Le pH de l'urine, qu'est-ce que c'est ?

Le pH de l'urine reflète l'activité métabolique du corps. Sa mesure permet le diagnostic et le suivi de différents troubles de manière économique.
Le pH de l'urine, qu'est-ce que c'est ?
Karina Valeria Atchian

Rédigé et vérifié par le médecin Karina Valeria Atchian.

Dernière mise à jour : 16 décembre, 2022

L’échantillon d’urine sert aux médecins pour évaluer la santé des reins et d’autres parties du corps. Parmi les autres paramètres étudiés figure le potentiel hydrogène ou pH de l’urine.

Depuis la Grèce antique, l’urine a été utilisée comme méthode de diagnostic. La couleur, la turbidité, l’odeur, le volume, la viscosité et même la douceur ont été évalués. Depuis l’invention du microscope au XVIIe siècle, le sédiment urinaire a commencé à être étudié et a été intégré comme méthode d’étude de routine pour les examens médicaux.

Actuellement, le test urinaire est devenu une étude accessible, peu coûteuse, non invasive et facile à collecter qui permet d’orienter le diagnostic différentiel de diverses affections. Parmi les paramètres étudiés dans l’échantillon urinaire se trouve le pH de l’urine.

Les fonctions rénales normales sont maintenues par de multiples processus cellulaires. Si l’une de ces fonctions est altérée, la santé peut être menacée. Nous allons commencer par quelques notions générales pour comprendre le concept qui nous concerne.

A quoi sert l’analyse d’urine ?

Comme nous l’avons dit, l’analyse d’urine est une méthode d’étude non invasive qui remplit une multitude de fonctions dans la détection et le suivi de différentes pathologies :

  • Suivi de l’évolution d’une maladie rénale connue.
  • Diagnostic de maladie rénale aiguë ou chronique chez les patients présentant d’autres symptômes suspects.
  • Découverte d’une pathologie rénale chez un patient sans symptômes apparents.
  • Marqueur général de la maladie.

Quels paramètres urinaires sont étudiés ?

Lors d’une analyse d’urine, divers paramètres peuvent être étudiés, parmi les suivants :

  • Taux de filtration glomérulaire : principale mesure de la fonction rénale.
  • Sédiments urinaires : érythrocytes, leucocytes, cylindres et cristaux dans l’urine.
  • Protéinurie : Élimination anormale des protéines dans les urines.
  • pH urinaire.
  • Altération du volume urinaire : oligurie, anurie, polyurie.
  • Présence de glucose dans les urines.
  • Anomalies électrolytiques : sodium, chlorure, potassium, calcium.

Quel est le pH de l’urine ?

Ce concept fait référence à la concentration d’ions hydrogène dans l’urine et reflète son degré d’acidité. Sa valeur normale est comprise entre 4,5 et 8. Elle est étroitement liée au pH du sang.

Le mécanisme complexe du corps qui régule le pH sanguin est composé de trois mécanismes qui fonctionnent simultanément :

  • Les reins.
  • Les poumons.
  • Un système tampon chimique.

La façon dont les reins contribuent à l’équilibre du pH dans le sang se fait par l’élimination dans l’urine, ou la rétention, de substances acides ou alcalines, selon les besoins de l’organisme. Le but est toujours de maintenir le pH du sang à des valeurs saines, autour de 7,4.

Le pH urinaire peut être classé en trois grades :

  • pH urinaire acide lorsque la valeur est faible : inférieur à 5,5.
  • pH urinaire alcalin lorsqu’il est élevé : supérieur à 7.
  • Si le pH est de 7, on dit qu’il est neutre.

Chaque fois qu’un pH urinaire altéré est retrouvé, il faut tenir compte du pH sanguin et des antécédents cliniques du patient, ainsi que de sa fonction rénale, de la présence ou de l’absence d’ infection urinaire, de l’apport de l’alimentation consommée, etc.

La couleur de l'urine et sa signification

Causes de l’urine acide

Il existe une longue liste de causes qui génèrent une urine acide. Parmi eux figurent les suivants :

  • Maladie pulmonaire obstructive chronique ou emphysème.
  • Diabète sucré.
  • Famine.
  • Déshydratation.
  • Diarrhée.
  • Présence de bactéries productrices d’acide, comme Escherichia coli.
  • Régime hyperprotéiné.
  • Jus de cranberry.
  • Médicaments.

Causes de l’urine alcaline

D’autre part, les causes possibles de l’urine alcaline sont les suivantes :

  • Hyperventilation
  • Vomissements.
  • Acidose tubulaire rénale.
  • Présence de bactéries productrices d’uréase.
  • Régime végétarien.
  • Vieux échantillons.

Quel est l’échantillon d’urine idéal ?

La première urine du matin est l’échantillon idéal pour un test d’urine. Il s’agit généralement d’un échantillon concentré qui garantit la détection de substances chimiques et d’éléments qui pourraient ne pas être détectés dans un échantillon aléatoire.

Après le prélèvement, il doit être livré rapidement pour analyse en laboratoire. Si la livraison n’est pas immédiate, il doit être réfrigéré entre 2 et 8 °C pour éviter la croissance bactérienne et le métabolisme de l’échantillon. De plus, le pH peut être altéré et donner une valeur imprécise.

Importance de la mesure du pH urinaire

L’étude des échantillons d’urine est peu coûteuse et facile à obtenir. Il permet d’évaluer de nombreuses fonctions métaboliques de l’organisme. Par exemple, il est connu qu’un pH urinaire faible et un pH urinaire élevé peuvent favoriser la formation de calculs rénaux de différents types.

Avec le reste des paramètres urinaires, le pH est un élément important lors de la réalisation de divers diagnostics et suivis.

Cela pourrait vous intéresser ...
Urobilinogène dans l’urine : causes et valeurs normales
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Urobilinogène dans l’urine : causes et valeurs normales

L'urobilinogène est excrété dans l'urine et lui donne sa couleur. Cependant, des valeurs élevées peuvent être un signe de maladie.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.