Médicaments à l’origine de la somnolence excessive

21 mai 2020
Il existe une large variété de médicaments qui peuvent causer une somnolence. Pourquoi est-il si important de les connaître ? En général, la méconnaissance de cet effet secondaire entraîne un risque plus élevé d'accidents.

Il est très fréquent d’avoir parfois sommeil dans la journée sans savoir pour quelle raison. En réalité, si nous sommes sous traitement médicamenteux, il existe de nombreux médicaments qui entraînent une somnolence excessive sans que nous en soyons informés.

Même si les professionnels de la santé omettent parfois de prévenir les patients sur ce type d’effets secondaires des médicaments, il est fondamental, au moment de commencer le traitement, de nous informer sur le type de médicaments que nous allons ingérer.

En effet, être bien informé sur le traitement que nous suivons peut éviter beaucoup de complications. Par exemple, quelques-uns des médicaments les plus utilisés et qui produisent une somnolence excessive sont les benzodiazépines.

Comme ils causent une somnolence, ces médicaments peuvent provoquer des accidents du travail ou de la route chez les patients qui les consomment et ne sont pas conscients des effets indésirables. Par conséquent, il est fondamental de connaître ces effets afin de prévenir ce type de conséquences.

Caractéristiques générales de la somnolence

La somnolence chez une femme

La somnolence est l’un des symptômes les plus fréquents liés au sommeil. Elle touche environ 20% des adultes dans les pays développés.

D’autre part, ce trouble peut provoquer diverses conséquences graves telles que les accidents de trafic, professionnels ou d’autres problèmes de santé à l’âge adulte. En outre, les adolescents qui souffrent de ce trouble réduisent souvent leur rendement scolaire de façon significative.

Parmi les causes principales de la somnolence diurne, on trouve :

  • Privation de sommeil : c’est la cause la plus courante. En effet, les études indiquent que le fait de dormir 6 heures pendant 14 jours entraîne une détérioration importante des fonctions neurobiologiques
  • Effets des médicaments : la somnolence est l’un des effets secondaires les plus communs des médicaments qui affectent le système nerveux central
  • Substances illégales
  • Apnée obstructive du sommeil

Dans la suite de cet article, nous verrons certains médicaments qui génèrent une somnolence excessive. Par conséquent, prenez note puis consultez un professionnel de la santé face au moindre doute.

Médicaments alpha-bloquants

Ce sont les médicaments qui s’utilisent pour le traitement de l’hypertension. Ainsi que pour le traitement de l’hyperplasie bénigne de la prostate et la maladie de Raynaud. Les alpha-bloquants s’associent à une diminution du sommeil nocturne, à la sédation et à la somnolence diurne.

Lisez également : Les troubles du sommeil : avoir sommeil mais ne pas réussir à dormir

Les benzodiazépines, un groupe de médicaments provoquant une somnolence

Il s’agit de médicaments qui réduisent l’anxiété et renforcent les effets d’une substance connue sous le nom de GABA. Elle est responsable d’inhiber l’activation du système nerveux central.

Par conséquent, ce sont des médicaments qui produisent une somnolence excessive en raison des effets susmentionnés. Si vous devez effectuer une activité qui requiert une attention spéciale, soyez donc prudent.

Antihistaminiques H1 de première génération

Ces médicaments bloquent les récepteurs H1 de l’histamine. Autrement dit, ils empêchent que l’histamine se lie à ces structures et donc qu’elle déclenche les effets typiques de cette substance.

Par ailleurs, l’histamine est une substance chimique reliée aux allergies. Lorsqu’une personne entre en contact avec une substance à laquelle elle est allergique, les taux d’histamine explosent et génèrent les symptômes typiques de ces réactions.

Cependant, ces médicaments, tels que la diphenhydramine, peuvent anéantir le système nerveux central, provoquant ainsi une somnolence sévère.

Découvrez davantage : Connaître les aliments les plus allergènes et leurs substituts

Les antidépresseurs, des médicaments favorisant la somnolence

Une femme prenant des médicaments provoquant la somnolence

Des études ont montré que chez les patients dépressifs souffrant d’insomnie, les antidépresseurs sédatifs amélioraient le sommeil.

C’est peut-être la raison pour laquelle l’usage d’antidépresseurs sédatifs à faible dose -comme les hypnotiques chez les patients insomniaques, mais sans dépression clinique- a beaucoup augmenté ces dernières années. Parmi les antidépresseurs qui produisent cette somnolence excessive, on trouve la trazodone et la mirtazapine. 

D’autres médicaments responsables d’une somnolence excessive

Outre ceux mentionnés ci-dessus, de nombreux autres médicaments ont cet effet secondaire. Voici, parmi leur grand nombre, quelques-uns des médicaments qui entraînent ce symptôme :

Conclusion…

Il est fondamental d’être informé sur ces médicaments qui peuvent conduire à une somnolence excessive. Si nous n’en sommes pas conscient, la probabilité de souffrir d’accidents graves augmente considérablement. Consultez donc votre médecin et votre pharmacien face au moindre doute à ce sujet. Et surtout, n’ayez jamais recours à l’automédication.

  • MJ. Barbanoja, RM. Antonijoana, C. García-Geaa, S. Closa, E. Grasaa, S. Giméneza, Fármacos que pueden producir somnolencia excesiva, Elsevier, https://www.elsevier.es/es-revista-vigilia-sueno-270-articulo-farmacos-que-pueden-producir-somnolencia-13109171
  • F. Cañellasa, Uso de los antidepresivos en el tratamiento del insomnio, Elsevier, https://www.elsevier.es/es-revista-vigilia-sueno-270-articulo-uso-los-antidepresivos-el-tratamiento-13062068
  • Benjamín Valente-Acosta, Paul David Uribe Jaimes, Fármacos inductores del sueño, https://www.researchgate.net/publication/311675265_Farmacos_inductores_del_sueno
  • Goel N, Rao H, Durmer JS, Dinges DF. Neurocognitive consequences of sleep deprivation. Semin Neurol. 2009;29(4):320–339. doi:10.1055/s-0029-1237117