Le molluscum contagiosum, qu’est-ce que c’est ?

30 avril 2020
Le molluscum contagiosum est une infection cutanée causée par un poxvirus. C'est une maladie très contagieuse qui touche aussi bien les adultes que les enfants.

Le molluscum contagiosum est une maladie virale très contagieuse causée par un poxvirus. Cette infection concerne le plus souvent les personnes sexuellement actives et les patients porteurs du virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

L’infection causée par ce virus provoque l’apparition de petites protubérances sous la peau qui se manifestent ensuite sous forme de papules. C’est une infection très contagieuse : il suffit simplement d’avoir été en contact avec la peau infectée ou d’avoir un rapport sexuel avec une personne infectée pour contracter la maladie. Néanmoins, il ne s’agit pas d’une infection dangereuse et elle peut, qui plus est, disparaître de manière spontanée.

Comme nous le verrons plus loin dans cet article, il est possible de traiter cette maladie. Le molluscum contagiosum a une plus forte incidence chez les enfants, chez les adultes sexuellement actifs et chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme les patients porteurs du VIH.

Le molluscum contagiosum, une infection cutanée

Comme commenté précédemment, le molluscum contagiosum est une maladie de la peau causée par un poxvirus qui vit dans l’épiderme. C’est une maladie très contagieuse qui touche aussi bien les enfants que les adultes.

Il est possible de contracter la maladie suite à un contact sexuel, mais aussi  non sexuel via le partage de vêtements ou de serviettes, par exemple. Tout le monde peut contracter la maladie. La maladie touche les hommes et les femmes de la même manière.

Généralement, les lésions apparaissent sur le visage, le cou, les aisselles et la partie supérieure des mains. Elles peuvent aussi apparaître sur les parties génitales, la partie inférieure de l’abdomen et la partie supérieure interne des cuisses si l’infection a été transmise par voie sexuelle. Les protubérances qui se forment sur la peau sont petites et fermes. Elles ne sont généralement pas douloureuses, mais elles peuvent parfois provoquer une irritation. Leurs autres caractéristiques sont les suivantes :

  • Elles ont du relief, elles sont rondes et sont de la couleur de la peau
  • Elles peuvent s’enflammer et donc devenir rouges et entraîner des démangeaisons
  • Si vous grattez ou frottez les protubérances, elles peuvent facilement éclater, et le virus peut alors se transmettre plus facilement à d’autres zones de la peau
Le molluscum contagiosum au microscope

Prévenir le molluscum contagiosum

Tout comme la plupart des infections virales, il est possible de prévenir l’infection molluscum contagiosum en appliquant une série de mesures.

  • Éviter le contact avec les zones de la peau affectées, même son propre contact. Il est possible de transmettre l’infection à d’autres zones de notre corps tout comme il est possible de la transmettre à une autre personne avec un simple contact
  • Se laver les mains fréquemment est l’une des meilleures mesures pour prévenir cette infection
  • Éviter les rapports sexuels : comment commenté précédemment, la voie sexuelle est l’une des voies de contamination de ce virus. Par conséquent, si vous êtes infecté ou si la personne avec qui vous souhaitez avoir des rapports sexuels est infectée, il est préférable d’éviter les rapports jusqu’à ce que les protubérances aient complètement disparu
  • Ne pas se partager des affaires personnelles, comme les vêtements, les serviettes, les brosses à cheveux, etc
  • Enfin, recouvrir les lésions avec une compresse de gaze est aussi une bonne mesure de prévention. Vous éviterez ainsi de nombreuses contaminations par contact direct
Des lésions causées par le molluscum contagiosum

Cet article peut également vous intéresser : 4 remèdes à base d’argile pour soigner les affections cutanées

Quel est le meilleur traitement ?

Comme commenté précédemment, cette infection peut disparaître d’elle-même. Néanmoins, il est également possible de la traiter pour accélérer la guérison.

Le traitement dépendra des caractéristiques du patient, ainsi que de la forme de présentation de la maladie. Par « caractéristiques du patient », nous faisons essentiellement référence à l’état de son système immunitaire.

Lorsque la maladie ne disparaît pas d’elle-même, vous avez le choix entre les différents traitements suivants :

  • Le curetage, une technique dermatologique qui consiste à découper précisément la lésion
  • La cryothérapie, une technique qui consiste à brûler les protubérances par le froid
  • Un traitement médicamenteux
  • Le laser

Cet article peut également vous intéresser : 7 remèdes maison pour soulager naturellement la mycose cutanée

En somme…

Le molluscum contagiosum est une infection virale très contagieuse. C’est pourquoi il est fondamental d’appliquer des mesures de prévention.

Néanmoins, ce n’est pas une infection très grave. D’ailleurs, elle finit souvent par disparaître d’elle-même. N’hésitez pas à consulter un médecin si vous avez le moindre doute sur le sujet.

 

  • Uzuncakmak, T. K., & Karadag, A. S. (2018). Molluscum contagiosum. In Diagnostics to Pathogenomics of Sexually Transmitted Infections. https://doi.org/10.1002/9781119380924
  • Chen, X., Anstey, A. V., & Bugert, J. J. (2013). Molluscum contagiosum virus infection. The Lancet Infectious Diseases. https://doi.org/10.1016/S1473-3099(13)70109-9
  • Olsen, J. R., Gallacher, J., Piguet, V., & Francis, N. A. (2014). Epidemiology of molluscum contagiosum in children: A systematic review. Family Practice. https://doi.org/10.1093/fampra/cmt075