Le syndrome du coeur en vacances

30 mai 2020
Le syndrome du coeur en vacances donne lieu à des palpitations, une sensation d'étouffement ainsi que des vertiges. Découvrez-en davantage sur les causes et la manière dont elles se manifestent.

Lorsque Noël et les fêtes de fin d’année approchent, le nombre de célébrations et de ripailles augmente, aussi bien avec l’alcool qu’avec la nourriture. C’est pourquoi le syndrome du coeur en vacances est de nouveau au centre des préoccupations à cette période.

Ce syndrome est une pathologie décrite assez récemment, en 1978. Elle consiste en une altération du fonctionnement cardiaque, liée à une consommation importante d’alcool en peu de temps. 

La première fois que le syndrome du coeur en vacances a été diagnostiqué, c’est précisément à cette époque de l’année. Cependant, il existe également de nombreux cas en été. En particulier chez les jeunes qui n’avaient aucune maladie cardiaque auparavant.

On estime que ce syndrome entraîne un pourcentage élevé d’arythmies cardiaques. En effet, il a été démontré que le jour de Noël est le jour où l’on enregistre le plus grand nombre de décès dus à une insuffisance cardiaque. Par conséquent, nous vous expliquons ici tout ce que vous devez savoir sur le syndrome du coeur en vacances.

En quoi consiste le syndrome du coeur en vacances ?

Comme nous le savons déjà, le coeur est l’un des organes les plus importants de notre corps. Il est chargé de pomper le sang afin qu’il atteigne toutes les parties de notre organisme et que nos cellules reçoivent l’oxygène nécessaire pour vivre.

Pour cela, le coeur bat de façon rythmée et continue. Le fait qu’il y ait un rythme constant permet aux cavités du coeur de se remplir correctement de sang. Ensuite, le sang est impulsé avec la force adéquate.

Par ailleurs, le syndrome du coeur en vacances se caractérise par une arythmie cardiaqueElle se produit généralement dans l’une des oreillettes, qui représentent les cavités supérieures du coeur. Le rythme augmente, et le nombre de battements par minute est plus important.

La cause de ce syndrome est la prise d’alcool en grandes quantités et en peu de temps. Par exemple, lors des jours de fête comme Noël ou le Nouvel An. Il s’agit effectivement d’une période pendant laquelle les gens ont tendance à boire beaucoup plus qu’ils ne le devraient.

En outre, le coeur en vacances affecte également les personnes jeunes et en bonne santé. Le mécanisme exact par lequel l’alcool produit cette réaction n’est pas connu. Il semble que, lié à un environnement festif, le coeur libère de l’adrénaline et de la noradrénaline qui accélèrent le rythme cardiaque.

Une femme souffrant du syndrome du coeur en vacances

Lisez également : 10 effets immédiats de l’alcool sur la santé

Quels sont les symptômes du syndrome du coeur en vacances ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, le syndrome du coeur en vacances peut affecter n’importe qui. Toutefois, il est davantage associé à des personnes jeunes, en bonne santé, et qui n’ont jamais souffert de maladie cardiaque.

Etant donné qu’il s’agit d’une arythmie, le symptôme le plus courant sont les palpitations. On a l’impression que le coeur bat plus fort et plus vite que d’habitude. Cela peut s’accompagner également de douleur thoracique et d’essoufflement.

En général, les personnes qui en souffrent éprouvent des vertiges, qui peuvent entraîner une chute ou un évanouissement. La plupart des symptômes disparaissent une fois que notre organisme a été capable de métaboliser tout l’alcool ingéré.

Cependant, bien qu’il s’agisse d’un modèle de patient spécifique et que les symptômes puissent être temporaires, il est nécessaire d’observer d’un point de vue médical la personne qui en souffre. Parfois, les arythmies peuvent mettre en danger la vie de l’individu.

Le diagnostic du syndrome du coeur en vacances

Découvrez aussi : La consommation d’alcool pendant la grossesse

Peut-on prévenir cette situation ?

Le syndrome du coeur en vacances se produit uniquement s’il y a une ingestion excessive d’alcool en peu de temps. Par conséquent, la première mesure à prendre pour l’éviter est de ne pas consommer d’alcool. Dans le cas contraire, il est essentiel d’en être conscient et de le consommer modérément.

Par ailleurs, il est fondamental d’informer les jeunes de l’existence de ce syndrome. Beaucoup d’entre eux ignorent la toxicité de l’alcool et les effets si déplorables qu’il engendre. De plus, les jeunes associent les maladies cardiaques avec le vieillissement.

D’autre part, il faut souligner que ces excès d’alcool ont généralement lieu lors des barbecues, des dîners ou des repas, lors desquels de nombreuses quantités de nourriture sont également ingérées. Ces repas se composent d’aliments trop sucrés et trop gras.

Ce type de nourriture provoque un surmenage de notre coeur. Pour cette raison, et surtout en été, nous devons surveiller non seulement la quantité d’alcool que nous buvons, mais également notre alimentation. Et, bien sûr, éviter tout type de drogue.

 

  • Advierten de un aumento del “síndrome del corazón” durante las vacaciones. (n.d.). Retrieved December 20, 2019, from https://www.abc.es/salud/noticias/20140728/abci-corazon-vacaciones-sindrome-201407281719.html
  • Síndrome del corazón festivo – Síntomas y causas. (n.d.). Retrieved December 20, 2019, from https://www.aarp.org/espanol/salud/expertos/elmer-huerta/info-2014/corazon-festivo-sintomas-causas.html#slide1
  • Por qué hay que evitar el corazón en vacaciones. (n.d.). Retrieved December 20, 2019, from https://www.desfibrilador.com/los-problemas-de-tener-el-corazon-en-vacaciones/
  • El abuso del alcohol en verano, causante del síndrome del corazón en vacaciones – Fundación Española del Corazón. (n.d.). Retrieved December 20, 2019, from https://fundaciondelcorazon.com/prensa/notas-de-prensa/2673-abuso-del-alcohol-en-verano-causante-del-sindrome-del-corazon-en-vacaciones.html