Le reflux gastro-œsophagien : comment calmer vos symptômes par des changements alimentaires ?

4 avril 2020
Le reflux gastro-œsophagien se manifeste par une acidité et une régurgitation. Si vous souffrez de ces symptômes, il est probablement conseillé de modifier votre alimentation et vos habitudes générales.

Le régime pour le reflux gastro-œsophagien n’est pas le même que celui de tout autre régime équilibré. Pour atténuer les symptômes de cette maladie, il est nécessaire d’éviter certains aliments qui l’exacerbent.

Dans cet article, nous vous indiquerons les changements à apporter pour vous sentir mieux et éviter les principaux désagréments générés par le reflux gastro-œsophagien.

Qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien ?

Le reflux gastro-oesophagien sous forme de schémas

 

Le reflux gastro-œsophagien se produit lorsque le muscle à l’extrémité de l’œsophage – le tube qui transporte les aliments de la bouche à l’estomac – ne se ferme pas correctement. C’est pourquoi les acides de l’estomac peuvent remonter dans l’œsophage, l’irritant.

Si vous souffrez de cette affection, vous pouvez ressentir des brûlures d’estomac. La sensation de liquide gastrique au fond de la bouche (régurgitation), une toux sèche ou des difficultés à avaler font également partie des symptômes du reflux gastro-œsophagien.

Pour atténuer ces symptômes désagréables, vous pouvez :

  • Manger de petites portions pendant les repas
  • Éviter les aliments très épicés, gras ou acides
  • Adopter un régime pour le reflux gastro-œsophagien
  • Ne pas boire d’alcool
  • Perdre du poids si vous êtes en surpoids

Le régime du reflux gastro-œsophagien

Pour améliorer les symptômes générés par cette maladie, il est non seulement nécessaire d’avoir une alimentation saine et équilibrée, mais aussi d’éviter les aliments irritants. Voici quelques conseils.

1. Adopter une alimentation équilibrée

Votre médecin vous conseillera d’adapter vos habitudes alimentaires pour que vous mangiez chaque jour la bonne quantité de légumes et de fruits, ainsi que de céréales et de légumineuses.

Les légumes fournissent des vitamines et des minéraux tout en étant pauvres en graisses et en sucre. Les asperges, le chou-fleur, le brocoli, les pommes de terre et les concombres sont de bonnes options pour réduire l’acidité.

Parmi les fruits, nous vous conseillons d’éviter les agrumes qui peuvent générer de l’acidité, ainsi que les tomates. Mieux vaut manger des bananes, des pommes, des poires et des melons.

Parmi les céréales, l’avoine se distingue. Choisissez des variétés de céréales complètes et sans ajouter de sucre, non seulement vous obtiendrez des fibres pour votre corps mais vous verrez comment elles aident à réduire l’acidité de l’estomac. Vous pouvez également choisir du riz complet et du pain.

2. Éviter le café pour lutter contre le reflux gastro-œsophagien

Le café est l’un des aliments que vous devez éliminer de votre alimentation pour le reflux gastro-œsophagien car il est irritant et peut augmenter l’acidité de l’estomac. Nous vous suggérons plutôt de boire des infusions : thym, orange, houblon ou camomille.

3. Prendre 5 repas par jour

En prenant cinq repas par jour, vous mangerez moins. De cette façon, vous éviterez de surcharger votre estomac et minimiserez les risques de remontée des aliments dans votre œsophage.

4. Ne pas consommer d’aliments piquants

Les épices telles que le paprika, le piment, le vinaigre, le piment de Cayenne et le curry irritent les muqueuses de l’estomac, exacerbant l’acidité.

5. Augmenter la consommation d’oméga-3 et d’oméga-6

Les acides gras oméga-3 et oméga-6 ont des qualités anti-inflammatoires qui peuvent aider à réduire l’inflammation des muqueuses de l’estomac. Profitez-en pour manger du poisson et des fruits de mer, en évitant toujours la friture et en optant pour une cuisine saine.

