Les relations ouvertes en valent-elles la peine ?

Pensez-vous que les couples ouverts sont heureux ? Toutes les personnes sont capables d'avoir ce genre de relation ? Les couples ouverts sont-ils aussi libres qu'ils en ont l'air ?
Les relations ouvertes en valent-elles la peine ?

Dernière mise à jour : 23 octobre, 2021

Seuls les couples très sûrs d’eux-mêmes et avec des accords très clairs peuvent envisager d’entretenir des relations ouvertes. Les deux membres du couple doivent être convaincus par cette conception du couple. Autrement, tout pourrait facilement s’effondrer.

Répondre à la question de savoir si ces relations en valent la peine en apportant une seule réponse est une erreur. Dans la pratique, tout dépend de la manière dont cette situation est affrontée, de la personnalité de ceux qui y participent et du respect avec lequel ils sont traités.

Que faut-il prendre en compte dans une relation ouverte ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Si telle est votre situation, ou si vous y réfléchissez en couple, vous devriez poursuivre votre lecture.

Les caractéristiques des personnes qui parviennent à entretenir des relations ouvertes

Tout le monde n’est pas prêt émotionnellement à sortir de la monogamie. Il peut arriver que, face à la proposition de votre partenaire de rester ensemble, mais d’avoir la liberté de rencontrer d’autres personnes ou de vivre un polyamour, la réaction ne soit pas idéale. Pour profiter d’une relation ouverte, vous devez présenter certaines caractéristiques spécifiques

1. Une grande estime de soi

Les personnes capables de vivre sereinement une relation ouverte ont une grande confiance en elles-mêmes, ce qui leur permet de ne pas tomber dans la peur de perdre leur partenaire. Elles savent clairement qu’elles seront toujours le premier choix de leur partenaire.

La jalousie n’a pas sa place dans ce style de vie. En d’autres termes, ces tiers ne représentent aucune concurrence.

D’autre part, le contact avec d’autres personnes peut renforcer le contact sexuel avec votre partenaire, améliorer les relations intimes et briser la monotonie. Tout cela affecte positivement l’estime de soi.

2. Communication et respect des règles

Les compétences en communication sont un facteur fondamental dans toutes les relations, en particulier dans les relations ouvertes. Pour qu’il n’y ait pas de malentendus ou d’ego blessés, chaque détail doit être discuté à l’avance avec une liberté absolue. En somme, des règles communes de gestion des liens doivent être définies et acceptées.

Tant que ces normes sont respectées, les marges de problèmes sont considérablement réduites. De la même manière, il est nécessaire d’avoir la possibilité de renégocier ces accords en cas de dysfonctionnement.

3. Exemptes de convictions moralistes

Les hommes et les femmes qui adhèrent à certaines convictions religieuses ou culturelles défendant la monogamie ne peuvent évidemment pas avoir une relation ouverte. Il en est de même pour les hommes machistes qui considèrent que leur femme est leur propriété.

Si le couple est composé de personnes de ce groupe, il ne vaut pas la peine de perdre ni même une minute à discuter sur la liberté de la relation. Les convictions sont si profondes et fortes que les risques de rupture sont très élevés. 

Les personnes qui souhaitent avoir une relation ouverte doivent avoir un esprit extrêmement ouvert. Et ce, afin qu’ils ne soient pas affectés par les critiques de leurs proches ou amis qui ne comprennent pas ce type de relation.

Un couple fâché.

La différence entre les relations ouvertes et les infidélités

Il y a ceux qui considèrent que les relations ouvertes sont en fin de compte un type d’infidélité déguisée. Mais cette idée découle sûrement de leur incapacité à accepter ce type de relation, car il y a une différence très nette entre les deux concepts.

L’indifélité est fondamentalement une tromperie, un mensonge, une trahison de la confiance. C’est la rupture d’un engagement établi entre deux personnes qui se sont engagées dans une relation exclusive.

Les relations ouvertes incluent également des liens avec des tiers, mais la différence est qu’ils se forment avec l’accord de toutes les parties. Il n’y a donc pas de tromperie qui puisse nuire au pilier de la famille : la confiance n’est pas affectée.

L'infidélité.

Les risques possibles des relations ouvertes

Comme pour les autres relations, une relation ouverte comporte certains risques. Nous les détaillons ci-dessous.

1. Le regret : il est difficile de revenir en arrière après une telle décision

L’un des membres du couple se rend compte qu’il n’apprécie pas ce type de relation. Le problème est qu’il constate que son partenaire en est très satisfait et ne souhaite pas revenir à la monogamie. Ce constat peut conduire à une thérapie de couple ou à une séparation.

2. L’un des membres du couple tombe amoureux d’une tierce personne

Si l’une des règles communes à toutes les relations ouvertes est de ne pas tomber amoureux d’une tierce personne, cela peut arriver. Tomber amoureux d’une autre personne est un risque présent et qui pose de gros problèmes dans le couple. D’ailleurs, beaucoup décident de créer une nouvelle histoire monogame avec ce nouvel être qui a conquis leur cœur.

3. Insécurités, reproches et usure

Au-delà du fantasme d’avoir une vie plus libérale, il arrive que de nombreuses personnes se rendent compte qu’elles ne sont pas aussi sûres d’elles qu’elles le croyaient. Leurs propres insécurités provoquent alors des désastres dans leur relation.

À la moindre occasion, elles font des reproches à leur partenaire. Elles ne peuvent pas contrôler la jalousie et leurs sentiments ambigus ne leur permettent pas d’être épanouies dans leur relation amoureuse.

Couple au lit.

Les relations ouvertes : des relations bénéfiques ou traigques

Les relations ouvertes existent. Elles peuvent être très bénéfiques pour certains et tragiques pour d’autres.

Des règles claires et régulièrement revues permettent d’éviter les risques associés à ce type de relation. La honte et la fierté doivent être mises de côté, afin que tout ce que vous ressentez puisse être exprimé à votre partenaire avant qu’il ne soit trop tard. Êtes vous-prêt ou vaut-il mieux considérer cette possibilité comme un fantasme de plus ?

Cela pourrait vous intéresser ...
Relations addictives : comment y mettre fin ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Relations addictives : comment y mettre fin ?

Les relations addictives sont devenues très communes. Or, bien souvent, cette toxicité se maintient plus par habitude que par amour.



  • Easton, D., Hardy, J., y Vagalume, M.. Ética promiscua: una guía práctica para el poliamor, las relaciones abiertas y otras aventuras. Melusina, 2016.
  • Espín, J. Relaciones fronterizas: encuentros y conflictos. Flacso-Sede Ecuador, 2011.
  • García, Y., y Pérez, V. “Un análisis feminista de la infidelidad conyugal.” Nómadas. Critical Journal of Social and Juridical Sciences 16.2 (2007).
  • Thalmann, Yves-Alexandre. Las virtudes del poliamor: la magia de los amores múltiples. Plataforma, 2008.