L'érythritol est-il nocif pour la santé ?

L'érythritol est un édulcorant de plus en plus utilisé comme substitut du sucre. Cependant, est-ce aussi bon qu'on le dit ou peut-il être nocif pour la santé ?
L'érythritol est-il nocif pour la santé ?

Dernière mise à jour : 02 septembre, 2022

L’érythritol est un édulcorant devenu populaire sur le marché ces dernières années. On le trouve dans de nombreux produits hypocaloriques ou sans sucre que certaines personnes incluent dans leur alimentation habituelle.

Bien qu’il ait été présenté comme une alternative au sucre de table traditionnel, tout n’est pas bon dans cette substance. Quels sont ses inconvénients ? Dans cet article, nous vous détaillons tout à ce sujet.

Qu’est-ce que l’érythritol ?

L’érythritol est un alcool de sucre. C’est un édulcorant naturel issu de la fermentation des sucres. Ce qui se passe avec cet édulcorant, c’est que son absorption est lente, tout comme la réponse à l’insuline qu’il active.

C’est donc un produit qui fait augmenter graduellement ou pas du tout la glycémie, sans produire de pic élevé. Cette réponse du corps à l’édulcorant le rend indiqué, par exemple, chez les patients diabétiques.

Ces patients ont des problèmes de traitement de la glycémie, c’est pourquoi les produits qui augmentent la quantité de glucose de manière contrôlée et rare leur conviennent mieux. De plus, des études montrent que l’érythritol n’affecte pas non plus l’insuline et est presque aussi sucré que le sucre de table.

Qu'est-ce que l'érythritol ?
L’érythritol convient aux patients diabétiques. Tant que sa consommation est modérée, il peut être une option pour sucrer les plats.

Où trouve-t-on l’érythritol ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, de nombreux produits que nous trouvons sur le marché contiennent cet édulcorant. Certains des plus courants sont, par exemple :

  • Chewing-gum sans sucre.
  • Aliments sans sucres ou pour diabétiques.
  • Aliments commercialisés comme légers.

De plus, on peut également le trouver naturellement dans certains aliments, comme le soja fermenté, le vin ou certains champignons. Il est également produit par certains fruits comme la pastèque ou les poires. Par conséquent, il est très courant pour nous d’ingérer cette substance.

Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Nous voyons déjà que l’utilisation de l’érythritol conduit à certains avantages. Certains d’entre eux sont utilisés chez les diabétiques ou chez les patients qui essaient de perdre du poids. La substance contient moins de 0,2 kilocalories par gramme, elle est donc idéale pour sucrer sans prendre de kilos en trop.

Cependant, tous ne sont pas des avantages pour cet édulcorant. Comme pour d’autres produits similaires, sa consommation modérée est déterminante. De plus, dans certains cas, cela peut provoquer des effets secondaires. Ci-dessous, nous les détaillons.

1. Gaz et ballonnements

Les sucres fermentés manifestent, parmi leurs effets secondaires les plus courants, gaz, inconfort et gonflement abdominal. Cela se produit parce que les alcools de sucre, étant des produits fermentés, ne peuvent pas être décomposés normalement par les enzymes digestives présentes dans l’estomac.

Cependant, les micro-organismes de l’intestin sont capables de décomposer les sucres fermentés tels que l’érythritol en sucres plus simples, qui seront absorbés. Cela conduit donc à augmenter le nombre de micro-organismes présents dans le système digestif.

Chez les personnes ayant un microbiote stable et sans problème de santé, la consommation de ces produits peut être bénéfique pour maintenir en équilibre les micro-organismes de l’intestin. Cependant, l’érythritol n’augmentera pas seulement le nombre de “bons” micro-organismes dans l’intestin.

Si la personne présente un déséquilibre de son microbiote, le nombre de bactéries et de micro-organismes pathologiques va également augmenter. Par conséquent, en décomposant l’érythritol, ces micro-organismes peuvent provoquer des gaz, des ballonnements abdominaux et des malaises.

Par conséquent, chez les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable, de la maladie de Crohn, de la gastrite, entre autres maladies intestinales, l’abus de cette substance n’est pas recommandé. Les symptômes seront plus graves pour eux.

Homme avec un gonflement abdominal
Les personnes atteintes de maladies qui compromettent le système digestif peuvent ressentir des effets secondaires en consommant de l’érythritol.

