Les phases de la respiration

La respiration est le processus le plus essentiel pour l'organisme humain. Bien que nous n'en soyons pas toujours conscients, elle passe par différentes phases. Les connaissez-vous ? Dans cet espace, nous les expliquons en détail.
Les phases de la respiration

Dernière mise à jour : 14 septembre, 2021

La respiration est un processus physiologique essentiel dont nous ne sommes souvent même pas conscients. Pourtant, sans elle, la vie ne serait pas possible. Nous vous expliquons ici ce qu’est la respiration et quelles sont ses phases.

Qu’est-ce que la respiration ?

La respiration est un processus physiologique inhérent aux êtres vivants. Grâce à elle, nous échangeons des gaz avec l’environnement. L’oxygène, une substance nécessaire au bon fonctionnement de toutes les cellules du corps, est introduit dans l’organisme.

L’oxygène est échangé contre du dioxyde de carbone. Ce gaz est le résultat des processus métaboliques qui ont lieu dans le corps. Les cellules utilisent l’oxygène et, par conséquent, produisent du dioxyde de carbone. S’il se trouve en forte concentration dans le corps, il devient toxique et est donc libéré dans l’environnement.

L’ensemble du processus de respiration est effectué en permanence, consciemment ou inconsciemment. Dès que nous cessons de respirer pendant une courte période, nos cellules ne reçoivent plus d’oxygène et cessent d’assurer leur fonction, ce qui conduit finalement à leur mort.

Femme qui respire.
La respiration est une fonction vitale que nous exerçons tous consciemment ou inconsciemment.

Quelles sont ses phases ?

Nous allons évoquer deux classifications. L’une d’entre elles est la classification traditionnelle, qui se base sur les phénomènes qui se produisent et que l’on peut voir à l’œil nu chez une personne. L’autre est la classification biologique : elle classe les processus qui se produisent au niveau cellulaire pendant la respiration.

Ceci peut aussi vous intéresser : Techniques de respiration pour l’accouchement

Les phases traditionnelles de la respiration

Comme nous l’avons déjà dit, cette classification est basée sur les processus que nous pouvons observer à l’œil nu. Nous examinons ici les mouvements des muscles de la cage thoracique.

Inspiration

Dans cette phase, l’air pénètre dans le corps depuis l’extérieur. Il entre par le nez et la bouche, traverse le larynx et pénètre dans les bronches. Les bronches sont la partie la plus distale des voies respiratoires et sont situées à l’intérieur des poumons.

Dans cette phase, les muscles du thorax sont sollicités. C’est la phase active. Lorsque ces muscles se distendent, la cage thoracique s’agrandit, ce qui permet d’élargir les poumons. Le diaphragme descend. La pression dans les poumons devient plus faible qu’à l’extérieur, et l’air extérieur pénètre sans problème.

Expiration

Dans cette phase, le dioxyde de carbone est expulsé vers l’extérieur. Ce gaz se déplace dans la direction opposée à celle de l’air entrant. À partir des bronches, il traverse tout l’arbre respiratoire jusqu’à sa sortie par le nez ou la bouche. Les muscles de la cage thoracique reviennent à leur position détendue.

Lorsque les muscles de la cage thoracique se détendent, la cage thoracique devient plus petite, les poumons se contractent et le diaphragme se relève. Ainsi, la pression à l’intérieur du thorax est plus importante qu’à l’extérieur et l’air a tendance à s’échapper. Il s’agit de la phase passive de la respiration.

Des poumons.
Les phases organiques de la respiration renvoient aux processus qui se produisent au niveau cellulaire.

Les phases organiques

Ces phases sont basées sur des phénomènes qui se produisent à plus petite échelle, dans les cellules de notre organisme. Nous les détaillons ci-dessous.

Respiration externe

Il y a échange de gaz entre l’environnement et l’individu. Comme mentionné ci-dessus, l’air voyage du nez à travers tout l’arbre respiratoire jusqu’à ce qu’il atteigne les bronches. Les bronches pulmonaires se terminent par une structure appelée alvéoles.

C’est dans les alvéoles que les échanges gazeux ont réellement lieu. Là, les vaisseaux sanguins transportent du sang rempli de dioxyde de carbone et pauvre en oxygène provenant du reste du corps. D’autre part, l’air ambiant rempli d’oxygène arrive.

C’est là que l’échange a lieu. Le sang, et plus précisément les globules rouges, rejettent le dioxyde de carbone résiduel vers les alvéoles et absorbent l’oxygène de l’extérieur à partir des alvéoles. Ce sang oxygéné va voyager vers le reste du corps, nourrissant les cellules de tous les tissus en oxygène. Le dioxyde de carbone, comme mentionné ci-dessus, sera expulsé dans l’environnement.

Respiration interne

Il s’agit de l’échange de gaz entre les globules rouges et les cellules. Le sang provenant des poumons, riche en oxygène, apporte de l’oxygène aux cellules grâce à la différence de concentration de ce gaz. Il en va de même pour le dioxyde de carbone.

Les cellules, qui ont produit du dioxyde de carbone par leur métabolisme, sont très riches en dioxyde de carbone. De même, en raison de la différence de concentration de dioxyde de carbone entre les cellules des tissus et les globules rouges, le dioxyde de carbone passe dans le sang.

Ce sang pauvre en oxygène et riche en dioxyde va se diriger vers le cœur, d’où il sera pompé vers les poumons pour être ré-oxygéné. Le processus se répétera.

Cela pourrait vous intéresser ...
Respiration contrôlée : conseils et caractéristiques
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Respiration contrôlée : conseils et caractéristiques

Nous distinguons plusieurs types de respiration, plus ou moins efficaces. Pour davantage de bien-être, essayez la respiration contrôlée

 



  • Calais B, Traducción Supervisada Por José G, Marín L. ANATOMÍA PARA EL MOVIMIENTO-TOMO IV La respiración ® [Internet]. 2005 [cited 2020 Mar 22]. Available from: www.liebremarzo.com
  • Padilla Pérez J, Kowalchuk JM, Taylor AW, Paterson DH. Determinación de la cinética de la fase dos transitoria de la VO2 durante ejercicio de carga constante de intensidades moderada e intensa en hombres jóvenes. Vol. 74, Revista del Hospital Juárez de México. Medigraphic; 2007.
  •  Dipòsit Digital de la Universitat de Barcelona: Fisiología del aparato respiratorio [Internet]. [cited 2020 Mar 22]. Available from: http://diposit.ub.edu/dspace/handle/2445/108829