L'importance de la santé bucco-dentaire dans le sport

Une bonne santé bucco-dentaire est essentielle au bien-être des personnes. Mais elle influence aussi les performances sportives. Apprenez-en plus ici.
L'importance de la santé bucco-dentaire dans le sport
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 27 mai, 2022

La santé bucco-dentaire et le sport entretiennent une relation étroite. D’une part, les problèmes bucco-dentaires peuvent affecter les performances sportives. D’autres part, des exercices vigoureux peuvent endommager la bouche.

Mais ce lien n’est pas nécessairement négatif ou préjudiciable. En effet, faire du sport est associé à un mode de vie sain qui profite à la personne de manière intégrale. De plus, les soins de santé bucco-dentaire peuvent améliorer les performances sportives. Poursuivez donc votre lecture pour en apprendre davantage sur l’importance des soins de santé bucco-dentaire dans le sport.

Comment la santé bucco-dentaire influence-t-elle le sport ?

La santé bucco-dentaire et le sport sont en relation constante. Pratiquer une activité physique implique des efforts et des processus physiologiques dans lesquels tout le corps intervient, même la cavité buccale.

Ainsi, les problèmes de bouche peuvent influencer négativement la performance de certaines pratiques. Tout processus inflammatoire ou infectieux, par exemple, augmente le risque de blessure musculaire.

Les processus inflammatoires et les infections de la bouche peuvent se propager au-delà de la cavité buccale, affectant d’autres parties du corps. Les toxines qui circulent dans le sang augmentent le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires, d’infections organiques, mais aussi d’affections des ligaments, des muscles et des articulations.

Les performances physiques diminuent chez les athlètes de haut niveau qui ont des inflammations chroniques, telles que celles causées par la parodontite. Les problèmes bucco-dentaires qui causent de la douleur ou rendent difficile l’alimentation ont également un impact négatif sur les performances de l’athlète.

Si la personne a des problèmes de mastication, sa puissance énergétique sera plus faible. En cas de douleur buccale, toute l’activité sera conditionnée, limitée voire suspendue par l’inconfort.

Par ailleurs, les problèmes d’articulation temporo-mandibulaire et d’occlusion peuvent perturber l’équilibre et provoquer des contractures ou des douleurs au cou et au dos. Au contraire, lorsque la mâchoire est relâchée, il y a un plus grand apport d’oxygène et moins de libération d’acide lactique et d’hormones liées au stress, ce qui augmente l’endurance de l’athlète.

Une maladie de la bouche provoque de la fatigue.
La fatigue sportive peut être causée par des processus inflammatoires chroniques dans la bouche. Par conséquent, il est correct de dire qu’avoir des problèmes de santé bucco-dentaire a un impact négatif sur les performances sportives.

Comment le sport influence-t-il la santé bucco-dentaire ?

La pratique fréquente et intense de certains sports peut favoriser le développement de diverses pathologies buccales. Parfois, ce sont les habitudes autour de l’activité sportive qui favorisent l’apparition de maladies bucco-dentaires.

Faire du sport de manière intensive et fréquente implique certaines habitudes qui peuvent être néfastes pour la santé bucco-dentaire. Ces habitudes sont les suivantes :

  • Nutrition. Les régimes alimentaires riches en glucides favorisent la prolifération des bactéries responsables des caries. Les effets pro-inflammatoires de ces aliments pourraient augmenter le risque de gingivite et de maladie parodontale.
  • Boissons énergisantes et gels isotoniques. Les boissons utilisées pour l’hydratation et la récupération des nutriments et des électrolytes contiennent de fortes concentrations de glucides. S’ils sont également acides ou carbonatés, ils favorisent l’érosion dentaire.
  • Déshydratation. La perte d’eau corporelle augmente la sécheresse buccale et la perte de l’effet protecteur de la salive.
  • Respiration par la bouche. La respiration par la bouche pendant le sport peut assécher la bouche et provoquer une xérostomie. Le manque de salive favorise le développement de nombreuses pathologies buccales.
  • Stress. Les niveaux élevés de stress auxquels un athlète peut être soumis favorisent le développement du bruxisme, du serrement, de l’usure des dents et des blessures à l’articulation temporo-mandibulaire. La sensibilité, les caries et les douleurs associées à ces pathologies augmentent l’inconfort.
  • Surentraînement. Les athlètes qui s’entraînent pendant une longue période ou trop intensément subissent une diminution du flux salivaire et du pH. Cette situation augmente le risque de carie dentaire et d’érosion.
  • Troubles de l’alimentation. Les contrôles de poids exhaustifs de certaines disciplines favorisent les troubles de l’alimentation qui prédisposent à la carie dentaire et aux érosions.


