Le vertige positionnel paroxystique bénin

27 octobre 2019
Le vertige positionnel paroxystique bénin est l'une des causes les plus fréquentes de vertige. On a la sensation que tout tourne à l'intérieur ou à l'extérieur de la tête.

Le vertige positionnel paroxystique bénin est un problème de l’oreille interne. Il s’agit de l’apparition d’épisodes soudains de vertiges de courte durée.

Ces vertiges sont provoqués par des changements de position et s’accompagnent souvent d’un nystagmus. En général, le vertige positionnel se reproduit lorsque l’on adopte la position qui l’a déclenché.

Cette affection est l’une des causes les plus courantes de vertige. On a l’impression que tout est en train de tourner à l’intérieur ou à l’extérieur de la tête. Par ailleurs, le vertige positionnel paroxystique bénin est la principale cause de vertige dans un cabinet médical de soins primaires.

Le vertige positionnel représente jusqu’à environ 25% des patients qui consultent pour des vertiges. Il survient habituellement chez les personnes âgées entre 40 et 50 ans. Et jusqu’à 50% des cas ne sont pas dus à une cause connue.

Bien qu’il s’agisse d’un problème ennuyeux, il est rarement grave, sauf quand le risque de chute augmente.

Symptômes du vertige positionnel

L'examen du vertige positionnel paroxystique bénin

Le vertige positionnel se caractérise par de brefs épisodes d’étourdissements. Ces derniers peuvent être légers ou sévères et sont souvent déclenchés par des changements spécifiques dans la position de la tête.

En effet, des étourdissements peuvent apparaître en inclinant la tête vers l’arrière ou vers l’avant, lorsque que vous vous allongez ou que vous vous tournez dans le lit. Vous pouvez avoir la sensation que la chambre tourne ou que l’environnement se déplace. C’est ce que l’on appelle les vertiges.

D’autres symptômes qui peuvent se produire lors de vertige positionnel paroxystique bénin sont :

  • Nausées et étourdissements : ces 2 sensations disparaissent généralement en quelques secondes
  • Nystagmusil s’agit de mouvements involontaires des yeux, d’un côté et de l’autre
  • Incapacité à contrôler les mouvements oculaires

En cas d’étourdissements associés au vertige, n’oubliez pas que vous pouvez perdre l’équilibre et chuter. Pour cette raison, vous devriez vous asseoir dès que vous sentez les vertiges.

Chez les personnes de plus de 65 ans, cela peut passer inaperçu et se manifester seulement à cause d’une instabilité dans les changements de position. Dans le diagnostic de ces patients, il est indispensable de faire des tests pour connaître l’origine des symptômes.

Lisez également : Surdité : conseils et plantes naturelles pour l’éviter

Les causes du vertige positionnel paroxystique bénin

L’oreille interne contient de minuscules particules de calcium qui permettent de garder l’équilibre. Lorsque nous bougeons la tête, ces particules stimulent les cellules nerveuses. A leur tour, les cellules nerveuses envoient un signal au cerveau en lui indiquant dans quelle direction se déplace la tête.

Quand les particules de calcium sont distribuées de façon anormale dans les canaux de l’oreille, les cellules nerveuses signalent au cerveau que la tête a bougé plus que ce qu’elle l’a réellement fait. Ce signal erroné qui arrive au cerveau est le vertige.

Ce trouble peut également s’associer au vieillissement ou être la conséquence d’un coup sur la tête.

Découvrez aussi : Infections aux oreilles : comment les soigner ?

Traitement

Le vertige positionnel paroxystique bénin disparaît généralement de lui-même en quelques semaines mais peut également durer plusieurs mois. Néanmoins, pour aider à soulager les symptômes plus rapidement, il est possible de pratiquer la manœuvre de repositionnement.

En quoi consiste la manœuvre de repositionnement ?

Cette procédure consiste à réaliser plusieurs manœuvres simples et lentes pour positionner la tête. L’objectif est de bouger les particules des canaux de l’oreille interne vers la région du vestibule où elles n’entraînent pas de problèmes et se réabsorbent plus facilement.

Chaque position doit être maintenue pendant 30 secondes après la disparition de tout symptôme ou mouvement anormal des yeux. Le repositionnement canaliculaire est normalement efficace après un ou deux traitements.

Une femme expérimentant un vertige positionnel paroxystique bénin

Alternative chirurgicale

Dans de très rares situations, la manœuvre de repositionnement canaliculaire n’est pas efficace. Le médecin peut donc recommander une intervention chirurgicale.

Lors de cette intervention, on utilise un bouchon osseux dans le but de bloquer la partie de l’oreille interne qui provoque les vertiges. Ainsi, le bouchon évite que le canal semi-circulaire de l’oreille réagisse aux mouvements des particules ou aux mouvements de la tête en général.

Le taux de réussite de la chirurgie de blocage du canal est d’environ 90%. Cependant, le vertige postural paroxystique bénin peut réapparaître, même à la suite d’un traitement réussi.

Bien qu’il n’existe pas de traitement curatif pour cette affection, il est possible de la contrôler avec le soutien de spécialistes comme le physiothérapeute qui peuvent nous aider à combattre ce trouble.

 

  • Macarena.K, Lara -Fernandez. R, & Bahamonde. H. (2014). Vértigo postural paroxístico benigno subjetivo Subjective benign paroxysmal positional vertigo. Rev. Otorrinolaringol. Cir. Cabeza Cuello. https://doi.org/10.4271/2004-01-1601

  • Murillo-González, F., & Maía Víquez Pineda, Z. (2002). Vertigo: una visión otorrinolaringológica para la medicina general. Acta Médica Costarricense.

  • Rey-Martínez, J. A., Boleas-Aguirre, M. S., & Pérez, N. (2013). Análisis postural de la prueba “Timed-up-and-go” en pacientes con vértigo. Acta Otorrinolaringológica Española. https://doi.org/10.1016/s0001-6519(05)78582-4