Les kystes dentaires

2 mars 2021
Dans la majorité des cas, les kystes dentaires ne supposent pas de problème grave. Cependant, étant donné qu'ils peuvent grossir et causer des complications, il est nécessaire de leur apporter un traitement.

Le kyste dentaire, qui porte aussi le nom de kyste odontogène, est une altération bénigne qui se forme à côté d’une dent. Les kystes dentaires sont généralement faciles à soigner mais peuvent parfois provoquer des dommages dans la dent.

Ce sont des cavités qui peuvent se remplir d’une matière liquide ou solide et sont recouvertes d’une couche squameuse. Même s’il s’agit d’une lésion bénigne, au fil du temps, cette dernière peut grossir et entraîner une difformité de la zone ou une mobilité des dents.

Il est donc nécessaire de les traiter. Par ailleurs, après avoir découvert un kyste dentaire, il est très important de déterminer de quel type de kyste il s’agit et d’écarter toute possibilité de tumeur.

Types de kystes dentaires

Nous pouvons distinguer deux groupes principaux de kystes dentaires : les kystes liés au développement et les kystes inflammatoires. Avec les premiers, des restes épithéliaux prolifèrent à cause de stimuli qui n’ont pas été identifiés. En revanche, les seconds surgissent dans l’épithélium bas suite à des stimuli inflammatoires. Voyons cela plus en détail.

La révision dentaire.

Les kystes dentaires peuvent être liés au développement ou inflammatoires. Certains apparaissent sur des dents qui n’ont pas poussé et d’autres chez des patients qui ont souffert de maladies comme la parodontite.

Kystes liés au développement

Ce sont des altérations qui se produisent au niveau des dents qui n’ont pas encore poussé ou qui sont bloquées. Parmi ces kystes, nous retrouvons différents types :

  • Kystes gingivaux : ce sont de petites masses qui apparaissent sur les gencives.
  • Kystes dentigères : des kystes qui entourent uniquement la couronne de la dent.
  • D’éruption : ils se produisent sur la gencive au moment de l’éruption d’une dent et se résorbent tout seuls après l’apparition de la dent dans la bouche.
  • Kyste parodontal latéral : il apparaît à côté de la racine d’une dent et est détecté à travers une radiographie.

Découvrez aussi : Qu’est-ce qu’un abcès dentaire et comment faut-il le traiter ?

Kystes inflammatoires

Ils naissent d’une infection préalable, comme une parodontiteNous en retrouvons deux types :

  • Kyste radiculaire : qui se trouve au sommet de la racine de la dent, il s’agit du plus fréquent de ce groupe.
  • Kyste paradentaire : il se situe devant ou derrière la pièce affectée.

Symptômes des kystes dentaires

La symptomatologie peut énormément varier et certains patients ne présentent même aucun symptôme. Si, au fil du temps, le kyste grossit, il peut finir par déplacer les pièces dentaires ou même provoquer la chute de certaines dents.

Il est donc nécessaire de réaliser des contrôles périodiques chez l’odontologue pour contrôler les possibles pathologies car un seul contrôle radiographique peut permettre de déceler leur présence.

Ceci peut vous intéresser : 5 habitudes qui vous aident à prendre soin de votre santé dentaire

Traitement

Le traitement normal de ce type de pathologie est l’extraction du kyste, en évitant le besoin d’exodontie de la dent affectée. Si le kyste est uni à la dent, on devra évaluer le traitement en fonction de chaque cas.

L’endodontie ou extraction de la dent peut être nécessaire. On essayera toujours le traitement d’endodontie en premier, afin d’être le plus conservateur possible et de pouvoir maintenir la dent dans la bouche.

Le traitement des kystes dentaires.

Pour combattre les kystes dentaires, on peut suggérer une endodontie. Néanmoins, dans des cas graves, il peut être nécessaire d’extraire la pièce dentaire.

Retrait du kyste dentaire

Éliminer le kyste est un traitement ambulatoire qui se fait sous anesthésie locale en 45 minutes environ. Un nettoyage complet du kyste est nécessaire pour qu’il ne revienne pas et finisse par provoquer un kyste malin. Il existe différents procédés pour nettoyer le kyste :

  • Kystectomie : il s’agit de l’élimination de la capsule du kyste et de son contenu.
  • Marsupialisation : on nettoie le contenu du kyste mais on laisse la capsule. Ce traitement est peu fréquent car il est moins sûr et ne nous garantit pas l’élimination complète du kyste.

Après l’extraction du kyste, cet espace vide se remplit d’os, s’ossifie et cicatrise sans le moindre problème. Si le kyste est malin ou correspond à une tumeur, le traitement doit être différent. Si c’est le cas, un nettoyage profond de la zone est nécessaire, avec une marge de sécurité suffisamment large pour nous garantir un nettoyage satisfaisant.

  • Briki S, Elleuch W, Karray F, Abdelmoula M, Tanoubi I. Cysts and tumors of the jaws treated by marsupialization: A description of 4 clinical cases. J Clin Exp Dent. 2019;11(6):e565–e569. Published 2019 Jun 1. doi:10.4317/jced.55563
  • Menditti D, Laino L, DI Domenico M, et al. Cysts and Pseudocysts of the Oral Cavity: Revision of the Literature and a New Proposed Classification. In Vivo. 2018;32(5):999–1007. doi:10.21873/invivo.11340
  • Demirkol M, Ege B, Yanik S, Aras MH, Ay S. Clinicopathological study of jaw cysts in southeast region of Turkey. Eur J Dent. 2014;8(1):107–111. doi:10.4103/1305-7456.126260
  • Aswath N, Mastan K, Manikandan T, Samuel G. Odonto calcifying cyst. Contemp Clin Dent. 2013;4(1):108–111. doi:10.4103/0976-237X.111629