Les risques d'un régime riche en protéines

Si vous ne consommez que des protéines d'origine animale sans inclure d'aliments riches en fibres et diminuez considérablement l'apport en glucides, vous pouvez tomber dans un état de cétogenèse.
Les risques d'un régime riche en protéines

Dernière mise à jour : 01 février, 2021

Il existe aujourd’hui de nombreuses tendances en matière d’alimentation. Néanmoins, toutes ne sont pas bonnes pour la santé. Beaucoup impliquent même différents risques. C’est le cas d’un régime riche en protéines – ou régime protéique –, un modèle d’alimentation principalement basé sur la consommation d’aliments riches en protéines comme la viande.

Ainsi, de la même manière que nous retrouvons des gens qui soulignent les bienfaits de la consommation de végétaux, fruits, céréales complètes, etc., certains décident de privilégier la consommation d’aliments riches en protéines.

Le problème est que cela peut empêcher d’avoir une alimentation équilibrée, au sein de laquelle on obtiendrait tous les nutriments dont le corps a besoin pour réaliser ses fonctions de manière adéquate et, bien évidemment, être en bonne santé.

Le régime hyperprotéique et ses possibles risques

Nous avons tendance à penser qu’un régime riche en protéines est sain et bénéfique pour la santé. Or, la réalité est toute autre. La consommation élevée d’aliments riches en protéines peut affecter le corps de différentes manières.

Un beau morceau de viande.

En ne nous focalisant que sur la consommation d’aliments riches en protéines, nous pouvons diminuer ou même éliminer la consommation d’autres aliments, dont les nutriments sont tout aussi nécessaires pour la santé.

Il existe actuellement une controverse sur l’augmentation de la consommation de protéines dans l’alimentation quotidienne, et encore plus si cette augmentation est étroitement liée à la diminution d’autres nutriments fondamentaux pour le fonctionnement du corps, comme les glucides et les fibres diététiques.

Pour pouvoir suivre un régime riche en protéines ou hyperprotéique, il est nécessaire de prendre en compte quelques aspects de base :

  • Connaissez les aliments qui apportent des protéines : dans un premier temps, nous retrouvons les aliments d’origine animale (comme la viande, le poisson, le poulet, le fromage et les produits laitiers) ; et, dans un second temps, les légumineuses et les fruits secs. Vous devez aussi savoir qu’il existe des légumes contenant des protéines.
  • Déterminez le besoin : un régime hyperprotéique est celui au cours duquel on dépasse les recommandations établies pour les besoins quotidiens en protéines. Actuellement, on a pu établir que la consommation de 1,2g/kg/jour de protéines est suffisante pour couvrir les besoins nutritionnels d’un adulte normal.
  • La clé se trouve dans l’équilibre : ne limitez pas vos protéines à une origine purement animale. Par conséquent, consommez des aliments avec des protéines d’origine végétale et combinez-les à des glucides pour obtenir une bonne protéine et des fibres.

Effets négatifs d’un régime riche en protéines

Les risques d'un régime riche en protéines.

Une consommation élevée de protéines pourrait mener à une série d’effets négatifs pour la santé (que nous étudierons par la suite). Il est donc important de prendre en compte les risques d’un régime riche en protéines avant de l’adopter. Par ailleurs, il est toujours recommandé d’en parler avec un médecin et de résoudre tous les doutes pouvant surgir avec un professionnel.

Il convient ici de souligner que les dernières études n’ont pas établi de relation directe entre l’augmentation de la consommation de protéines et les dommages organiques. Les préjudices de ce type de régime surgissent quand d’autres nutriments sont réduits à un niveau inférieur à celui recommandé, et pas seulement à cause de l’augmentation de l’apport protéique.

Plus de travail pour les reins

L’un des risques du régime riche en protéines est le fait que la santé rénale pourrait être touchée, même si les dernières études n’ont pas révélé d’évidences solides à ce sujet. Plus concrètement, la consommation de ce type d’aliments pousse les reins à travailler deux fois plus pour accomplir leurs fonctions.

En d’autres termes, quand nous consommons une quantité excessive de protéines, nous faisons travailler davantage les reins (qui sont chargés d’éliminer les déchets provenant de la consommation de protéines) et, si cela se maintient à long terme, cela pourrait constituer un facteur de risque pour les personnes susceptibles de souffrir de diverses maladies rénales.

Un plus grand risque de déséquilibre nutritionnel

Si vous décidez de suivre ce type de régime, vous devez être conscient que l’équilibre nutritionnel de l’alimentation est essentiel. En effet, si vous ne consommez que des protéines d’origine animale sans inclure d’aliments riches en fibres et diminuez considérablement l’apport en glucides, vous pouvez tomber dans un état de cétogenèse.

Cela n’a pas à être négatif : la seule chose à ne jamais faire est de trop réduire la consommation de fibres. Selon une étude publiée dans la revue Central European Journal of Public Health, la consommation de cette substance est indispensable pour avoir une bonne santé intestinale.

L’un des principaux risques du régime riche en protéines est la possibilité de tomber dans un état de cétogenèse.

Considérations avant d’entamer un régime riche en protéines

Consommer des fruits secs et des légumineuses.

  • Assurez-vous que votre état de santé général est bon.
  • Choisissez des fromages et des laits demi-écrémés ou écrémés, de préférence.
  • Évitez la consommation de protéines transformées (saucisses, aliments en boîte, entre autres).
  • Hydratez-vous convenablement (assurez-vous de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée).
  • Consommez des protéines qui soient aussi bien d’origine animale que végétale (légumineuses, légumes et fruits secs).

Avant d’entamer un régime hyperprotéique, consultez votre médecin et assurez-vous de suivre ses indications. Évitez également de négliger les points que nous vous avons mentionnés pour ne pas mettre votre santé en danger.

Enfin, dites-vous bien que, même si ces régimes semblent très intéressants d’un point de vue publicitaire, ils n’apportent en réalité pas autant de bénéfices qu’ils le prétendent.

Cela pourrait vous intéresser ...
Actions et fonctions des protéines dans le corps
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Actions et fonctions des protéines dans le corps

Les protéines sont souvent associées à la formation de tissus, et notamment des muscles. Découvrez ici les autres fonctions des protéines !



  • Cao JJ., High Dietary protein intake and protein related acid load on bone health. Curr Osteroporos Rep, 2017. 15 (6): 571-576.
  • Kamper AL., Strandgaard S., Long term effects of high protein diets on renal function. Annu Rev Nutr, 2017. 37: 347-369.
  • Hijova E., Bertkova I., Stofilova J., Dietary fibre as prebiotics in nutrition. Cent Eur J Public Health, 2019. 27 (3): 251-255.