La coagulation : en quoi consiste ce processus ?

8 novembre 2019
Les personnes qui souffrent d'un problème de coagulation sont souvent atteintes de maladies dans le cadre desquelles le saignement après une blessure ne s'arrête pas facilement.

La coagulation est le processus par lequel le sang passe d’un état liquide naturel à un état de gel, en formant un caillot. Un caillot est une masse de sang qui se forme lorsque les plaquettes, les cellules sanguines et certaines protéines s’agglomèrent.

Il est important de distinguer le caillot d’un thrombus ou d’un embolus. Le mot thrombus se réfère à un caillot qui adhère à la paroi d’un vaisseau sanguin. Par ailleurs, les embolus sont des caillots qui, au cours de leur circulation dans le sang, s’arrêtent dans une autre partie du corps en bloquant le flux sanguin.

La coagulation est un processus essentiel à la vie. De fait, tous les mammifères possèdent un système de coagulation semblable. C’est pourquoi nous vous expliquons dans cet article tout ce que vous devez savoir à propos de ce processus.

En quoi consiste la coagulation ?

Pour comprendre la coagulation, nous devons d’abord comprendre quelque peu la physiologie du sang. À l’état naturel, le sang circule sans passer à cet état gélatineux. Les parois des vaisseaux sanguins sont saines et aucune substance ne s’active pour entraîner la formation de caillots.

À ce moment, les processus d’anticoagulation et de coagulation se trouvent en équilibre. Ce sont ces 2 processus dans lesquels interviennent de nombreuses protéines responsables de garantir cet équilibre, dénommée hémostase.

Lorsqu’un vaisseau sanguin s’abîme, on observe une réaction en chaîne et l’activation d’une série de protéines qui entraîne la formation du caillot. Cette chaîne porte le nom de cascade de coagulation

Dans cette chaîne, plus de 10 protéines différentes interviennent. On les nomme facteurs de coagulation. Elles se trouvent normalement dans le plasma du sang.

Lisez également : Circulation sanguine : 5 remèdes maison

Le processus de coagulation

Le sang et la coagulation

En résumé, voici ce qui se produit lors de la coagulation :

  • Tout d’abord, on observe un petit déchirement de la paroi du vaisseau sanguin : cela provoque une hémorragie. Le terme « hémorragie » s’utilise simplement pour désigner une perte de sang des vaisseaux, quelle que soit la quantité
  • Ensuite, les vaisseaux sanguins se contractent : cela survient afin de limiter le flux de sang pour éviter qu’il ne s’échappe par la blessure
  • Les plaquettes s’activent : ce sont des parties de cellules qui circulent dans le sang. Elles s’agglomèrent dans la zone où s’est produit la blessure, en formant un tampon. À ce moment, l’un des facteurs de coagulation les plus importants survient : le facteur de von Willebrand
  • Enfin, le reste des facteurs de coagulation activent la production de fibrine : la fibrine est une substance forte qui permet la formation d’une sorte de réseau qui maintient fermement le tampon

Lorsque la blessure guérit, ce tampon qui s’est formé (le caillot), se dissout. C’est ainsi que se rétablit l’équilibre et que le vaisseau revient à son état naturel.

Quelles maladies sont-elles liées à la coagulation ?

Tel que nous l’avons mentionné, la coagulation est un processus fondamental pour la vie. Lorsqu’un des éléments ne fonctionne pas, on peut voir apparaître de nombreuses maladies. Voici quelques exemples.

La maladie de von Willebrand

Le processus de la coagulation du sang

C’est le trouble le plus fréquent en lien avec la coagulation. Les personnes souffrant de cette maladie ont un problème avec le facteur de coagulation éponyme. Tel que nous l’avons mentionné, c’est celui qui permet aux plaquettes de s’agglomérer.

On estime qu’1% de la population en souffre. Les symptômes sont néanmoins légers et peu de personnes sont diagnostiquées. Voici quelques-uns des symptômes :

  • Saignement du nez qui met du temps à s’arrêter
  • Menstruations abondantes chez la femme
  • Saignement excessif après une blessure, ou sang dans l’urine et les selles

A voir : 4 choses qu’indiquent vos menstruations qu’il ne faut pas ignorer

Pathologie de la coagulation : l’hémophilie

Il s’agit d’un trouble de la coagulation dans le cadre duquel la personne ne possède pas le facteur VIII ou IX. Ces personnes ont tendance à saigner pendant longtemps après une blessure. En effet, leur sang ne coagule pas normalement.

C’est une maladie héréditaire qui peut s’avérer très grave. Lorsqu’une hémorragie interne survient, les organes et les tissus peuvent s’abîmer et mettre la vie du patient en danger.

Étonnamment, c’est le trouble dont de nombreux membres des familles royales du XIXe siècle ont souffert. Par exemple, le fils des derniers tsars russes souffrait de cette maladie. C’est ainsi que de nombreuses études ont eu pour but de découvrir son origine génétique.

En conclusion

La coagulation est un processus complexe qui nous permet de rester en vie. Il est important d’étudier son fonctionnement pour pouvoir soigner les personnes qui souffrent d’un problème de coagulation.

 

  • Smith SA, Travers RJ, Morrissey JH. How it all starts: Initiation of the clotting cascade. Crit Rev Biochem Mol Biol. 2015;50(4):326–336. doi:10.3109/10409238.2015.1050550
  • Palta S, Saroa R, Palta A. Overview of the coagulation system. Indian J Anaesth. 2014;58(5):515–523. doi:10.4103/0019-5049.144643
  • Garmo C, Burns B. Physiology, Clotting Mechanism. [Updated 2019 Apr 16]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2019 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK507795/
  • Chaudhry R, Babiker HM. Physiology, Coagulation Pathways. [Updated 2019 Apr 17]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2019 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK482253/
  • Barmore W, Burns B. Biochemistry, Clotting Factors. [Updated 2019 Apr 21]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2019 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK507850/