2. Érythritol et perte de poids

Nous avons mis en évidence l’utilisation de cet édulcorant dans des produits légers ou à faible teneur en sucre, que de nombreuses personnes consomment dans le cadre d’un régime ou pour perdre du poids par elles-mêmes. Cependant, est-ce vraiment efficace ?

Lorsque nous consommons du sucre de table ou d’autres sucres caloriques, le corps active une série de processus. Entre autres, en détectant la consommation de calories, il active la production de certaines hormones à effet rassasiant. Dans le cas de l’érythritol, ce n’est pas le cas.

Le corps ne traite pas l’érythritol comme il le ferait avec du sucre ordinaire. Cela empêche la libération de ces hormones de satiété. Pour cette raison, en mangeant de nombreux aliments contenant cette substance, les gens sont insatisfaits et ont tendance à avoir plus faim que la normale.

Autrement dit, cela augmente le besoin de grignoter entre les repas et, par conséquent, l’effet est contraire à la perte de poids. Et bien qu’il s’agisse de produits “légers”, leur consommation excessive est nocive en termes de poids corporel.

3. Diarrhée

L’ingestion de fortes concentrations d’érythritol peut provoquer une diarrhée dans le cadre de ses effets indésirables. De fait, une publication dans le European Journal of Clinical Nutrition a montré que la prise de 20 ou 25 grammes du composé génère le symptôme chez les jeunes enfants.

De plus, la diarrhée peut s’accompagner de symptômes gastro-intestinaux sévères et générer un effet laxatif. En ce sens, l’utilisation prudente de l’érythritol est toujours recommandée.

L’érythritol comme édulcorant : qu’est-ce qui doit être clair ?

Parmi les édulcorants utilisés comme substitut du sucre de table, l’érythritol est l’un des plus conseillés. Même s’il s’agit d’un sucre fermenté, les effets secondaires qu’il produit dans le système digestif sont moindres que ceux causés par d’autres édulcorants similaires. De plus, son indice glycémique bas est un avantage pour les personnes atteintes de diabète.

Enfin, il faut rappeler que la perte de poids doit toujours être faite de manière responsable et, dans la mesure du possible, contrôlée par un spécialiste. N’abusez pas de produits légers ou à faible teneur en sucre qui peuvent entraîner d’autres effets secondaires, tels qu’une prise de poids.

Cela pourrait vous intéresser ...
Édulcorants Keto : les meilleurs et les pires choix
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Édulcorants Keto : les meilleurs et les pires choix

Certains édulcorants keto ne sont pas si fiables pour le corps s'ils sont consommés régulièrement. Nous en parlons ici.



  • Escobedo Brevis AA. Evaluación de la fermentación de los distintos tipos de endulzantes utilizados en la dieta por lactobacillus ssp. Universidad Andrés Bello (Chile); 2015.
  • Herrero Carrasco J, de Villalonga Smith. (2016). Efectos de la utilización de Stevia en la dieta sobre la población diabética. Universitat de les Illes Balears
  • Ruiz-Ojeda FJ, Plaza-Díaz J, Sáez-Lara MJ, Gil A. Effects of Sweeteners on the Gut Microbiota: A Review of Experimental Studies and Clinical Trials [published correction appears in Adv Nutr. 2020 Mar 1;11(2):468]. Adv Nutr. 2019;10(suppl_1):S31‐S48. doi:10.1093/advances/nmy037
  • Hootman KC, Trezzi JP, Kraemer L, et al. Erythritol is a pentose-phosphate pathway metabolite and associated with adiposity gain in young adults. Proc Natl Acad Sci U S A. 2017;114(21):E4233‐E4240. doi:10.1073/pnas.1620079114
  • Quintanilla, Rosa. (2018). Determinación del consumo de edulcorantes, estado nutricional y estilos de vida en diabéticos del centro de salud centro histórico Nº1 de la ciudad de Quito, 2017. Disponible en: http://repositorio.utn.edu.ec/handle/123456789/7866
  • K. Regnat, R. L. Mach, & A. R. Mach. (2018). Erythritol as sweetener—wherefrom and whereto? Appl Microbiol Biotechnol. Disponible en: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5756564/
  • E Jacqz-Aigrain, Et al. (2015). Gastrointestinal tolerance of erythritol-containing beverage in young children: a double-blind, randomised controlled trial. DOI: 10.1038/ejcn.2015.4

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.