., Sutamtewagul G., Schweizer ML., A systematic review and meta analysis of the association between vitamin A intake, serum vitamin A, and risk of liver cancer. Nutr Health, 2018. 24 (2): 121-131.
  • Kahsyap ML., Ganji S:, Nakra NK., Kamanna VS., Niacin for treatment of nonalcoholic fatty liver disease (NAFLD): novel use for an old drug? J Clin Lipidol, 2019. 13 (6): 873-879.
  • Rojo, Leonel E., et al. “Original Contribution: Wound‐healing properties of nut oil from Pouteria lucuma.” Journal of cosmetic dermatology 9.3 (2010): 185-195.
  • García Ríos, Diego Héctor. “Caracterización de algunos metabolitos primarios y secundarios en dos variedades comerciales de lúcuma (Pouteria lucuma).” (2016).