Les blessures dont a souffert Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo aura eu une carrière incroyable. Cependant, il a également dû s'absenter du terrain. Voulez-vous savoir quelles sont les blessures dont CR7 a souffert au cours de sa carrière ? On en parle dans cet article.
Les blessures dont a souffert Cristiano Ronaldo

Dernière mise à jour : 20 août, 2021

Parler de CR7, c’est inévitablement parler d’un athlète qui a compris les exigences du football d’élite et qui a adapté ses habitudes de vie pour améliorer ses performances de manière durable. Malgré cela, le joueur originaire de Funchal, au Portugal, a connu des problèmes physiques qui ont entravé sa carrière à certains moments. Nous allons donc détailler les blessures subies par Cristiano Ronaldo.

La carrière de Cristiano Ronaldo comprend des passages au Nacional, au Sporting Lisbonne, à Manchester United, au Real Madrid et à la Juventus. Dans ces différents clubs, l’ailier gauche a connu jusqu’à présent 26 problèmes physiques, dont 6 seulement ont entraîné une absence de plus de 14 jours des terrains. Examinons de plus près chacune de ces blessures.

Les pires blessures subies par Cristiano Ronaldo

Nous allons examiner de manière chronologique les pires blessures subies par Cristiano Ronaldo au cours de sa carrière. Nous mettrons l’accent sur le temps de récupération, les matchs manqués et la gravité de son état physique.

1. La rupture du ligament de la cheville

La première mauvaise nouvelle qu’ait connu Cristiano Ronaldo dans le football professionnel remonte à 2008, alors qu’il jouait pour Manchester United, dirigé par le grand Alex Ferguson. Il s’agissait d’une rupture du ligament de la cheville droite. Cette blessure a suscité beaucoup d’incertitudes quant à son rétablissement.

Cependant, le médecin chirurgien néerlandais Niek van Dijk s’est chargé de le soigner. L’attaquant portugais a donc dû faire face à une récupération de 94 jours, ce qui signifie qu’il a manqué 11 matchs officiels.

Un footballeur qui a mal à la cheville.

2. Un oedème osseux de la cheville

En 2009, alors qu’il officiait sous le maillot du Real Madrid, les fantômes de la cheville droite blessée qui semblaient avoir été enterrés à Old Trafford sont réapparus.

Cette fois, sous la forme d’un œdème osseux. Il s’agit d’une accumulation de liquide inflammatoire dans l’os sur le côté médian de la cheville droite. Cette blessure fut le résultat d’un balayage de Souleymane Diawara lors d’un match de Ligue des champions contre l’Olympique de Marseille.

Si les médecins des Merengues ont pris en charge le traitement, Cristiano Ronaldo a également eu une consultation avec Niek van Dijk, qui l’avait traité un an plus tôt avec les Red Devils. Au final, il passa 42 jours, soit 9 matchs, sur le banc de touche.

3. La rupture des fibres du biceps

En avril 2014 – lors de la saison 2013-14 – il se rompt des fibres du biceps fémoral gauche à dix minutes de la fin d’un quart de finale de la Ligue des champions contre le Borussia Dortmund.

Il a alors été absent pendant 18 jours, soit l’équivalent de quatre matches (dont la finale de la Copa del Rey et les demi-finales de la Ligue des champions). Ces matchs, pourtant déterminants pour le sort de l’équipe dirigée par Carlo Ancelotti, Cristiano les a passés sur le banc de touche.

4. La tendinite rotulienne de Cristiano Ronaldo

Une autre des blessures les plus graves dont ait souffert Cristiano Ronaldo est une tendinite rotulienne à la jambe gauche. Cela s’est également produit en 2014. Pour être plus précis seulement 4 mois après la rupture de la fibre du biceps.

Cette inflammation des microfibres du tendon du genou a eu pour conséquence d’affecter sa performance lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil. En effet, cet événement l’a empêché de se reposer autant que les médecins l’avaient recommandé à l’époque. Par conséquent, au Real Madrid, il passa 17 jours de récupération. Soit 2 matchs officiels.

5. L’entorse du ligament du genou

Sur la liste des difficultés physiques connu par Cristiano Ronaldo, il y eu, en juillet 2016, une entorse du ligament latéral interne de son genou gauche. C’est certainement la deuxième des pires blessures subies par le champion. La blessure était du à une rotation de l’articulation vers l’intérieur causant alors un étirement disproportionné et brutal.

En conséquence, le meilleur buteur de l’histoire du Portugal et du Real Madrid a dû s’arrêter pendant 59 jours (soit 3 matchs officiels sous le maillot blanc).

6. La blessure à la cuisse de Cristiano Ronaldo

Alors qu’il était à la Juventus et que Cristiano Ronaldo disputait un match de qualification pour l’Euro 2020 ses muscles de la cuisse droite ont souffert lors d’un choc contre un joueur Serbe. Ce scénario a obligé le joueur vedette à sortir 30 minutes après le début de la première mi-temps.

A l’origine de la blessure, il y a une mauvaise passe du milieu de terrain Rafa Silva que Cristiano Ronaldo a tenté de sauver. Mais un changement de direction dans sa course a fini par avoir raison de ce buteur infatigable.

Cela s’est soldé par 14 jours de récupération. C’est à dire 3 matchs au cours desquels la Juve n’a pas pu compter sur son joueur vedette.

7. Le congé maladie dû au coronavirus

Enfin, à titre anecdotique et parallèlement aux pires blessures que Cristiano Ronaldo a subies tout au long de sa carrière de footballeur professionnel, il y son arrêt dû à la COVID-19.

Cette maladie a affecté ses performances lors de la saison 2020-21, entraînant un traitement de 16 jours. Ce sont alors 3 matchs de Serie A italienne pendant lesquels Andrea Pirlo n’a pas pu aligner le joueur portugais.

Un footballeur blessé.

Les blessures de Cristiano Ronaldo et son mode de vie

Bien que les blessures subies par Cristiano Ronaldo nous montrent qu’il n’est pas une machine, il occupe tout de même une place d’honneur. Cela est logique si l’on considère que depuis la saison 2003-04, il n’a jamais joué moins de 35 matchs par saison. En outre, son nombre moyen de matchs joués par saison est de 46,3.

Tout cela est dû aux habitudes saines qu’il a maintenues pendant de nombreuses années, notamment les suivantes :

  • Aucune boisson gazeuse. L’eau est sa seule boisson.
  • Pas de viande rouge ni de produits congelés dans son alimentation.
  • Il privilégie la consommation de poulet et de poisson.
  • 5 siestes par jour. Il divise ainsi les 7 à 8 heures de sommeil recommandées par jour en 5 siestes de 90 minutes.

Nous verrons si la suite de la carrière de Cristiano Ronaldo lui permettra de surmonter d’autres blessures importantes. En attendant, les statistiques semblent démontrer que la retraite est encore loin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 7 blessures les plus graves de l’histoire du football
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Les 7 blessures les plus graves de l’histoire du football

Nous revenons aujourd'hui sur les blessures les plus spectaculaires et graves de toute l'histoire du football. Lisez-en plus ici !