Les antimicrobiens : à quoi servent-ils ?

23 septembre 2019
De nos jours, on essaie de découvrir d'autres antimicrobiens qui présentent moins d'effets secondaires et qui combattent le développement de la résistance aux parasites des médicaments du commerce.

Les antimicrobiens sont des médicaments qui peuvent arrêter ou inhiber la croissance de différents micro-organismes. Ils seront efficaces selon le type de micro-organisme en cause. A ce propos, nous pouvons trouver divers antimicrobiens efficaces contre les bactéries, les champignons ou les parasites.

Tout au long de cet article, nous verrons ainsi à quoi servent les différents types d’antimicrobiens et quelles sont leurs caractéristiques principales.

Types d’antimicrobiens

Analyse de bactéries en laboratoire

On peut classer ces médicaments en se basant sur 2 aspects :

  • Le mécanisme d’action
  • Le type de microbe

Classification des antimicrobiens selon leur mécanisme d’action

A partir de cette première classification selon le mécanisme d’action, on peut distinguer les antimicrobiens suivants :

Les stérilisants

Les agents stérilisants sont des substances capables de produire aussi bien la destruction que l’inactivation de tout type de micro-organisme. Parmi les stérilisants les plus connus, on retrouve ainsi le glutaraldéhyde et l’oxyde d’éthylène.

Par ailleurs, il est important de souligner qu’il existe également des procédés physiques comme la chaleur, la filtration ainsi que les rayonnements ionisants qui sont utilisés à cette fin.

Lisez également : Comment désinfecter une plaie ?

Les désinfectants

L’usage des désinfectants a pour but d’éliminer les micro-organismes des matériaux inertes, en raison des effets toxiques qu’ils présentent généralement sur les tissus vivants. Parmi les plus utilisés, on trouve ainsi l’alcool et les composés à base d’iode comme la fameuse bétadine.

Il est fondamental de différencier la stérilisation et la désinfection. Contrairement au premier terme, les agents antimicrobiens désinfectants ne sont pas capables d’éliminer les micro-organismes dans leur totalité.

Antiseptiques et chimiothérapiques

L’une des différences entre les 2 substances est que les antiseptiques s’appliquent directement sur les tissus endommagés afin d’éviter la croissance des microbes. Au contraire, les chimiothérapiques s’administrent sous la forme intraveineuse.

Classification des antimicrobiens selon le type de microbe

Nous allons maintenant classer les antimicrobiens selon le microbe contre lequel ils sont le plus efficaces. Nous pouvons donc différencier les suivants :

Les antibiotiques

Lutter contre les bactéries grâce aux antimicrobiens

Le terme antibiotique fait référence à des substances chimiques produites par un être vivant, ou leur dérivés synthétiques, qui détruisent ou empêchent la croissance de certaines classes de micro-organismes sensibles.

Comme leur nom l’indique, les antibiotiques sont utilisés pour traiter les infections provoquées par des bactéries. Il s’agit de médicaments qui s’emploient aussi bien pour les animaux que pour les êtres humains. Tout comme les antiparasitaires et les autres antimicrobiens. L’objectif du traitement avec des antibiotiques est d’éradiquer le micro-organisme pathogène.

Enfin, il faut mentionner également que l’automédication avec des antibiotiques est un sérieux problème de santé publique. En effet, les bactéries sont capables de développer des mécanismes de résistance face aux différents mécanismes d’action des antibactériens. Par conséquent, les traitements initialement efficaces cessent de fonctionner et l’arsenal thérapeutique est réduit.

Les antifongiques

Egalement connus sous le nom d’antimycotiques, ce sont des substances qui empêchent la croissance ou détruisent certains types de champignons.

De même que pour l’utilisation des antibiotiques, comme nous l’avons expliqué, de nombreuses personnes pratiquent l’automédication et abusent de ces médicaments. Cela entraîne alors un développement d’une résistance des micro-organismes face aux médicaments actuellement connus.

Parmi les antifongiques les plus fréquents, on peut mentionner :

  • Itraconazole
  • Posaconazole
  • Fluconazole
  • Voriconazole
  • Caspofungine

Les antiparasitaires

Ce type d’antimicrobiens est utilisé aussi bien pour les animaux que pour les êtres humains afin de combattre les infections causées par des bactéries et des parasites. Ainsi que pour le traitement de certaines formes de cancer.

Les plus connus sont les antihelminthiques et les antiprotozoaires. Parmi eux, nous retrouvons :

  • Albendazole
  • Mébendazole
  • Triméthopine
  • Paromomycine
  • Métronizadole
  • Ivermectine

Actuellement, des recherches sont faites pour tenter de découvrir d’autres antiparasitaires qui présentent moins d’effets secondaires. Et qui combattent également le développement de la résistance des parasites face aux médicaments du commerce.

Découvrez également: 6 antibiotiques naturels méconnus

Les antiviraux

Ces médicaments s’utilisent pour le traitement des infections viralesLeur principale caractéristique est qu’ils ne sont pas capables de soigner la maladie, mais d’en pallier les symptômes.

Par conséquent, ils parviennent à réduire la gravité des symptômes. Et à diminuer les probabilités de souffrir d’éventuelles complications. Il existe des antiviraux pour chaque type de virus et ils s’administrent seulement sur ordonnance médicale.

Les antimicrobiens : conclusion

Les substances antimicrobiennes sont capables d’inhiber la croissance de divers micro-organismes. Ou alors de causer la destruction de ces derniers. On utilise donc un certain type d’antimicrobien en fonction de l’infection et de la situation particulière.

Concernant les médicaments antimicrobiens (antibactériens, antimycotiques, antiparasitaires et antiviraux), il s’agit de médicaments sur prescription médicale. Par conséquent, l’automédication avec ce type de médicaments favorise le développement de microbes plus résistants et donc une diminution de l’efficacité des traitements.

 

  • Melo. (2012). Guia de Antimicrobianos. Hospital Das Clinicas Da Universidade Federal de Goias HC-UFG. https://doi.org/10.1109/CGO.2007.32
  • Arias, M. V. B., & De Maio Carrilho, C. M. D. (2012). Resistência antimicrobiana nos animais e no ser humano. Há motivo para preocupação? Semina:Ciencias Agrarias. https://doi.org/10.5433/1679-0359.2012v33n2p775
  • Melo, V. V., Duarte, I. D. P., & Soares, A. Q. (2012). Guia Antimicrobianos. Coordenaçao de Farmacia – Hospital das Clinicas da Universidade Federal de Goiás (HC – UFG).