Les problèmes bucco-dentaires liés à la pratique du sport

Les exercices de certains sports, l’entraînement et tout ce qui entoure la pratique sportive rendent certaines pathologies plus fréquentes chez les sportifs. Voyons quels sont les problèmes de santé bucco-dentaire associés au sport les plus courants.

Carie

La carie est l’une des pathologies les plus fréquentes associées au sport. L’alimentation riche en glucides et en sucres courante chez les sportifs et la diminution de la salive due à la déshydratation ou à la respiration buccale prédisposent au développement de la maladie.

Le stress lié aux compétitions favorise également la sécheresse buccale, qui entraîne l’apparition de caries. Négliger l’hygiène dentaire favorise la prolifération bactérienne et donc la déminéralisation des tissus durs des dents.

Bon nombre des situations buccales qui prédisposent aux caries et surviennent pendant le sport ne peuvent être évitées. La prévention avec des habitudes d’hygiène bucco-dentaire rigoureuses permet de réduire le risque de souffrir de cette maladie.

L’érosion dentaire

Il s’agit de la perte progressive et irréversible des tissus durs des dents des suites de l’action des acides présents dans la bouche. Contrairement aux caries, ici ce ne sont pas les bactéries qui produisent l’agent chimique qui génère la déminéralisation.

L’acidité des boissons isotoniques et énergisantes et les troubles alimentaires qui provoquent des reflux ou des vomissements peuvent être à l’origine de la forte prévalence de l’érosion dentaire chez les sportifs. En dehors de l’usure dentaire, la sensibilité est l’une des principales manifestations de cette affection.

Gingivite et maladie parodontale

La déshydratation, la respiration buccale et le stress diminuent le flux salivaire et donc la fonction protectrice de la salive. Si l’on ajoute à tout cela une mauvaise hygiène bucco-dentaire, la plaque bactérienne va s’accumuler et se calcifier, donnant lieu à des dépôts de tartre sur les dents et les gencives.

L’accumulation de bactéries et de tartre provoque une inflammation du tissu gingival qui entoure les dents. C’est ainsi que les gencives gonflent, prennent une couleur rouge foncé, saignent facilement et font mal.

Si elle n’est pas traitée, la gingivite évolue vers une inflammation et une infection plus profondes connues sous le nom de maladie parodontale. À ce stade, les tissus qui soutiennent la dent sont touchés, l’os est perdu, les dents bougent et peuvent même tomber.

Comme nous l’avons déjà mentionné, cet état d’inflammation persistante et d’infection des tissus buccaux peut provoquer des lésions musculaires chroniques, des contractures ou de la fatigue. Cette pathologie nécessite un traitement dentaire pour retrouver la santé bucco-dentaire et par la même occasion améliorer les performances physiques.

Le bruxisme

La pratique de certains sports provoque des niveaux élevés de stress et de tension chez l’athlète, surtout s’il est en permanence en compétition. Cette nervosité constante peut générer un serrement excessif des mâchoires ou un plus grand contact des dents entre elles.

Les forces de meulage et exagérées finissent par user les éléments dentaires et générer de la sensibilité. De plus, elles affectent l’articulation temporo-mandibulaire et provoquent des douleurs et des contractures au niveau des muscles masticateurs, de la tête et du cou.

Bruxisme chez un athlète.
Le bruxisme peut être dû à un niveau élevé de stress lié à la compétition.

Le traumatisme dentaire

La pratique de certains sports augmente le risque de subir des coups à la bouche, et avec eux, des traumatismes des tissus mous et des dents. Dans des disciplines comme le rugby, le football, le basket-ball ou encore la boxe, les fractures, les luxations ou encore la perte totale des dents sont assez fréquentes.

En cas de traumatisme dentaire, aller chez le dentiste en urgence améliore le pronostic.



