Les risques pour la santé des obturations à l'amalgame

Les obturations à l'amalgame sont des procédures dentaires très courantes. Cependant, cette procédure est controversée, car elle pourrait représenter un risque pour la santé.
Les risques pour la santé des obturations à l'amalgame

Dernière mise à jour : 19 août, 2022

Les amalgames au mercure sont utilisés pour aider la dent à revenir à son état initial après que cette dernière a été endommagée par des caries. Ils aident également à éviter que cela ne se reproduise.

Le problème est que bon nombre de ces obturations dentaires sont principalement constituées de mercure, un métal lourd de longue durée, qui pourrait être toxique pour la santé. En effet, dans certains pays, ces amalgames sont interdits en raison du risque qu’ils présentent.

Dans cet article, nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur ces amalgames : de quoi il s’agit, comment ils peuvent affecter votre santé et s’il existe une possibilité de les remplacer.

Qu’est-ce qu’un amalgame dentaire ?

L’amalgame est un matériau de couleur argentée que les dentistes utilisent pour combler les trous dans les dents qui apparaissent suite à une carie. Il associe plusieurs métaux, comme le mercure liquide (50 %), l’argent (35 %), le cuivre (2 %), l’étain (13 %) et parfois le zinc.

Selon une publication de l’organosation Food and Drug Administration (FDA) américaine, le mercure présent dans les amalgames est libéré sous forme de vapeur et celle-ci est absorbée par les poumons. Des niveaux élevés d’exposition à cette vapeur peuvent provoquer des effets néfastes sur le cerveau et les reins chez la personne qui l’ingère.

Qu'est-ce qu'un amalgame dentaire ?
Les amalgames sont utilisés pour combler les caries dentaires qui restent dues aux caries.

L’exposition à l’amalgame

Un amalgame dentaire contient entre 750 et 1 000 mg de mercure et a une durée de vie utile de 7 à 9 ans. Ce métal est libéré au cours du temps via :

  • Salive
  • Mastication de la nourriture
  • Hautes températures

Les vapeurs de mercure qui sont générées, étant absorbées par le corps tous les jours tout au long de la vie, sont une grande source de toxicité continue.

De plus, il existe une tendance écologique à réduire de plus en plus tout produit fabriqué avec ce métal, car il a un impact environnemental négatif pour la planète.

Pour contrer ce problème, en 2017, l’accord de Minamata est entré en vigueur qui, selon les informations des Nations Unies, vise à protéger les personnes des émissions toxiques de ce métal en interdisant son utilisation dans les mines, les cosmétiques et les produits de consommation courante comme les ampoules électriques et les piles.



Les risques pour la santé

Le document susmentionné suggère que l’exposition au mercure peut avoir un impact sur la santé des personnes de tout âge, en particulier les enfants et les nourrissons, en affectant le cœur, les reins et les poumons.

L’un des plus grands risques du mercure est que, bien qu’une partie soit éliminée naturellement, une proportion importante de ce métal lourd s’accumule dans l’organisme et y reste pendant des années.

Un autre problème grave est que ses composés sont capables de traverser la barrière placentaire et d’atteindre le système nerveux central du fœtus pendant la grossesse.

Femme enceinte.
Une exposition constante au mercure peut affecter le développement normal du fœtus pendant la période de gestation.



Est-il possible d’éliminer l’amalgame ?

Lorsque les personnes qui portent des amalgames au mercure connaissent les risques auxquels elles peuvent être exposées, elles se posent souvent la même question : peuvent-elles être retirées pour éviter des problèmes de santé ?

La bonne nouvelle est que oui. L’amalgame peut être retiré et remplacé par d’autres options, mais il est nécessaire de connaître les risques que cela implique.

Selon la publication de la FDA que nous avons déjà mentionnée, si les plombages sont en bon état, il est préférable de ne pas les retirer. La raison en est qu’il pourrait y avoir une perte inutile de structure dentaire saine. De plus, si le processus n’est pas fait correctement, une dose supplémentaire de vapeur de mercure sera libérée.

Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un dentiste pour connaître les différentes options et complications possibles du processus.

Cela pourrait vous intéresser ...
Fenestration dentaire : qu’est-ce que c’est et comment se fait-elle ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Fenestration dentaire : qu’est-ce que c’est et comment se fait-elle ?

La fenestration dentaire est un traitement dentaire utilisé sur les dents qui ne parviennent pas à sortir d'elles-mêmes.



  • Clarkson, T. W., & Magos, L. (2006). The toxicology of mercury and its chemical compounds. Critical Reviews in Toxicology. https://doi.org/10.1080/10408440600845619
  • Zahir, F., Rizwi, S. J., Haq, S. K., & Khan, R. H. (2005). Low dose mercury toxicity and human health. Environmental Toxicology and Pharmacology. https://doi.org/10.1016/j.etap.2005.03.007
  • Rice, K. M., Walker, E. M., Wu, M., Gillette, C., & Blough, E. R. (2014). Environmental mercury and its toxic effects. Journal of Preventive Medicine and Public Health. https://doi.org/10.3961/jpmph.2014.47.2.74
  • About Dental Amalgam Fillings. (2017). US Food and Drug Administration. Recuperado el 13 de marzo de 2020.