Le méthylphénidate : qu’est-ce que c’est et à quoi sert-il ?

4 novembre 2019
Le méthylphénidate est un médicament principalement prescrit dans le cadre du traitement du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité. Il est également utilisé pour traiter d'autres pathologies.

Le méthylphénidate est un médicament indiqué pour le traitement du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. On l’utilise également pour traiter le syndrome de tachycardie orthostatique posturale et la narcolepsie.

Cependant, il peut également être utilisé, bien sûr, toujours sous prescription médicale, pour traiter les cas de fatigue et de dépression résistants aux traitements habituels.

Connaître un peu l’histoire du méthylphénidate

L’utilisation de stimulants pour le traitement symptomatique de la narcolepsie remonte aux années 1930, lorsque l’éphédrine et l’amphétamine ont commencé à être préscrites.

Par la suite, grâce à la recherche clinique, on a pu observer des progrès significatifs chez des enfants hyperactifs qui avaient reçu des amphétamines, en particulier de la benzédrine. C’est dès 1944, pendant la Seconde Guerre mondiale, qu’on a synthétisé le méthylphénidate pour la première fois.

Pendant la guerre, on a expérimenté de nombreuses variantes chimiques de l’amphétamine dans la recherche de molécules ayant des propriétés analogues. Cependant, le méthylphénidate présentait le moins d’effets secondaires.

Le méthylphénidate a ensuite été breveté en 1954. L’action de ce médicament sur l’organisme humain a révélé moins d’effets secondaires neurovégétatifs que les médicaments de sa classe connus à ce jour.

À quoi sert le méthylphénidate ?

Ce médicament appartient à la classe des composés à structure pipéridinique. Il augmente les niveaux de dopamine et de noradrénaline dans le cerveau grâce à sa capacité d’inhiber le recaptage des transporteurs de monoamine respectifs.

Le méthylphénidate a une structure similaire à celle de l’amphétamine, mais il n’est pas neurotoxique. Ses effets ne sont donc pas les mêmes. Voyons plus en détail pour quelles pathologies ce médicament est indiqué.

Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité ou TDAH

Une enfant souffrant du TDAH traitée au méthylphénidate

Il s’agit d’un trouble neurobiologique qui apparaît dès l’enfance et qui touche plus de 5 % des enfants dans le monde. À l’heure actuelle, les causes exactes de l’apparition de cette maladie ne sont pas connues. La possibilité qu’il s’agisse d’une combinaison de plusieurs facteurs de risque agissant ensemble est évaluée.

Cependant, bien qu’on ne connaisse pas les causes exactes, il se trouve que les facteurs génétiques et environnementaux ont une grande influence sur son développement. De plus, le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité a une probabilité de 76 % d’être héréditaire.

Par contre, en ce qui concerne les symptômes caractéristiques de cette maladie, on peut mentionner 3 symptômes centraux :

L’association de ces sympômes au TDAH dépend de certaines conditions :

  • Avoir lieu avant l’âge de 7 ans
  • Se maintenir dans le temps au moins 6 mois
  • Toucher au moins deux domaines de la vie de l’enfant
  • Avoir un impact significatif, en détériorant de manière importante leurs performances

Découvrir : 6 conseils pour traiter l’hyperactivité chez les adultes

Syndrome de tachycardie orthostatique posturale

Ce syndrome se caractérise par des étourdissements ou une sensation d’évanouissement chez la personne qui en souffre. Il se déclenche lorsque le système nerveux autonome ne fonctionne pas correctement.

Dans le syndrome de tachycardie orthostatique posturale, les vaisseaux sanguins ne se contractent pas suffisamment pour assurer un apport sanguin adéquat au cerveau.

Ainsi, pour tenter de maintenir un apport sanguin suffisant pour le bon fonctionnement du cerveau, le système nerveux autonome augmente la fréquence des battements du cœur et des tachycardies apparaissent.

Le méthylphénidate est indiqué pour traiter cette pathologie. Elle peut survenir pour la première fois après une infection par un virus ou après une blessure. Cependant, il est très difficile de savoir si l’une de ces circonstances est à l’origine de cette affection.

Des recherches sont actuellement en cours pour mieux comprendre la cause du syndrome de tachycardie orthostatique posturale.

Narcolepsie

Le méthylphénidate pour traiter la narcolepsie

Ce trouble se caractérise par une somnolence diurne extrême et des crises de sommeil soudaines. Les personnes atteintes de narcolepsie ont souvent de la difficulté à rester éveillées pendant de longues périodes, peu importe les circonstances.

Comme pour les deux autres affections, la cause spécifique de la narcolepsie est inconnue. Cependant, on a constaté que les taux d’hypocrétine chez les patients atteints de ce trouble étaient faibles. C’est une substance dans le cerveau qui aide à réguler les états d’éveil et de sommeil.

Voir aussi : 7 habitudes qui vous aident à combattre l’insomnie de façon naturelle

Conclusion

Le méthylphénidate est un médicament sur ordonnance. On l’utilise principalement pour le traitement du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Mais aussi d’autres pathologies.

Vous devriez suivre les directives du médecin et les recommandations du pharmacien, car il s’agit d’un médicament qui a des effets indésirables graves. Son utilisation abusive pourrait avoir de graves conséquences sur la santé.

 

  • Vademecum. (2015). Metilfenidato. https://doi.org/Medicamentos Genericos Intercambiables
  • Brant, L. C., & Carvalho, T. R. F. (2012). Metilfenidato: Medicamento gadget da contemporaneidade. Interface: Communication, Health, Education. https://doi.org/10.1590/S1414-32832012000300004
  • Saúde, B. B. de A. de T. em. (2014). Metilfenidato no tratamento de crianças com transtorno de déficit de atenção e hiperatividade. In Portal anvisa.