Mains gercées par le froid : comment les traiter ?

29 avril 2020
Les mains gercées par le froid sont très courantes en hiver. Comme toute autre partie du corps exposée à de basses températures, les mains souffrent du climat rigoureux. Pour en savoir plus, consultez cet article.

Les mains gercées par le froid sont handicapantes, car irritées et douloureuses. Lorsque le temps hivernal rend la peau rugueuse, les mains sont parmi les premières touchées en raison de leur exposition constante. Nous utilisons nos mains pour de nombreuses activités et ne pouvons pas toujours porter des gants pour les utiliser.

Les mains sont recouvertes de peau, et c’est en fait ce tissu qui se fissure. La peau des mains présente quelques follicules pileux sur sa partie dorsale avec une faible production de graisse. Le dos des mains comporte peu d’éléments de protection contre le froid et se déshydrate plus facilement.

La situation est différente avec les paumes des mains, qui disposent de plus d’outils pour se défendre contre les intempéries. En outre, la production de sueur est plus importante, ce qui permet de réguler la température.

Le froid hivernal fait gercer les mains car le climat a tendance à être sec, ce qui déshydrate les cellules. Un derme sec se brise à ses jonctions cellulaires et présente des signes de gerçure à l’extérieur.

Causes associées aux mains gercées

Ce n’est pas seulement le froid qui se cache derrière les mains gercées. L’hiver apporte d’autres conditions associées aux fissures, ainsi que certaines caractéristiques non liées à l’hiver peuvent exacerber le symptôme.

Les changements soudains de température en font partie. Nos environnements intérieurs sont chauffés, parfois de manière excessive, et lorsque nous sortons de la maison ou du travail, notre peau subit un choc thermique. Ce passage de la chaleur au froid ne profite pas au derme.

D’ailleurs, comme nous l’avons déjà dit, le froid s’associe à la sécheresse. Cependant, il peut arriver que nous nous lavions fréquemment les mains en croyant que de cette façon nous hydratons la peau. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Au contraire, l’humidité peut être contre-productive avec l’environnement froid, augmentant les fissures.

Mettre de la crème sur les mains gercées par le froid

 

Il y a des produits que nous utilisons à la maison ou au travail qui génèrent des mains gercées, sans intervention du froid. Ce sont des irritants qui contribuent aux symptômes que nous décrivons. On peut citer ici les détergents, les insecticides, la chaux et certains savons. En ce qui concerne ces derniers, des versions ont été développées qui protègent des fissures au lieu de les aggraver, comme les savons tensioactifs.

Les maladies préexistantes sont également un facteur de fissuration, en particulier les maladies dermatologiques et auto-immunes. Les personnes atteintes de psoriasis constatent que leurs symptômes s’aggravent chaque hiver. D’autres maladies hormonales, comme l’hypothyroïdie ou le diabète, ont un impact sur la peau.

Lire la suite : 5 grands bienfaits du gel d’Aloe vera pour prendre soin de votre peau

Mesures contre les mains gercées par le froid

Tout n’est pas perdu en hiver. Il existe certaines mesures que nous pouvons appliquer pour éviter que les mains ne se gercent à cause du froid. Nous allons vous en raconter quelques-unes :

  • Lavage à l’eau tiède : il est absolument nécessaire de se laver les mains. Il est préférable de le faire avec de l’eau qui n’est ni froide ni chaude
  • Utilisation de gants : lorsque c’est possible, protégez vos mains avec des gants, tant pour les intempéries que pour les agents irritants. Il est important que la peau n’entre pas en contact direct avec des toxines et que les doigts soient maintenus à une température chaude
  • Hydratation avec des crèmes : toutes les crèmes ne sont pas utiles pour les mains en hiver. Il est conseillé d’utiliser celles qui sont spécifiquement formulées pour hydrater la peau sèche, avec un composé dérivé de l’avoine. L’application du composé ne doit pas se limiter à la peau, mais s’étendre aux ongles
Se réchauffer les mains gercées

 

En savoir plus : Routine hivernale pour les peaux grasses

Préparations utiles faites maison

Comme il ne s’agit pas d’une pathologie à traiter avec des médicaments, mais avec des mesures et des habitudes, il existe des préparations maison que nous pouvons recommander pour favoriser son soulagement. Ces formules visent essentiellement à améliorer l’hydratation de la peau et utilisent des substances non irritantes.

Parmi les préparatifs utiles faits maison, on peut citer :

  • Vaseline : il suffit de l’utiliser seule, sans additifs. La vaseline est capable de former une barrière isolante sur la peau qui empêche l’entrée du froid. Il est recommandé de l’appliquer une fois par semaine
  • Blé : le son de blé chaud est un autre produit bénéfique pour la peau des mains. Il faut préparer un liquide chaud bouilli, puis laisser reposer. Les mains peuvent y être placées à plusieurs reprises, en veillant à ce que cela se fasse au-dessus de l’eau déjà chaude
  • Miel : le miel a de nombreuses propriétés bénéfiques pour la peau. Dans le cas qui nous occupe, nous savons qu’il peut former une couche isolante sur les mains. Pour ne pas l’appliquer directement, on le mélange généralement avec du beurre, on le chauffe et on le laisse reposer. Le problème de cette préparation est qu’elle tache ce que nous touchons. Il est donc recommandé d’effectuer le traitement à des moments où nous n’avons pas à utiliser nos mains pour d’autres activités
  • Oeuf : le jaune d’œuf est un hydratant naturel. Vous pouvez le battre et directement le placer sur les mains pendant dix ou vingt minutes. Effectuer cette hydratation trois fois par semaine est plus que suffisant pour lutter contre les mains gercées dues au froid

Pour conclure

Les saisons froides offrent les conditions nécessaires pour assécher la peau des mains et augmenter les gerçures. Pour éviter cela,  mains dans la mesure du possible. De plus, nous pouvons les protéger avec certains produits naturels qui nous aident à les hydrater.

 

  • Mañez, V. Muñoz, et al. “Dermatitis atopica (DA): hidratación y plan de cuidados.” Enfermería Dermatológica 1.1 (2007): 16-23.
  • María Eugenia Iglesias Zamora. «Protocolo de Vigilancia Sanitaria Específica para los trabajadores expuestos a Dermatosis Laborales». Comisión Delegada de 25 de
    febrero de 2003. DEPARTAMENTO DE SALUD DEL GOBIERNO DE NAVARRA. https://www.saludcastillayleon.es/profesionales/es/saludlaboral/protocolos-vigilancia-salud-especifica.ficheros/1224226-Dermatosis.pdf.
  • Rupal Christine Gupta, MD (2015). Psoriasis. The Nemours Foundation. https://kidshealth.org/es/teens/psoriasis-esp.html.
  • W. Uter , O. Gefeller , HJ Schwanitz (1998). Un estudio epidemiológico de la influencia de la estación (aire frío y seco) en la aparición de cambios irritantes en la piel de las manos. https://www.infona.pl/resource/bwmeta1.element.elsevier-d3f80497-6401-3c79-9c2a-4e07dc65bf7b/tab/summary.