Les 3 meilleurs remèdes maison contre la phlébite

20 janvier 2020
La phlébite est une inflammation des veines due à des difficultés de circulation sanguine. Dans cet article, nous vous donnons toutes les informations et 3 remèdes naturels qui vous soulageront.

La phlébite est un bouleversement circulatoire, qui se produit lorsque les vaisseaux sanguins sont enflammés et affecte les veines variqueuses. Selon une étude réalisée par l’Hôpital militaire de Santiago, en fonction du cas, elle peut être infectieuse.

Dans certains cas, la situation peut empirer et des caillots se forment dans les veines. Cela provoque ce que l’on appelle une thrombophlébite. Les zones principalement touchées sont la zone des bras, des jambes et des épaules.

Cette altération des vaisseaux sanguins peut survenir à tout âge. Elle ne présente généralement aucun symptôme, ce qui est dangereux, car nous savons seulement que nous souffrons de ce trouble lorsque apparaissent des complications graves telles que la thrombophlébite. La prévention et la réalisation d’un bon diagnostic sont donc importants.

Types de phlébites

Selon le degré de gravité, la phlébite est classée comme étant :

  • Superficielle : les dommages sont sous la peau, c’est à dire qu’ils affectent les veines. Cependant, les caillots qui se forment sont petits et ne présentent généralement pas de risque sur la santé.
  • Profonde : elle se produit dans les muscles et les tissus. Dans ce cas, la quantité de sang est beaucoup plus élevée, il y a donc plus de pression sur le caillot. Ce qui est inquiétant est qu’elle peut se détacher et voyager vers le coeur en bloquant les artères. Pour cette raison, lorsqu’il y a une phlébite profonde, des complications telles que des embolies surviennent et dans ce cas, l’attention médicale est immédiate.

Causes

Tous les cas ne sont pas identiques, certaines personnes y sont plus enclines que d’autres. Voici une liste de quelques facteurs aggravants :

  • la grossesse, comme l’affirme cette recherche réalisée par l’Hôpital  Saturnino Lora Torres de Santiago de Cuba
  • le cancer, comme l’affirme ce rapport de la Société espagnole d’oncologie médicale
  • Insuffisance veineuse
  • Altérations de la circulation sanguine
  • Traumatisme
  • Brûlures
  • Infections bactériennes, comme le conclut cette étude réalisée par l’Hôpital clinique universitaire de Valladolid (Espagne).

Cet article peut également vous intéresser : Améliorez votre qualité de vie grâce à ces exercices

Symptômes

Il est à noter que parfois la phlébite passe inaperçue et est découverte accidentellement. Il faut néanmoins rester attentif, car elle présente des symptômes généraux qui peuvent nous aider à établir un diagnostic précoce et éviter des complications.

  • Douleur constante dans les membres
  • Sensibilité exagérée
  • Chaleur de la région touchée
  • Accélération du rythme cardiaque
  • Fièvre en cas d’une phlébite infectieuse, comme l’affirme cette étude menée par Revista Chilena de Infectología

Les remèdes naturels pour la phlébite

Les remèdes naturels pour la phlébite peuvent être utiles pour soulager certains symptômes propres à cette maladie. D’ailleurs, certains d’entre eux possèdent des propriétés qui améliorent de manière significative la circulation sanguine.

Néanmoins, il est important de préciser que leurs effets ne sont pas miraculeux, ni 100 % fiables. Ils ne doivent donc pas remplacer un traitement médical. Il est même préférable de consulter au préalable un médecin pour en savoir plus sur leurs effets secondaires éventuels et sur les interactions avec le traitement prescrit.

Découvrez dans la suite de cet article les remèdes naturels pour la phlébite ainsi que leurs propriétés. Ces remèdes pourront vous aider à améliorer le traitement indiqué par votre médecin. 

1. Les myrtilles

Des myrtilles

Ce petit fruit contient une immense quantité de nutriments, ainsi que des propriétés dilatantes telles que les flavonoïdes qui aident à traiter les problèmes sanguins.

C’est aussi un anti-inflammatoire, comme l’affirme cette étude de l’Université de Barcelone. Cette propriété est utile pour soulager les gonflements, les rougeurs et la douleur.

Cet article peut également vous intéresser : Comment cultiver des myrtilles chez soi

2. L’application froid/chaud

Cette technique est aussi simple que l’alternance des températures pour réduire l’inflammation, détendre les muscles et apaiser la douleur. Ce que vous devez faire :

  • appliquez la compresse d’eau chaude pendant 10 minutes ;
  • changez pour une froide puis attendez ;
  • répétez l’opération pendant 30 minutes ;
  • si la zone affectée est la jambe, soulevez-la pour un meilleur effet.

Selon cette étude réalisée par l’Université des Americas (Chili), le froid agirait comme un analgésique et un sédatif.

3. L’arnica

l'arnica aide à lutter contre la phlébite

Ce remède est considéré comme l’un des meilleurs analgésiques dans le monde des plantes, comme l’affirme cette recherche réalisée par l’Hôpital Pedro Betancourt de Matanzas (Cuba).

Vous pouvez l’utiliser sous forme de pommade, huile, crème ou sous forme de thé en petites quantités.

Prévention

En plus d’avoir recours aux remèdes cités ci-dessus, il serait aussi bien de suivre les conseils ci-dessous.

  • Bougez vos jambes et vos bras au moins toutes les deux heures.
  • A la fin de la journée, élevez vos jambes en posant vos talons sur le mur pour que le sang coule.
  • Enlevez vos chaussures de temps en temps, la marche pieds nus aide à renforcer les muscles et les os.
  • Faites de l’activité physique au moins trois fois par semaine.
  • Evitez le tabac, car il aggrave la circulation sanguine, comme l’affirme cette étude publiée sur Revista Uruguaya de Cardiología. 
  • Ne pas ignorer les symptômes, si soudainement vous avez un gonflement et une douleur dans le corps sans raison apparente. Faites un examen.
  • Utilisez un écran solaire et évitez de vous exposer au soleil pendant de longues périodes.

Rappelez-vous que ces informations ne sont qu’un guide pour vous améliorer. L’opinion d’un spécialiste est essentielle, surtout dans le cadre des problèmes de circulation.

  • Zoraya Rojas-Sánchez, L., Parra, D. I., & Camargo-Figuera, F. A. (2015). Factores asociados al desarrollo de flebitis: resultados del estudio piloto de una cohorte. Abstract Resumo. https://doi.org/10.12707/RIII13141
  • Velázquez-Mendoza, S., Gómez-Alonso, C., Cuamatzi-Peña, M. T., Izquierdo-Puente, M. I., & Neonatos, @bullet. (2009). Conocimiento y criterios de enfermería para evitar flebitis en neonatos con catéter venoso periférico Palabras clave. Rev Enferm Inst Mex Seguro Soc.
  • Arias-Fernández, L., Suérez-Mier, B., Martínez-Ortega, M. del C., & Lana, A. (2017). Incidencia y factores de riesgo de flebitis asociadas a catéteres venosos periféricos. Enfermeria Clinica. https://doi.org/10.1016/j.enfcli.2016.07.008