Maladies chroniques : tout ce qu’il faut savoir

25 janvier 2020
Que sont les maladies chroniques et quels sont leurs facteurs de risque ?

Les maladies chroniques sont les pathologies qui affectent l’organisme sur une longue durée. Il ne s’agit pas de simples rhumes, mais plutôt d’états qui durent plus de 6 mois.

En général, les maladies chroniques évoluent lentement, et par conséquent, elles peuvent affecter différents systèmes et organes. Par ailleurs, il est fréquent qu’une maladie chronique soit associée à une autre. C’est le cas par exemple de l’hypertension artérielle, qui peut coexister avec le diabète. Ou alors l’hypothyroïdisme, associé à d’autres conditions hormonales.

On estime que les maladies chroniques sont à l’origine de 75% des décès dans le monde entier. Parmi elles, les problèmes cardiaques, les cancers, le diabète et les affections respiratoires représentent plus de 60% de cette proportion.

D’autre part, parmi les personnes qui décèdent à la suite de maladies chroniques, un tiers sont des individus de moins de soixante ans. Cela met en avant qu’il ne s’agit pas seulement d’un problème de personnes âgéesmais que son extension est plus répandue.

Quant au diabète, sa relation avec le surpoids est alarmante. A mesure que la prévalence de l’obésité augmente dans le monde, cette maladie devient plus fréquente. En effet, on estime que dans 10 ans, le nombre de diabétiques doublera dans la plupart des pays.

Le problème des pays pauvres

Souvent, on pense que les maladies chroniques représentent un problème des pays riches, mais en réalité ce n’est pas le cas. Les statistiques qui ont été élaborées à cet égard révèlent que les pays pauvres sont les plus touchés. 80% des décès dus à ces pathologies surviennent dans les pays à faible revenu. Et seulement 20% dans les pays riches.

Par ailleurs, la moitié des décès se situent dans la tranche d’âge des moins de 70 ans. De nos jours, la tendance se développe à un âge plus jeune. Cela s’explique par le fait que les maladies apparaissent plus tôt dans les pays pauvres.

Les maladies chroniques touchent plus fortement les pays pauvres

Lisez également : Maladies auto-immunes les plus fréquentes

Facteurs de risque des maladies chroniques

Les maladies chroniques présentent un stade antérieur qui sont les facteurs de risque. Il s’agit des caractéristiques de l’environnement ou de la personne qui rendent plus susceptibles l’apparition de la pathologie.

La plupart des facteurs de risque sont connus, et des mesures peuvent être prises pour essayer de les contrôler. En effet, en contrôlant les facteurs de risque, il y aurait 80% de moins de cas de maladies cardiaques et de diabète. C’est la même chose avec les cancers, réduisant leur présence de 40%.

Parmi les facteurs de risque les plus importants, nous pouvons citer :

  • Alcool : la consommation de cette substance génère près de 3 millions de décès par an dans le monde. L’alcool est capable de provoquer le cancer du foie, la cirrhose, des traumatismes et des accidents
  • Surpoids et obésité : ces 2 facteurs entraînent également environ 3 millions de morts par année. Le surpoids et l’obésité s’associent à une mauvaise alimentation et une vie sédentaire. Une personne obèse a un risque beaucoup plus élevé de développer des maladies chroniques invalidantes et de très longue durée
  • Tabac : la cigarette affecte à la fois le fumeur et le fumeur passif. En outre, il double les décès dus à l’alcool avec environ 6 millions de morts par an
  • Alimentation : le surpoids n’est pas la seule conséquence d’une mauvaise alimentation. En effet, avoir une nutrition inadéquate signifie manger trop de sel, des composants cancérigènes et peu de fibres. Ces régimes alimentaires peuvent être à l’origine de l’hypertension artérielle ou du colon irritable.
  • Sédentarisme : l’inactivité physique conduit à l’obésité, ce qui contribue au développement de maladies chroniques
Le sédentarisme favorise les maladies chroniques

Découvrez aussi : Les risques du sédentarisme pour le coeur

Les maladies chroniques les plus communes

Comme nous l’avons expliqué au début de l’article, il existe un certain nombre de maladies chroniques plus fréquentes que d’autres. Ce sont précisément celles qui causent le plus grand nombre de décès chaque année. Voici les 4 pathologies les plus communes :

  • Cancer : sous toutes ses formes, la pathologie oncologique représente une part importante des problèmes de santé graves et qui touchent la population générale
  • Maladies cardiaques : les infarctus aiguë du myocarde, l’insuffisance cardiaque et les AVC sont des exemples de ces maladies chroniques qui, non seulement inquiètent pour leur mortalité, mais également pour les séquelles qu’elles peuvent laisser. En effet, les différents degrés d’invalidité qui découlent de ces maladies affectent des familles entières
  • MPCO (Maladie pulmonaire obstructive chronique) : cette condition comprend l’asthme, la bronchite chronique, l’emphysème et l’atélectasie. Le premier facteur de risque qui leur est associé est le tabagisme
  • Diabète : il est difficile d’ignorer cette maladie, aussi bien dans sa forme infantile-juvénile -diabète de type 1- que dans sa forme adulte -diabète de type 2-. De plus, cette maladie est en hausse

 

  • Espinosa Brito AD. Recomendaciones educativas para la prevención y el control de las enfermedades cardiovasculares. Finlay. 2011;1(1):31-8.
  • Ezzati M, Riboli E. Can noncommunicable diseases be prevented? Lessons from studies of populations and individuals. Science 2012;337:1482-7.
  • Durán, Adriana, et al. “Enfermedad crónica en adultos mayores.” Universitas Médica 51.1 (2010): 16-28.