Quelques conseils pour prendre soin de sa santé bucco-dentaire lors de la pratique d’un sport

L’adoption de certaines habitudes d’hygiène bucco-dentaire aidera à éviter des problèmes. En plus d’aider à garder un sourire sain, ces habitudes amélioreront les performances physiques de l’athlète. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre santé bucco-dentaire lorsque vous pratiquez un sport :

  • Soignez votre alimentation. Bien que pour certains sportifs il soit nécessaire d’avoir une alimentation riche en glucides, modérer au maximum la consommation de glucides permettra de contrôler la prolifération bactérienne. Diminuer la consommation de sucre, choisir les boissons énergisantes les plus faibles en cariogènes et éviter les abus sont des mesures qui peuvent faire la différence.
  • Buvez beaucoup d’eau. Une hydratation adéquate pendant l’exercice aide à prévenir la sécheresse buccale.
  • Brossez-vous les dents. Un brossage en profondeur doit atteindre toutes les faces de toutes les dents, les gencives et la langue. Il faut se brosser les dents au moins 3 fois par jour avec une brosse à poils doux.
  • Utilisez du fil dentaire. Il faut nettoyer la zone entre les dents au moins une fois par jour avec du fil dentaire ou via des irrigateurs ou des brosses interdentaires.
  • Utilisez du fluorure. Compléter l’hygiène dentaire à l’aide de dentifrices et de bains de bouche au fluorure aide à prévenir les caries et l’érosion dentaire.
  • Rendez-vous fréquemment chez le dentiste. Des examens dentaires réguliers permettent de détecter tout problème et de le traiter en temps opportun. Des nettoyages réguliers sont essentiels pour prévenir les affections les plus courantes.
  • Portez des protège-dents. Le port de ces appareils lors de sports à risque permet de protéger les dents des traumatismes. L’utilisation d’une gouttière pour traiter les tiraillements et le bruxisme causés par le stress est également recommandée.

Adoptez des habitudes saines !

Prendre soin de sa santé bucco-dentaire et faire du sport sont deux habitudes saines qui améliorent la qualité de vie. Prendre soin de son corps de manière responsable apporte de multiples bienfaits.

C’est pourquoi la pratique du sport doit être effectuée avec des soins adéquats, afin de ne pas mettre le corps en danger. Un exercice bien fait améliore la qualité de vie, augmente l’estime de soi et aide à prendre soin de sa propre santé.

Prêter attention à la santé bucco-dentaire est une manière d’être responsable dans la pratique sportive. Et un sourire sain améliorera les performances physiques, en plus d’apporter du bien-être.

Cela pourrait vous intéresser ...
Une augmentation de la fréquence cardiaque pendant le sport est-elle normale ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Une augmentation de la fréquence cardiaque pendant le sport est-elle normale ?

La fréquence cardiaque doit-elle augmenter pendant le sport ? C'est ce que nous vous invitons à découvrir ici. Poursuivez donc votre lecture !



  • Núñez Castro, E. G. (2014). Los beneficios de la salud bucal para la prevención de las lesiones deportivas en los jugadores de Club Deportivo Técnico Universitario del cantón Ambato provincia del Tungurahua (Bachelor’s thesis).
  • GALAN, M. A. (2015). Relación entre el rendimiento deportivo de alto desempeño y el estado de salud bucal de los deportistas del Instituto Departamental de deportes del Magdalena (Doctoral dissertation, Universidad del Magdalena).
  • Julià Sánchez, S. (2014). Interacciones entre la salud bucodental y el rendimiento deportivo anaeróbico.
  • Mendoza Montalvo, J. J. (2011). La práctica deportiva y las lesiones dentomaxilares en deportitas niños y adolescentes.
  • Bennett Prado, R. E. (2019). Fisicoculturismo, sus repercusiones en el sistema Estomatognático (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Cedeño Ávila, M. E. (2013). Investigación sobre el esfuerzo realizado durante la preparación física y su influencia en las alteraciones oclusales en los deportistas que acuden a la Federación Deportiva de Manabí.
  • LA VOZ, D. S. (2010). ACTIVIDAD DEPORTIVA, SALUD BUCODENTAL Y PERIODONTAL. PIONEROS EN INVESTIGACIÓN SOBRE MICROBIOLOGÍA ORAL81(8), 12.
  • de la Parte Serna, A. C. (2018). Análisis del estado de salud bucodental en deportistas de élite y alto rendimiento en la comunidad autónoma de aragón (Doctoral dissertation, Universidad de Zaragoza).
  • Flores Alarcón, G. (2017). Impacto de la salud bucal en la práctica deportiva competitiva: revisión de la literatura. Int. j. med. surg. sci.(Print), 1186-1190.
  • Echevarría, D. S., & Barrera, A. D. M. M. (2016). LA SALUD BUCAL COMO COMPONENTE EDUCATIVO EN EL DEPORTE. UNA REVISIÓN A SUS ASPECTOS MÁS RELEVANTES. Roca. Revista científico-educacional de la provincia Granma12(4), 111-117.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.