Céphalée coïtale : les causes des maux de tête pendant les rapports sexuels

La céphalée coïtale survient pendant les rapports sexuels, y compris pendant le sexe oral ou la masturbation. Découvrez ici comment traiter ce mal de tête curieux.
Céphalée coïtale : les causes des maux de tête pendant les rapports sexuels
Bernardo Peña

Relu et approuvé par le psychologue Bernardo Peña.

Dernière mise à jour : 28 octobre, 2022

La céphalée coïtale est, comme son nom l’indique, une céphalée sévère que l’on peut ressentir lors d’un rapport sexuel ou après celui-ci. Dans la plupart des cas, elle dure jusqu’à une heure après le rapport sexuel, ce qui est assez ennuyeux. Cependant, elle est classée comme un type de mal de tête primaire. Ci-dessous, nous vous indiquons comment gérer ce désagrément de la manière la plus appropriée.

Qu’est-ce que la céphalée coïtale ?

Comme nous l’avons commenté, la céphalée coïtale ou sexuelle est le mal de tête qui peut survenir pendant ou après un rapport sexuel. Mais notamment au moment d’atteindre l’orgasme. Dans certains cas, elle peut apparaître pendant ou après la masturbation ou le sexe oral.

Deux types de céphalées coïtales ont été identifiés :

  • Préorgasmique : cette céphalée commence par un léger inconfort, qui s’intensifie à mesure que l’orgasme est atteint.
  • Orgasmique : cette céphalée est intense et brusque, et survient au moment même où l’orgasme est atteint. Dans les deux cas, elle disparaît au plus tard une heure après le rapport ou au moment de l’endormissement.

Tout le monde peut en faire l’expérience. Toutefois, selon plusieurs études, elle semble toucher davantage les hommes âgés de 50 ans et plus.

Femme souffrant d'un mal de tête.
La céphalée coïtale peut apparaître avant l’orgasme ou même avant le début du rapport sexuel lui-même.

Les causes possibles de la céphalée coïtale

Il existe de nombreuses raisons à l’origine du mal de tête pendant les rapports sexuels. Par exemple, si la personne souffre habituellement de migraines ou de maux de tête lorsqu’elle travaille, avant de dormir ou lorsqu’elle fait de l’exercice, il est plus probable qu’elle en souffre également lors des rapports sexuels.

L’une des principales causes des maux de tête coïtaux est le stress. Les facteurs émotionnels ou psychologiques ne doivent pas non plus être oubliés, tels que :

  • Peur de décevoir le partenaire
  • Recherche de la perfection
  • Épisodes de dysfonction érectile ou d’éjaculation précoce dans le passé

Aussi, la consommation de certains médicaments, comme le viagra et d’autres activateurs d’érection, induisent une plus grande stimulation du nerf crânien. Ce nerf est responsable de trois zones : mandibulaire, maxillaire et oculaire.



Comment traiter une céphalée coïtale ?

La céphalée coïtale n’est pas un problème de santé grave, il ne faut donc pas trop s’inquiéter. Toutefois, il convient de savoir comment la soulager.

Une consultation chez un professionnel de santé n’est pas non plus à exclure (médecin de famille, gynécologue, urologue ou sexologue). Ce dernier pourra déterminer les causes possibles de son apparition et vous recommander les stratégies thérapeutiques les plus appropriées.

Dans le cas où cette céphalée n’est pas dû à une maladie, vous pouvez traiter les maux de tête coïtaux par vous-même. Suivez les recommandations ci-dessous.

1. Prenez un analgésique

Ce médicament peut servir de prévention s’il est ingéré un peu avant le rapport sexuel, ou de traitement s’il est ingéré après l’apparition du mal de tête. Dans tous les cas, il ne faut pas abuser des médicaments, même s’ils sont en vente libre, car le corps s’y habitue.

Des analgésiques peuvent soulager la céphalée coïtale.
La prise d’un analgésique en vente libre peut aider à soulager une céphalée coïtale.

2. Réduisez le stress

Malheureusement, être stressé a de nombreuses conséquences négatives sur le corps. La céphalée coïtale est l’une d’elles. La meilleure façon de réduire le stress est de mieux dormir, de mener une vie plus calme, de travailler moins d’heures et de ne pas laisser les problèmes du travail s’immiscer dans votre vie personnelle.

Planifiez une escapade d’un week-end à la campagne ou à la plage, méditez, pratiquez le yoga, faites une promenade le matin, réalisez des activités en plein air, faites du vélo, buvez des thés apaisants et prenez une demi-heure par jour pour un bain d’immersion. Vous verrez comment vous vous sentez plus calme et jouirez d’un plus grand plaisir sexuel.

3. Consultez un thérapeute

Peut-être que la raison de la céphalée coïtale est d’ordre émotionnel. Pour le savoir, vous devrez suivre une thérapie ou parler à un professionnel. Un traumatisme dans le passé, le début d’une nouvelle relation, une trahison peuvent expliquer ce mal de tête.

Nous vous conseillons d’en parler à votre partenaire. Ce n’est rien de grave, rien de honteux. Ensemble vous découvrirez peut-être le déclencheur. Il peut même vous aider au moment où le mal de tête survient.

4. Menez une vie plus saine

En plus de vous débarrasser du stress en réalisant des activités agréables, il est très important que vous changiez certains détails dans votre alimentation. Souvent, le meilleur aphrodisiaque n’est pas une huître ou un chocolat exotique, mais simplement un mode de vie sain.

  • Augmentez votre apport quotidien en eau.
  • Mangez des fruits pour le dessert au lieu de gâteaux et de sucreries.
  • Minimisez la consommation d’alcool.
  • Réduisez le nombre de fois où vous mangez des aliments frits dans la semaine.
  • Consommez plus souvent des crudités.
  • Réduisez votre consommation de charcuterie et de viandes ultra-transformées.
  • Incluez plus fréquemment des grains entiers dans votre alimentation pour augmenter votre apport en fibres.
Combien de repas manger pour perdre du poids et gagner en santé ?

5. Changez la routine

Enfin, nous vous invitons à changer vos habitudes en matière de sexe. Que diriez-vous de planifier une soirée romantique un vendredi ? Ou pourquoi ne pas essayer les bienfaits des massages érotiques ? Peut-être avez-vous besoin de changer de décor, de sortir de la routine, de chercher d’autres façons de profiter de l’intimité…



En somme, la céphalée coïtale n’est pas un problème de santé grave et, heureusement, il est facilement gérable. Gardez à l’esprit les directives que nous avons partagées avec vous, et si vous avez des questions, consultez un professionnel de santé !

Cela pourrait vous intéresser ...

Douleur clitoridienne : quelles sont les causes ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Douleur clitoridienne : quelles sont les causes ?

La douleur clitoridienne interfère souvent avec le plaisir ressenti lors des rapports sexuels. Découvrez ici les causes à l'origine de cette douleu...



  • Utku U. Primary headache associated with sexual activity: case report. Med Princ Pract. 2013;22(6):588–589. doi:10.1159/000350415
  • Ostergaard JR, Kraft M. Natural course of benign coital headache. BMJ. 1992;305(6862):1129. doi:10.1136/bmj.305.6862.1129
  • Østergaard, J. R., & Kraft, M. (1992). Benign Coital Headache. Cephalalgia. https://doi.org/10.1111/j.1468-2982.1992.00353.x
  • OMS. (2016). OMS | Cefaleas. WHO.
  • García-Pérez, H., & Harlow, S. D. (2010). Cuando el coito produce dolor: Una exploración de la sexualidad femenina en el noroeste de México. Salud Publica de Mexico.