Les aliments contre l'inflammation pulmonaire

Certains aliments comme les légumes crucifères, l'ail et le curcuma peuvent aider à lutter contre l'inflammation pulmonaire lorsqu'ils font partie d'une alimentation saine et variée. Apprenez-en plus ici !
Les aliments contre l'inflammation pulmonaire

Dernière mise à jour : 13 septembre, 2021

Connaissez-vous les aliments permettant de lutter contre l’inflammation pulmonaire ? Bien que beaucoup ne le sachent pas, il existe un certain nombre d’aliments ayant la capacité d’améliorer les symptômes des infections pulmonaires et qui, à leur tour, ont un effet positif contre l’inflammation.

C’est pourquoi il peut être intéressant de les consommer, en association avec le traitement pharmacologique approprié, pour atténuer les symptômes et améliorer le pronostic dans ce type de cas. Nous ne voulons pas réduire la variété de votre alimentation. Cependant, il est bénéfique d’insister sur la consommation de ces produits tant que dure la pathologie.

Quels sont les meilleurs aliments contre l’inflammation pulmonaire ?

Les aliments contre l’inflammation des poumons n’ont aucun effet curatif. Cependant, grâce à leurs propriétés, ils peuvent être positifs contre les processus inflammatoires affectant ces organes, notamment en cas d’infection. Jetons un coup d’œil aux aliments les plus recommandés.

Les légumes crucifères

Le chou-fleur et le brocoli ont la capacité de réduire les marqueurs inflammatoires, selon la littérature scientifique. Pour cette raison, ils sont fortement recommandés aux personnes qui souffrent de maladies pulmonaires.

Ces aliments contiennent des sulforaphanes, des substances anti-inflammatoires, ainsi que de la vitamine C. Cette vitamine pourrait moduler la réponse immunitaire, mais à ce jour il n’y a pas de résultats concluants.

Les légumes crucifères.

L’ail

L’ail est un autre aliment bénéfique pour aider à traiter ce type d’affection. Ses variétés communes, ainsi que ses variétés noires ou vieillies, concentrent des antioxydants capables de réduire l’inflammation.

C’est ce que soutiennent des études scientifiques randomisées, en double aveugle et contrôlées par placebo. Pour cette raison, l’utilisation de ce produit est suggérée dans de telles situations.

L’ail est un ingrédient polyvalent qui peut être inclus dans de nombreuses recettes, améliorant ainsi leurs propriétés organoleptiques. Cependant, si nous voulons bénéficier de ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, nous vous recommandons de consommer un extrait d’ail vieilli.

Le curcuma aide à lutter contre l’inflammation pulmonaire

Les épices, en général, possèdent souvent des propriétés intéressantes pour la santé humaine. Elles contiennent, par exemple, des antioxydants qui sont bénéfiques pour le développement des fonctions organiques. Parmi elles, il y en a une qui se distingue par sa capacité anti-inflammatoire : le curcuma.

La littérature scientifique évoque son utilisation possible à l’heure de traiter les maladies pulmonaires. Ses propriétés sont basées sur une substance connue sous le nom de curcumine, qui n’est rien d’autre qu’un pigment jaune ayant la capacité de moduler l’inflammation.

Son effet est tel qu’il commence à être étudié au sein de la population sportive, en vue de réduire les temps de récupération après une blessure ou de réduire la probabilité d’une rupture musculaire.

Du curcuma.
Le curcuma est une épice qui a fait l’objet de nombreuses études ces dernières années. Ses propriétés anti-inflammatoires sont soutenues par des preuves scientifiques formelles.

Le régime alimentaire contre l’inflammation pulmonaire : une mesure préventive

Dans tous les cas, l’idéal est d’opter pour un régime axé sur la prévention. Partant de ce principe, la recommandation est d’augmenter la consommation de produits frais et de réduire la consommation de produits transformés.

Un aspect fondamental de la prévention des maladies et de la modulation de la réponse immunitaire est le soin du microbiote. Celui-ci agit comme l’une des premières barrières défensives du corps.

Pour stimuler sa croissance sélective, il ne faut pas négliger la consommation de yaourts, de lait fermenté et de fibres. Ces aliments favorisent un microbiote sain et améliorent la fonction immunitaire.

Par ailleurs, il est nécessaire de souligner l’importance de la consommation de fruits et légumes en général. Ces aliments contiennent des composés antioxydants, qui sont essentiels pour la lutte contre les radicaux libres et le bon fonctionnement de l’organisme.

Enfin, il est nécessaire de réduire la consommation d’alcool et de substances toxiques pouvant altérer les réactions physiologiques de notre corps, et le rendant ainsi plus sujet aux maladies.

Quelques éléments à prendre en compte !

Certains aliments peuvent améliorer les symptômes des infections pulmonaires. Cependant, une alimentation variée, saine et équilibrée nous permettra de prévenir une telle infection, en augmentant les défenses contre les organismes pathogènes.

L’exercice régulier est un autre facteur qui peut être crucial pour réduire la probabilité de tomber malade, à court et à long terme. Aussi, il est fortement recommandé d’abandonner les habitudes toxiques et les aliments transformés. Ces derniers sont de nature inflammatoire en raison de leur teneur élevée en acides gras oméga-6 et en sucres. Ils peuvent ainsi annuler les effets des aliments susmentionnés.

Cela pourrait vous intéresser ...
Allergie aux agrumes : symptômes, traitement et recommandations
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Allergie aux agrumes : symptômes, traitement et recommandations

Bien qu'elle soit rare, l'allergie aux agrumes conditionne énormément l'alimentation. Quelles sont ses causes ? Existe-t-il un traitement ?



  • Medina S., Dominguez Perles R., Moreno DA., García Viguera C., et al., The intake of broccoli sprouts modulates the inflammatory and vascular prostanoids but not the oxidative stress related isoprostanes in healthy humans. Food Chem, 2015. 173: 1187-94.
  • Xu C., Mathews AE., Rodrigues C., Eudy BJ., Rowe CA., et al., Aged garlic extract supplementation modifies inflammation and immunity of adults with obesity: a randomized, double blind, placebo controlled clinical trial.
  • Lelli D., Sahebkar A., Johnston TP., Pedone C., Curcumin use in pulmonary diseases: state of the art and future perspectives. Pharmacol Res, 2017. 115: 133-148.