Maladies hématologiques : tout ce que vous devez savoir

Il existe différents types de maladies hématologiques, ainsi que différentes classifications de ces dernières. Toutes ces pathologies sont importantes et requièrent les plus grands soins. La science avance de plus en plus dans leur traitement.
Maladies hématologiques : tout ce que vous devez savoir

Dernière mise à jour : 13 août, 2021

Il existe un grand nombre de maladies hématologiques ; certaines sont relativement fréquentes tandis que d’autres sont très rares. Néanmoins, dans toutes ces maladies, il y a un type d’anomalie dans la production de sang ou de l’un de ses composants.

La majorité de ces maladies peuvent apparaître à n’importe quel âge et elles se transforment presque toutes en graves problèmes de santé si on ne les traite pas à temps. Voyons dès maintenant quelles sont les principales maladies hématologiques, selon leur classification plus conventionnelle.

Anémies

L’une des maladies hématologiques les plus habituelles est l’anémie, même si, en réalité, nous devrions parler des anémies car il en existe plusieurs types. Leur point commun est une concentration d’hémoglobine en dessous de la normale.

Les principaux types d’anémie sont :

  • Ferriprive : c’est un type d’anémie qui se produit à cause d’une carence en fer, qui est nécessaire pour la formation de l’hémoglobine. Il s’agit de la modalité la plus commune.
  • Mégaloblastique : on l’appelle aussi « anémie par manque de vitamines » et c’est une maladie qui consiste en la déformation et l’augmentation en taille des globules rouges. Elle apparaît parce que le niveau de certaines vitamines se retrouve en dessous de la normale.
  • Hémolytique : il s’agit d’un groupe de troubles au cours desquels les globules rouges se dégradent à un rythme plus rapide que la vitesse de production de nouvelles cellules de ce type.
  • Aplasique : cette maladie hématologique est peu commune. L’organisme n’est pas capable de produire la quantité nécessaire de globules rouges à partir de la moelle osseuse.
  • Anémie de Fanconi : il s’agit d’une maladie héréditaire rare qui se caractérise par une insuffisance dans la moelle osseuse, des malformations congénitales et une tendance à développer des tumeurs solides ou de sang.
Une anémie dans le sang.

Leucémie : l’une des maladies hématologiques les plus graves

La leucémie est l’une des maladies hématologiques les plus graves car il s’agit d’un type de cancer du sang. Celui-ci se forme dans la moelle osseuse et conduit à une augmentation incontrôlable des globules blancs. Les cellules cancéreuses empêchent la production de globules rouges, de plaquettes et de globules blancs sains.

Les principaux types de leucémie sont :

  • Leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) : il s’agit d’un type de leucémie à progression rapide au cours de laquelle on retrouve une prolifération de globules blancs appelés lymphocytes ou lymphoblastes. C’est le type le plus habituel chez les enfants.
  • Leucémie myéloïde aiguë (LMA) : c’est une leucémie à progression accélérée qui affecte les cellules myéloïdes, qui sont un type de globules blancs devant se transformer en globules blancs matures, globules rouges ou plaquettes.
  • Leucémie lymphoblastique chronique (LLC) : elle a les mêmes caractéristiques que la leucémie lymphoblastique aiguë mais sa progression est lente. Elle est plus fréquente chez les personnes âgées.
  • Leucémie myéloïde chronique (LMC) : elle est similaire à la leucémie myéloïde aiguë mais sa progression est très lente. C’est la forme de leucémie qui offre le meilleur pronostic.
  • Leucémie des cellules pileuses : elle se caractérise par une production excessive de cellules B qui, au microscope, donnent l’impression d’avoir des poils.

Lymphomes

Les lymphomes sont un type de cancer au cours duquel il y a une prolifération indiscriminée de lymphocytes. En d’autres termes, les cellules défensives du système immunitaire augmentent. Il apparaît aussi si les lymphocytes ne meurent pas quand ils le devraient. Ceci se produit généralement dans les ganglions lymphatiques mais peut aussi avoir lieu dans le foie ou la rate.

