Les différents types de massages thérapeutiques et leurs bienfaits

8 octobre 2019
Les massages thérapeutiques peuvent être de différents types. Ce sont des techniques de physiothérapie utilisées pour traiter les troubles corporels. Nous allons vous présenter les plus importants que vous devez connaître !

Il existe différents types de massages thérapeutiques, ainsi que différentes classifications de ceux-ci. Il est important de savoir que l’utilité des massages réside dans le traitement des troubles corporels et qu’ils peuvent être extrêmement efficaces pour réduire la douleur.

Un massage est une manipulation des tissus mous qui consiste à effectuer une action rythmique et d’intensité appropriée sur certains points du corps. La manipulation peut se faire sur des couches superficielles de tissus ou sur des couches profondes.

L’étymologie même du mot « massage » révèle son état. En arabe, on dit mass : frotter doucement. En grec, massein : frotter. Enfin, en hébreu, on dit mashech : tâtonner.

Les massages ne sont pas seulement destinés à des fins thérapeutiques, mais aussi à des fins hygiéniques et sportives. Le massage hygiénique a un objectif esthétique prioritaire, alors que le massage sportif se fait généralement avant et après la pratique d’une activité physique.

Dans cet article, nous ne parlerons que des types de massages thérapeutiques. Mais avant de les classer, voyons quels sont leurs effets sur le corps humain.

Les effets des massages thérapeutiques sur le corps

En général, il n’y a pas de contre-indications au massage, sauf pour des conditions spécifiques qui peuvent empêcher certaines manœuvres. Parmi les différents types de massages thérapeutiques, l’une ou l’autre modalité sera indiquée, en fonction de ce qui est le plus pratique.

C’est une erreur de penser que les massages ne sont utilisés que pour aider au traitement des maladies musculaires. Les bienfaits des massages thérapeutiques sont aussi bien physiques que psychologiques. On peut même combiner deux ou plusieurs types de massage dans le même traitement pour obtenir des améliorations dans les tissus inégaux.

Certains des avantages des massages thérapeutiques sont :

  • Développement musculaire
  • Entorse des muscles contractés
  • Flexibilité tissulaire à long terme
  • Réduction de la douleur
  • Sentiment de bien-être général
  • Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique

Découverte : 3 exercices pour gagner en souplesse au niveau des jambes

Les différents types de massages thérapeutiques

Une femme recevant des massages thérapeutiques

Bien que la classification des types de massages thérapeutiques soit variée, nous présentons ici une classification générale qui les décrit en fonction de la mécanique qu’ils pratiquent :

  • Effleurage
  • Pétrissage
  • Friction
  • Compression
  • Percussion
  • Vibrations

Examinons chacun d’eux en détail :

Effleurage, le premier de nos massages thérapeutiques

L’effleurage consiste en un frottement uniforme et lent d’une zone du corps. Il peut se faire longitudinalement ou circulairement. Il est très important de ne pas glisser d’autres tissus qui n’auraient pas besoin d’être traités.

L’une des variétés est le frottement profond. Il est utilisé pour décontracter et travailler sur la circulation sanguine et lymphatique. Pour l’effet circulatoire, le massage cherche à favoriser le retour veineux qui est souvent arrêté.

Dans sa variante superficielle, l’effleurage peut augmenter la circulation superficielle dans les tissus externes tels que la peau, tout en favorisant la régénération dermique.

Pétrissage

C’est l’un des types de massage thérapeutique les plus énergiques, avec la percussion. Le pétrissage cherche à détacher les tissus superficiels des tissus profonds, ainsi qu’à provoquer le déplacement des fibres musculaires.

C’est une technique qui combine des mouvements de dépliage, de torsion et d’étirement. Tout cela rythmiquement. Le pétrissage s’utilise pour éliminer les substances toxiques des tissus, pour favoriser la nutrition des muscles et provoquer la relaxation musculaire. En profondeur, le pétrissage peut augmenter la capacité de contraction du muscle.

Friction

Les mouvements de cette technique sont brefs. Pour ce faire, une pression contrôlée est prévue, de sorte que le thérapeute utilise habituellement le bout des doigts. Il est très fréquent que son application se réfère au massage des articulations.

La friction figure parmi les massages thérapeutiques

Si les tissus articulaires, par exemple, ont des adhérences, les frictions séparent les tissus, ce qui les rend également utiles pour l’analgésie. La circulation dans la zone massée se produit également sous l’effet de ce type de massage.

Vous pourriez être intéressé par : 5 exercices pour réactiver la circulation sanguine

Compression

Cette technique est statique, il n’y a donc pas de déplacement sur les tissus. Pendant une demi-minute ou une minute complète, le thérapeute maintient la compression de la zone sans bouger latéralement.

Percussion

Parmi les différents types de manœuvres thérapeutiques, avec le pétrissage, c’est l’une des plus énergiques. Cette technique peut prendre deux formes : le tapotement ou la percussion.

Le tapotement se fait avec les paumes des mains positionnées en creux, ce qui produit un son caractéristique lors de l’application de la technique. D’autre part, la percussion se fait avec le bord cubital des mains, à pression constante et avec une énergie élevée, sans perdre le contact entre le thérapeute et la peau.

La percussion augmente la circulation de la zone traitée, nourrit le muscle, augmente la contractilité musculaire et normalise le tonus. En raison de ces effets, on la considère également comme un massage stimulant, qui améliore le bien-être général de la personne.

Vibrations

Les mouvements de cette technique sont courts et rythmés. Les mains sont en contact constant avec la peau et les avant-bras du thérapeute effectuent des contractions statiques créant des vibrations. Le thérapeute souffre souvent rapidement de fatigue lorsqu’il effectue cette manœuvre.

Parmi ses effets figurent la relaxation musculaire, la stimulation de la circulation sanguine et le décollement des sécrétions pulmonaires chez les patients qui sont présentent des conditions respiratoires.

Connaissiez-vous ces massages thérapeutiques ? Comme vous venez de le constater, leurs bienfaits vont au-delà du soutien à la rééducation musculaire. Si vous voulez les utiliser dans vos thérapies, n’hésitez pas à consulter un expert pour déterminer quelle est la meilleure option pour vous.

 

  • Fritz, Sandy. Fundamentos del masaje terapéutico. Editorial Paidotribo, 2001.
  • Anglada, Josep Ferrer. Masaje avanzado: valoración y abordaje de las disfunciones del tejido blando. Elsevier Health Sciences, 2018.
  • Vazquez, J. (2009). Manual Profesional del Masaje. In Manual Profesional del Masaje (p. 100).
  • Silega, G. (2010). Masaje. In Tratado de Medicina Física, Hidrología y Climatología Médica (pp. 58–70). USA: Hyppocrates publishing.
  • Pecos Martín, Daniel. « Los efectos adversos del masaje. » (2017).