Le secret de la cuisine méditerranéenne : les herbes aromatiques

· 28 juillet 2018
La cuisine méditerranéenne est considérée comme une alimentation saine. Et les herbes aromatiques aident à rendre cela possible.

Les herbes aromatiques sont un ingrédient essentiel dans de nombreux plats typiques de la cuisine méditerranéenne. Ces condiments apportent aux plats des saveurs et des odeurs uniques.

Bien que l’importance de chaque herbe varie grandement selon la gastronomie du pays méditerranéen qui l’utilise, en général, toutes ces herbes sont absolument essentielles dans une grande partie des plats. Beaucoup d’entre elles sont parmi les plus emblématiques de la cuisine du sud de l’Europe et toutes offrent une richesse de précieuses propriétés thérapeutiques de grande valeur.

La sarriette sauvage

Ce type d’herbes aromatiques a des propriétés tonifiantes et digestives. Grâce à ses tanins, elle est astringente, anti-diarrhéique et cicatrisante. Elle améliore également les spasmes gastro-intestinaux et les douleurs à l’estomac.

Quant à son utilisation en cuisine, son goût est très aromatique, similaire à celui du thym ou de l’origan, mais avec un arrière-goût citronné. Elle est parfaite pour faire mariner des cornichons ou  des protéines végétales, pour donner un gout merveilleux au pain, pour préparer des sauces tomates et des vinaigrettes.

la sarriette dans la cuisine méditéranéenne

Le basilic

Le basilic est digestif, anti-inflammatoire et renforce le système nerveux. Comme d’autres herbes méditerranéennes, il stimule la production de lait chez les femmes allaitantes.

En cuisine, il est préférable de l’utiliser frais dans les préparations froides ou à la fin des préparations chaudes, car ses huiles aromatiques s’évaporent très rapidement. Le goût du basilic séché est totalement différent de celui du basilic frais et ne convient donc pas au pesto ou à d’autres préparations qui utilisent du basilic frais. Il accompagne très bien les tomates, les fruits secs, les olives et l’ail.

Vous devez lire aussi : Comment préparer un astringent aux herbes maison pour les peaux grasses

La ciboulette

Cette herbe est un diurétique efficace, ainsi qu’un antiseptique, stimulant, hypoglycémiant et expectorant. D’autre part, c’est l’ingrédient parfait lorsque l’on veut obtenir un goût semblable à celui de l’oignon, mais plus subtil, dans nos sauces, sautées ou en purée de pommes de terre ou de légumes. Elle se conserve au réfrigérateur enveloppé dans un torchon légèrement humide.

La coriandre

La coriandre est une plante purifiante et expectorante. La mastication des feuilles est un bon moyen de combattre la mauvaise haleine en raison de ses propriétés bactéricides. Dans son utilisation en cuisine, elle a un goût très fort et anisé qui n’est apprécié que lorsque les feuilles sont hachées ou écrasées.

Il accompagne aussi parfaitement les vinaigrettes, les sauces à l’avocat, le riz et les salades. C’est une herbe qui ne sèche pas bien. Donc si vous voulez la conserver, vous pouvez la hacher et la couvrir d’huile.

L’aneth

Cette herbe stimule l’appétit, améliore les problèmes de gaz, est diurétique, désenflamme les ulcères à l’estomac et combat la gingivite. Dans la cuisine, son goût lorsqu’il est frais est sucré et rappelle un peu l’anis. Il faut l’utiliser avec modération afin que cette saveur ne prenne pas trop d’importance dans le plat. Parfait pour les vinaigrettes, la mayonnaise ou à mélanger avec les céréales sautées.

l'aneth dans la cuisine méditérranéenne

Le laurier

En raison de son effet bactéricide, il est très bénéfique pour tous les types d’affections des voies respiratoires. Il est également très digestif, améliore la circulation sanguine, régule les menstruations, est anti-rhumatismal et diurétique.

Dans les plats, s’il est utilisé frais, il faut en mettre une petite quantité, car il peut donner un arrière-goût amer. Le laurier séché rehausse la saveur des légumineuses et des céréales lors de la cuisson, c’est toujours une bonne idée de l’inclure. Il améliore également les sauces tomates, les bouillons et les marinades.

La menthe

Cette herbe détend le système nerveux, décongestionne les voies respiratoires, facilite la digestion, est analgésique et combat la mauvaise haleine. D’autre part, les feuilles de ces herbes aromatiques sont très utiles en confiserie et pour la fabrication de boissons.

En fait, de nombreuses soupes froides d’été profitent de son arôme. Dans la cuisine, elle est très bien adaptée pour faire contraster son goût frais d’autres plus forts ou épicés. La menthe séchée donne un goût très différent et sera plus adaptée pour des marinades ou pour l’utilisation dans des garnitures.

Lisez aussi : Thé à la menthe, l’un des meilleurs alliés de votre régime

L’origan

C’est l’une des herbes aromatiques les plus antioxydantes, car il contient plus de 30 composés bénéfiques et est donc parfait pour renforcer le système immunitaire.

l'origan dans la cuisine méditérranéenne

Dans la cuisine méditerranéenne, il est essentiel dans les sauces et marinades, ainsi que dans certaines sauces tomates pour les pâtes. Il est parfait pour assaisonner les légumes à rôtir et se marie bien avec l’ail haché pour mariner le tofu avant de le faire sauter.

Le persil

Le persil est très dépuratif et aide donc à améliorer la digestion. Il régule également les menstruations, soulage la douleur et augmente la production d’œstrogènes.

Cette herbe aromatique est indispensable dans la cuisine méditerranéenne, et il est toujours préférable de l’utiliser frais. Il peut être ajouté au début ou à la fin de la cuisson et peut être conservé dans l’huile ou congelé.