Il existe plus de 60 variétés de ce type de maladies hématologiques mais, pour des raisons pratiques, on les a principalement classées en deux groupes :

  • Lymphome de Hodgkinc’est un cancer du système lymphatique au cours duquel il y a une croissance et une dissémination anormales des cellules. Il correspond à 22 % des cas totaux de lymphome et est plus habituel chez les personnes de 20 à 40 ans.
  • Lymphome non hodgkinien : c’est un cancer lymphatique au cours duquel les tumeurs se forment à partir des lymphocytes, qui sont un type de globules blancs. Il correspond au groupe de lymphomes les plus fréquents.

Myélome multiple

Il s’agit d’un type de tumeur du système lymphatique qui se caractérise par la prolifération de cellules plasmatiques. Ces cellules sont chargées de produire les anticorps qui protègent l’organisme d’infections et de corps étrangers.

Les cellules plasmatiques se trouvent dans la moelle osseuse. Normalement, elles se multiplient pour combattre un corps étranger et, quand celui-ci disparaît, la prolifération cesse. En cas de myélome multiple, les cellules continuent à se développer et à s’accumuler, produisant le même anticorps en continu et à un volume supérieur à la normale.

Le myélome peut être symptomatique ou asymptomatique. Il touche principalement les personnes âgées mais peut apparaître à partir de 40 ans. On en ignore la cause.

Des globules blancs et rouges.

Certaines maladies hématologiques se caractérisent par la surproduction de globules.

Découvrez aussi : Qu’est-ce que le myélome multiple ?

Autres maladies hématologiques

Il existe d’autres maladies hématologiques avec une plus faible prévalence que celles que nous avons déjà présentées. Parmi elles, nous retrouvons :

  • Hémochromatose : on est ici face à une absorption excessive de fer qui donne lieu à plusieurs maladies graves.
  • Troubles prothrombiques de la coagulation : c’est un trouble des plaquettes qui entraîne un excès de coagulation.
  • Hémorragies par troubles : on retrouve des anomalies dans la coagulation, ce qui débouche sur des hémorragies continues.
  • Syndromes myéloprolifératifs chroniques : ils comprennent plusieurs maladies au cours desquelles on assiste à une croissance incontrôlée des cellules de la moelle osseuse.
  • Syndromes myélodysplasiques : ils correspondent à un groupe de cancers au cours desquels les cellules sanguines de la moelle osseuse ne parviennent pas à mûrir ou ne produisent pas de cellules sanguines saines.
  • Porphyries : un groupe de maladies où on assiste à une accumulation de différentes substances produisant de la porphyrine.

Comment détecter une maladie hématologique ?

Les maladies hématologiques sont détectables. Il est important que vous consultiez un médecin si vous avez des symptômes douteux ou des antécédents familiaux. Il est également fondamental de faire les contrôles de routine indiqués pendant l’enfance et à l’âge adulte pour détecter les altérations avant que les maladies ne s’installent.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que se passe-t-il quand on a un taux de fer bas ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Que se passe-t-il quand on a un taux de fer bas ?

Avoir un taux de fer bas se confond souvent avec le fait d'avoir de l'anémie. Or, il existe de nombreux autres types d'anémies.



  • Sosa, H., Fernández-Calleja, V., Hernández, P., Schvartzman, J. B. S., Krimer, D. B., & Fernández-Nestosa, M. J. (2019). Análisis de líneas celulares eritroleucémicas con deleciones de genes implicados en el desarrollo de enfermedades hematológicas severas. Revista Científica Estudios e Investigaciones, 8, 19-20.
  • Xu, Weixian, Tracy Y. Wang, and Richard C. Becker. “Enfermedades hematológicas: desde dentro del corazón.” Revista espanola de cardiologia 64.7 (2011): 606-613.
  • Rojas, Alicia, et al. “Anomalías cromosómicas en enfermedades hematológicas malignas.” Acta Científica Venezolana 51.2 (2000): 109-114.
  • Pérez, J., J. C. Gómez, and D. Almaguer. “La sangre y sus enfermedades.” Hematología 3 (2016): 118-128.
  • Medina Córdoba, Camila Alejandra, and Marjorie Pérez Villa. “Medidas no farmacológicas implementadas por las enfermeras para el dolor de niños con Leucemia Linfocítica Aguda.” Index de Enfermería 28.1-2 (2019): 46-50.