Ne manquez pas : 5 sources végétales d’acides gras oméga-3

6. Ne pas manger de friture pour lutter contre le reflux gastro-œsophagien

Pour éviter le reflux gastro-oesophagien, mieux vaut éviter les aliments frits

Les aliments frits et gras doivent être retirés du régime alimentaire en cas de reflux gastro-œsophagien. Les aliments gras rendent la digestion difficile, forçant l’estomac à travailler plus dur et à produire plus d’acide. Choisissez un autre type de cuisson : à la vapeur, à l’eau, au four, au micro-ondes ou en papillote.

7. Consommer peu de liquide pendant les repas

Buvez des liquides pendant la journée mais pas pendant les repas (ou buvez peu). Ainsi, vous éviterez de vous remplir l’estomac au maximum et de le surcharger. N’oubliez pas que l’eau doit être la boisson de choix, par opposition aux boissons gazeuses et aux jus qui sont également considérés comme irritants.

8. Choisir des produits laitiers écrémés

Comme nous l’avons déjà dit, la graisse rend la digestion difficile et peut exacerber les symptômes de reflux. Mieux vaut donc consommer des yaourts, du lait et des fromages écrémés. Leur digestion sera moins laborieuse pour votre corps.

9. Éviter de faire de l’exercice après un repas

Le sport après un repas peut favoriser l’apparition de reflux gastro-œsophagien. Si vous faites du sport, essayez de le faire dans les deux heures qui suivent votre repas.

10. Dîner au moins deux heures avant d’aller au lit

Le fait de s’allonger peut exacerber les symptômes du reflux gastro-œsophagien. Dînez tôt pour permettre à votre corps de digérer avant d’aller au lit. Vous pouvez également dormir avec des oreillers hauts qui vous permettent de maintenir votre tête plus haute que votre corps pour réduire l’inconfort.

11. Ne pas fumer

Le tabac n’est pas un aliment, mais il peut aussi agir comme un irritant. Si vous présentez des symptômes de reflux gastro-œsophagien et que vous fumez, nous vous recommandons d’arrêter de fumer pour votre santé et votre confort.

12. Consommer des graisses saines

L’huile d’olive, de sésame ou de tournesol, les avocats, les noix et les graines de lin fournissent des graisses saines à l’organisme. Mangez ces aliments dans des salades, des toasts et toutes sortes de plats.

Vous serez peut-être intéressé par : Les graisses sont essentielles dans notre alimentation

13. Dire adieu au chocolat et au chewing-gum

L’un des ingrédients du chocolat est la méthylxanthine, un composant qui aide à détendre les muscles lisses et augmente la possibilité de reflux. Le chewing-gum, ainsi que les bonbons à la menthe, peuvent générer de l’acidité.

14. Consommer du gingembre contre le reflux gastro-œsophagien

Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à soulager la gêne causée par le reflux gastro-œsophagien. Vous pouvez le consommer comme condiment pour vos repas ou préparer une infusion à base de gingembre.

Consultez votre médecin pour connaître le meilleur régime alimentaire pour le reflux gastro-œsophagien en fonction de vos besoins nutritionnels et caloriques. Il ou elle vous guidera dans le processus d’atténuation de vos symptômes.

 

  • National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases. Acid Reflux (GER & GERD) in Adults. https://www.niddk.nih.gov/health-information/digestive-diseases/acid-reflux-ger-gerd-adults
  • International Foundation for Gastrointestinal Disorders. (2017). Diet Changes for GERD. https://www.aboutgerd.org/diet-lifestyle-changes/diet-changes-for-gerd.html
  • Kubo, A., Block, G., Quesenberry, C. P., Buffler, P., & Corley, D. A. (2009). Effects of Dietary Fiber, Fats, and Meat Intakes on the Risk of Barrett’s Esophagus. Nutrition and Cancer, 61(5), 607–616. https://doi.org/10.1080/01635580902846585
  • Mayo Clinic. Enfermedad por reflujo gastroesofágico. https://www.mayoclinic.org/es-es/diseases-conditions/gerd/symptoms-causes/syc-20361940