Le réflexe de succion chez le nouveau-né

Si vous êtes parent, vous avez probablement déjà observé le réflexe de succion de votre bébé. Nous vous en expliquons davantage sur ce sens primitif que tous les êtres humains possèdent.
Le réflexe de succion chez le nouveau-né

Dernière mise à jour : 11 juillet, 2021

Le réflexe de succion chez le nouveau-né est l’une des aptitudes les plus importantes pour le commencement de la vie car il lui permet de se nourrir au sein maternel ou au biberon. Il fait partie de ce que l’on appelle les réflexes innés qui correspondent à des réactions physiologiques pour le développement psychomoteur des bébés.

Jusqu’à l’âge de six mois, les bébés doivent s’alimenter uniquement de lait maternel ou de lait en poudre. En effet, ils ne sont pas capables de tenir leur tête ou d’être assis sur une chaise haute. Cela augmente donc les risques d’étouffement.

De plus, avant six mois, les bébés disposent encore d’un réflexe d’extrusion qui consiste à expulser les aliments non liquides avec la langue vers l’extérieur.

Les nouveau-nés ont besoin de ce réflexe de succion pour se nourrir correctement avec des liquides et acquérir les bienfaits du lait maternel. Nous vous en disons davantage dans cet article.

Qu’est-ce que le réflexe de succion chez le nouveau-né ?

Un bébé qui tète le sein de sa mère.

“Le réflexe de succion est instinctif et vital, et permet au bébé de se nourrir.”

Il s’agit d’un réflexe instinctif qui survient quelques secondes après la naissance afin de garantir la survie. La succion requiert une intégration des activités sensorielles et motrices pour assurer une ingestion suffisante du lait ainsi qu’une bonne assimilation.

A ce propos, Inostroza assure que ce réflexe commence dès la vie intra-utérine. A la 17ème semaine de grossesse, il débute et s’affine tout au long du développement jusqu’à la semaine 37 où il termine sa maturation.

Le cycle de la succion

Le cycle de succion consiste en l’extraction de lait avec les lèvres du bébé. Les lèvres, avec les joues, forment un tampon qui évite les fuites.

Vient ensuite la déglutition qui revient à avaler le lait. A chaque succion correspond une déglutition, une étape fondamentale qui doit être coordonnée. Pendant tout ce processus, la respiration est continue. Elle s’interrompt seulement 0,5 seconde pour aider le bol à pénétrer dans le pharynx.

Types de succion chez le nouveau-né

Inostroza soutient qu’il existe trois types de succion associés à des degrés de maturité. La succion immature se compose de 3 ou 5 succions, suivies d’une pause pour que le bébé respire car il n’est pas capable de sucer et de respirer en même temps. Il n’y a pas de coordination.

Le degré intermédiaire va de 6 à 10 succions suivies d’apnées dans lesquelles il n’existe pas de coordination complète du cycle de succion. Enfin, la succion mature va de 10 à 30 succions avec de petits intervalles de repos. Cependant, il y a une bonne coordination entre la succion, la déglutition et la respiration.

Il existe également une succion nutritive et une succion non nutritive. La succion nutritive est celle qui s’active lorsque la bouche entre en contact avec le sein maternel ou le biberon pour s’alimenter. D’autre part, la succion non nutritive survient et s’active en contact avec autre chose.

Comment stimuler le réflexe de succion ?

Le réflexe de succion peut facilement se stimuler en mettant le sein de la mère dans la bouche du bébé. Des exercices oraux-faciaux peuvent également s’appliquer. Ces derniers s’effectuent chez les enfants présentant des dysfonctionnements oraux qui ne permettent pas le processus correct de succion.

Ils consistent à masser le palais du bébé sur la gencive au dessus de la langue, avec des mouvements d’extension et de rétraction du doigt. Il doit s’agir évidemment d’un doigt propre qu’il faut éviter d’emmener au fond de la langue pour ne pas déclencher le réflexe nauséeux.

Que se passe-t-il s’il n’y a pas de réflexe de succion chez le nouveau-né ?

Une mère qui allaite.

“Si le bébé ne présente pas le réflexe de succion, il faut consulter un médecin.”

Lorsque les bébés n’ont pas ce réflexe, cela signifie qu’ils souffrent d’une anomalie au niveau de leur développement. Le plus souvent, il s’agit d’un trouble neurologique au niveau de la moelle épinière. Dans ces cas, la maman doit chercher une aide professionnelle. En effet, si le bébé ne se nourrit pas, il peut souffrir d’altérations du développement.

Par ailleurs, les bébés prématurés ou ceux qui sont atteints d’anomalies physiques ne possèdent généralement pas ce réflexe. La plupart des troubles ont tendance à se situer au niveau de la mâchoire et de la langue.

Les altérations où la langue est attachée au plancher de la bouche peuvent minimiser ce réflexe. C’est ce que l’on appelle le frein sublingual. D’autres problèmes tels que la fente palatine, une langue trop grande pour reposer dans la bouche, ou un recul de la mâchoire inférieure, rendent la succion difficile.

Quel est le lien entre le réflexe de succion et la production de lait ?

Le réflexe de succion envoie un signal au cerveau de la mère afin qu’il produise l’hormone prolactine, et ensuite le lait maternel. C’est ce qui permet de continuer à produire du lait après la première mise au sein du bébé. Il est également important que le sein se vide et se remplisse pour favoriser la production de lait.

Le lait est produit dans les glandes mammaires de chaque sein. Ces glandes disposent d’alvéoles, quelques espaces vides à remplir avec du lait. Les parois de ces alvéoles possèdent des lactocytes. Il s’agit de cellules capables de produire et de synthétiser le lait.

En réponse à la succion du nouveau-né, les nerfs stimulent les lactocytes afin qu’ils sécrètent du lait. Ensuite, la succion presse les alvéoles qui contiennent le lait. Ce dernier passe alors dans les canaux mammaires et s’écoule dans le mamelon pour nourrir le bébé.

Un bébé ne tète pas seulement parce qu’il a faim, mais également pour se sentir en protection et se rassurer. C’est pourquoi, quand il pleure et que vous lui proposez le sein, un doigt ou une tétine, il cesse. De même, il est fréquent de voir un bébé téter pendant qu’il dort.

Le réflexe de succion chez le nouveau-né, un réflexe naturel

Ce réflexe est un acte naturel vital pour le commencement de son séjour sur terre qui lui permettra de se nourrir et se sentir en paix. Si vous remarquez que votre bébé a des difficultés pour téter, n’attendez pas avant de consulter un ou une spécialiste.

Une succion immature ne signifie pas forcément l’arrêt de l’allaitement. Avec le temps, des efforts et une aide professionnelle, vous parviendrez à allaiter votre bébé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire si mon bébé rejette le sein ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Que faire si mon bébé rejette le sein ?

Le lait de la mère est un aliment unique spécialement conçu pour nourrir l'enfant. Mais que se passe-t-il si votre bébé rejette le sein ?