Les 6 effets de la chaleur sur l’organisme

27 septembre 2019
Le corps humain peut réguler sa température pour la maintenir à 36ºC. Lorsque la chaleur extérieure est trop forte, ce mécanisme de régulation peut défaillir. Découvrez ici avec nous quels sont les effets de la chaleur sur l'organisme.

Les effets de la chaleur sur l’organisme apparaissent lorsque le système de régulation de la température du corps commence à défaillir. Si la faille se prolonge, la chaleur peut mettre en danger la vie de l’individu.

Le système corporel des êtres humains est préparé pour maintenir une température avoisinant les 36 ºC. Cette température corporelle permet aux organes de fonctionner correctement.

Lorsque la température est trop élevée ou trop basse, des effets indésirables apparaissent. Lorsque la rupture de l’équilibre est importante, des symptômes pathologiques font leur apparition. L’hypothermie et l’hyperthermie peuvent toute deux conduire à la mort.

Le corps humain dispose de deux mécanismes principaux pour dissiper la chaleur :

  • L’augmentation du flux sanguin pour la peau : en provoquant une vasodilatation dans les zones les plus proches de l’extérieur, le corps provoque un échange de chaleur avec l’environnement. Grâce à ce mécanisme, la chaleur en trop sort et ne nuit pas au bon fonctionnement des organes
  • La transpiration : le corps élimine la chaleur en trop via la transpiration. Lorsque les gouttes de sueur s’évaporent, le corps se refroidit. Le corps humain possède des glandes sudoripares ; ces glandes sont capables d’éliminer jusqu’à un litre et demi de transpiration par heure

Lorsque l’air ambiant est trop chaud, soit lorsque la température dépasse 35 ºC, la transpiration atteint une certaine limite. Si le corps constate que la perte de liquides et de sels via la transpiration est en train de conduire l’organisme à la déshydratation, il suspend la transpiration. À ce stade-là, il est possible que les effets de la chaleur se manifestent dans l’organisme. Découvrez dans la suite de cet article quels sont ces effets.

1. Une mauvaise haleine

La déshydratation affecte tous les tissus du corps, y compris la muqueuse orale. En raison du manque de salive, la bouche devient sèche.

De plus, sans salive, les bactéries prolifèrent, car l’un des mécanismes de défense est épuisé. Ces bactéries qui prolifèrent seront à l’origine de la mauvaise haleine ou halitose.

2. Les crampes constituent l’un des effets de la chaleur

La chaleur provoque la transpiration

La transpiration n’élimine pas seulement le liquide du corps, mais aussi les électrolytes et les sels. Le corps humain utilise les électrolytes pour les fonctionnements cellulaires. Le tissu musculaire est l’un des tissus qui a le plus besoin des sels.

Si la transpiration est abondante et que le corps perd beaucoup d’électrolytes, il est possible que des crampes musculaires ou des spasmes au niveau des extrémités fassent leur apparition. Pour combattre les crampes liées à la chaleur, il faut cesser toute activité physique et s’hydrater. L’épuisement devient un risque si nous ne faisons rien pour prévenir ou améliorer la situation.

3. L’épuisement comme conséquence de la chaleur

Lorsque nous ne prenons pas les précautions nécessaires, la perte de liquides et des sels liée à la transpiration peut conduire à l’épuisement du corps, notamment pendant un effort physique.

Les symptômes de l’épuisement par la chaleur sont les suivants :

  • Tachycardie
  • Fatigue généralisée
  • Irritabilité
  • Hyperventilation
  • Hypotension 

4. L’insolation

Une femme qui bronze à la plage

Cette situation clinique est similaire à celle de l’épuisement par la chaleur. La différence réside dans la cause : c’est une exposition au soleil prolongée qui est à l’origine de l’insolation. Les mécanismes de régulation de la personne qui souffre d’insolation ont défailli, car elle est s’est exposée beaucoup trop longtemps au soleil.

Les symptômes de l’insolation sont les suivants :

  • Céphalée 
  • Fatigue
  • Congestion du visage
  • Nausées et vomissements
  • Soif 

Cet article peut également vous intéresser : Les 9 risques que vous courez si vous ne portez pas de lunettes de soleil

5. La syncope, l’un des effets négatifs de la chaleur sur l’organisme

Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une syncope. La chaleur excessive dans l’organisme est l’une de ces raisons. La chaleur extrême provoque une vasodilatation trop importante et une redistribution du sang faisant que le flux sanguin diminue vers la zone du cerveau.

Une syncope est un tableau clinique causé par l’incapacité du flux sanguin à maintenir une irrigation correcte dans le cerveau. La quantité de sang appropriée pour l’encéphale n’arrivant pas, l’oxygène n’arrive pas non plus au cerveau, et le système nerveux central active alors un mécanisme de régulation.

Ce mécanisme de régulation correspond à la recherche de la position horizontale en vue d’améliorer le flux sanguin cérébral. C’est pour cette raison que l’évanouissement constitue le symptôme de la syncope. Une vision floue et un titubement sont des symptômes qui précédent l’évanouissement.

6. Le coup de chaleur

Le coup de chaleur est l’effet de la chaleur qui nuit le plus gravement à la santé. Cet effet peut provoquer la mort : il s’agit d’une urgence médicale.

Les premiers symptômes du coup de chaleur sont ceux de l’épuisement ou bien ceux de l’insolation. Si cette situation n’est pas résolue rapidement, le coup de chaleur devient un grand risque pour l’individu.

Jusqu’à 40 ºC, l’organisme est capable d’activer certains mécanismes de défense. Mais dès lors que la température dépasse 41 ºC, l’organisme suspend ses actions et cesse de fonctionner. Les cellules sont incapables de travailler dans ces conditions et peuvent alors provoquer une faille multiorganique.

Cet article peut également vous intéresser : 4 remèdes naturels pour contrôler la fièvre

Pour éviter les effets de la chaleur sur l’organisme, les mesures préventives à appliquer sont basiques. L’application de ces mesures peut éviter un dénouement fatal.

Les mesures de prévention sont les suivantes :

  • Bien s’hydrater
  • Ne pas s’exposer au soleil sans protection, ni pendant trop longtemps
  • Suspendre toute activité lorsque les crampes ou les symptômes de l’épuisement font leur apparition

 

  • Moreno, María del Mar Sánchez, Rosa Isabel Cristóbal Martínez, and Raquel Sola Díaz. « Manifestaciones del golpe de calor en personas mayores. » Calidad de vida, cuidadores e intervención para la mejora de la salud. Asociación Universitaria de Educación y Psicología (ASUNIVEP), 2017.
  • Arredondo-García, J. L., et al. « Agua: la importancia de una ingesta adecuada en pediatría. » Acta pediátrica de México 38.2 (2017): 116-124.
  • Bustamante Cabrera, Gladys, and Guisela Margoth Magne Quispe. « Deshidratación. » Revista de Actualización Clínica Investiga 36 (2013): 1857.