Peut-on faire l'amour avec une infection urinaire ?

Les infections urinaires sont beaucoup plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes. Différents facteurs influencent leur apparition, parmi lesquels le sexe. Découvrez quelques conseils que vous devriez garder à l'esprit.
Peut-on faire l'amour avec une infection urinaire ?

Dernière mise à jour : 25 mars, 2022

Si vous avez déjà eu des brûlures en urinant, des difficultés à retenir votre urine, une envie incontrôlable d’aller aux toilettes (même avec une vessie vide), une sensation de lourdeur dans l’estomac ou si vous avez remarqué du sang dans vos urines, vous avez probablement souffert d’une infection urinaire.

Bien qu’il soit possible d’avoir des rapports sexuels avec une infection urinaire, l’inconfort et la douleur seront plus importants. Vous courez ainsi le risque que les symptômes se renforcent.

Les infections des voies urinaires

L’inflammation de la vessie est connue sous le nom de cystite. Dans la plupart des cas, elle est causée par une infection bactérienne, qui se produit généralement lorsque des bactéries extérieures au corps pénètrent dans les voies urinaires.

Cette inflammation peut toucher les enfants, les hommes et les femmes, mais elle survient principalement chez les femmes. La raison en est que l’urètre est plus court, les bactéries peuvent donc atteindre le tractus plus facilement.

Une infection urinaire peut être très gênante et douloureuse et entraîner des problèmes de santé majeurs si elle n’est pas traitée correctement. Les symptômes les plus courants sont les suivants : 

  • Besoin constant d’uriner
  • Douleur ou brûlure en urinant
  • Miction fréquente en petites quantités
  • Du sang dans les urines
  • Urine trouble avec une forte odeur
  • Inconfort pelvien
  • Sensation de pression dans le bas-ventre
  • Faible fièvre
Faire l'amour avec une cystite.

Une infection urinaire n’est pas une MST

Ni l’homme ne peut transmettre la bactérie à la femme ni la femme à l’homme lors d’un rapport sexuel, car il ne s’agit pas d’une maladie sexuellement transmissible (MST). Toutefois, les rapports sexuels favorisent l’entrée de micro-organismes par l’urètre. D’autre part, certains cas de cystite sont causés par des virus ou des champignons.



Comment sont les rapports sexuels avec une infection urinaire ?

Comme l’indique une recherche publiée sur Journal of Internal Medicine, les rapports sexuels sont fortement liés au développement d’infections des voies urinaires. Si vous souffrez d’une cystite, les rapports sexuels renforceront vos symptômes. Vous et votre partenaire prendrez donc moins de plaisir.

Que faire ?

Si vous êtes déterminé à vous adonner au plaisir, gardez ces conseils à l’esprit pour réduire l’inconfort :

  • Lavez vos organes génitaux avant et après les rapports sexuels.
  • Assurez-vous que votre partenaire lave également ses organes génitaux avant les rapports sexuels.
  • Urinez immédiatement après l’acte.
  • Chez les femmes ménopausées, un lubrifiant doit être utilisé avant les rapports sexuels.
Femme atteinte de cystite.

Comment éviter une infection urinaire ?

Bien qu’il n’y ait aucune preuve claire sur les effets de certaines habitudes dans la prévention de la cystite, si c’est un problème récurrent pour vous, vous pouvez adopter certaines habitudes pour prévenir cette infection. Un article de l’organisation National Health Service suggère ce qui suit :

  • Aux toilettes, essuyez-vous de l’avant vers l’arrière.
  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Videz votre vessie juste après un rapport sexuel.
  • Maintenez une bonne hygiène intime.
  • Évitez l’humidité dans la région pelvienne en portant des sous-vêtements en coton.
  • Ne portez pas de jeans ni de pantalons serrés.
  • Utilisez un savon intime avec un pH neutre.
  • Soyez prudent avec certains préservatifs et crèmes spermicides.
  • Ne résistez pas à l’envie d’uriner : l’urine est un habitat pour les bactéries.


Le traitement d’une infection urinaire

Si la cause de l’infection est bactérienne, votre médecin vous prescrira très probablement un antibiotique. Cependant, un test d’urine doit être effectué pour identifier la bactérie à l’origine de l’infection. En général, les symptômes s’améliorent au bout du troisième jour du traitement.

Vous devez consommer beaucoup d’eau pendant et après le traitement. La vessie se nettoiera un peu plus chaque fois que vous allez aux toilettes. Non seulement le corps restera bien hydraté, mais les bactéries seront expulsées par l’urine.

Il est important que vous appreniez à reconnaître les symptômes de la maladie et à porter une attention particulière à son évolution. En ce qui concerne les rapports sexuels, c’est à vous de décider. N’oubliez pas que la santé vient toujours en premier.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 boissons médicinales pour combattre l’infection urinaire
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 boissons médicinales pour combattre l’infection urinaire

L'infection urinaire arrive lorsqu'un groupe de micro-organismes nocifs colonise le tractus urinaire, dont les reins et la vessie.