Connaître les aliments les plus allergènes et leurs substituts

· 19 novembre 2018
Les allergies alimentaires peuvent déclencher de fortes réactions qui peuvent mettre la vie du patient en danger. C'est une condition qui doit être respectée correctement. Son traitement comprend un régime basé sur des substituts des aliments allergènes.

Les aliments allergènes sont les déclencheurs des soi-disant allergies alimentaires. Cette condition entraîne une intolérance de l’organisme aux protéines présentes dans les aliments. Lorsque cela se produit, la personne peut éprouver des symptômes légers tels que des démangeaisons et des rougeurs, ou encore des réactions plus graves comme un choc anaphylactique.

L’allergie alimentaire survient généralement durant les premières années de l’enfance. Leur évolution dépendra des types d’aliments et de la réaction qu’ils provoquent.

Qu’est-ce qu’un allergène ? Qu’est-ce qu’un aliment allergène ?

Un allergène est une substance capable de produire une réaction anormale dans le système immunitaire des personnes qui y sont sensibles. Et un aliment allergène est un produit ou un ingrédient qui contient un certain composé (allergène), capable de provoquer des réactions sévères chez les personnes allergiques.

Quels sont les aliments allergènes les plus courants ?

allergènes les plus courants

Actuellement, on compte plus de 160 aliments allergènes. Cependant, selon la loi sur l’étiquetage des allergènes alimentaires et la protection des consommateurs (FALCPA), les plus communs sont les suivants :

  • Le lait. L’allergie aux protéines du lait est la plus courante, surtout chez les bébés. Cependant, ils peuvent être guéris avant l’âge de trois ans.
  • Les oeufs. Ils peuvent provoquer des réactions graves telles que l’anaphylaxie, affectant l’organisme et les organes en quelques minutes.
  • Le poisson. Les produits contenant du poisson provoquent des réactions assez fortes. Les symptômes peuvent même apparaître par simple inhalation pendant la cuisson.

Avez-vous consulté cet article ? 9 poissons qu’il vaut mieux éviter

  • Les fruits secs. Dans la mesure où une autre nourriture peut résister à la chaleur pendant le processus digestif, l’allergie sera plus aiguë. C’est le cas des noix.
  • L’arachide. C’est le déclencheur principal de l’anaphylaxie.
  • Le blé et le soja. Bien que peu fréquentes, les céréales peuvent interagir avec les allergènes du pollen.

Quels sont les symptômes de l’allergie alimentaire ?

Habituellement, les symptômes des allergies alimentaires apparaissent quelques minutes après l’ingestion de la nourriture allergène. Certains de ces symptômes sont :

  • Rougeur de la peau
  • Sensation de picotement
  • Démangeaisons dans la bouche
  • Inflammation du visage
  • Vomissements ou diarrhée
  • Crampes abdominales
  • Toux ou sifflements en respirant
  • Vertiges ou étourdissements
  • Inflammation dans la gorge
  • Pression dans la poitrine
  • Perte de connaissance

Qu’est-ce qui cause l’allergie alimentaire ?

solutions contre les allergènes

Pour qu’une personne développe une réaction allergique à un aliment, elle doit y avoir déjà été exposée, au moins une fois dans sa vie. L’allergie apparaît lorsque l’organisme entre en contact une seconde fois avec l’aliment allergène.

A ce moment-là, les anticorps réagissent à l’antigène, en particulier l’histamine qui cause les symptômes. Il y a différents facteurs qui peuvent déclencher une allergie alimentaire, y compris :

  • Composante héréditaire
  • Exposition aux antigènes
  • Altérations de la perméabilité gastro-intestinale
  • Facteurs environnementaux

Substituts pour les aliments allergènes

La vérité est que l’élimination des aliments allergènes de l’alimentation peut entraîner des carences en protéines sur le long terme. Cela produit un déséquilibre énergétique et une absence de nutriments dans l’organisme, ce qui oblige à recourir à des substituts. En voici certains :

1. Substituts du lait

Les personnes ayant une allergie au lait de vache ne doivent pas s’inquiéter, car il existe d’autres aliments riches en calcium tels que :

  • Les légumes à feuilles foncées
  • Les pâtes
  • Les légumineuses
  • Les fruits secs
  • Le poisson

En outre, il existe d’autres façons de boire du lait qui fournissent également des vitamines. Parmi elles :

  • Le soja. Il contient moins de protéines mais pas de cholestérol. Il a 50% moins de gras que le lait entier.
  • Les amandes sont riches en vitamine E et B12.

Lisez donc : Découvrez les grands bienfaits de consommer des amandes trempées

  • Le riz, riche en vitamine B12, fer et calcium.
  • Les noisettes. Fournissent du calcium, du phosphore, du magnésium et du potassium, en plus d’une quantité importante d’antioxydants.
  • La noix de coco. Elle contient du calcium, du phosphore, du magnésium et du potassium, du sélénium et de l’acide folique.
  • Le quinoa. Riche en magnésium, fer, zinc, vitamine E et vitamines B1, B2 et B6.

2. Substituts des oeufs

Le jaune d’oeuf a une grande valeur nutritive en raison de la variété de vitamines et de minéraux qu’il fournit. Il contient des vitamines A, E, D, B12, B6, B2, B1 et de l’acide folique, en plus d’être riche en fer, phosphore, potassium et magnésium. Cependant, pour le remplacer, nous pouvons manger :

  • Des viandes
  • Des légumineuses
  • Du poisson
  • Des légumes à feuilles vertes
  • De la citrouille
  • Des carottes

3. Substituts du poisson

Le poisson contient des protéines telles que le sodium, le potassium, le calcium, le magnésium, le phosphore, l’iode, le fer et les vitamines du groupe B. En outre, c’est une source naturelle d’acides gras polyinsaturés. Pour équilibrer leur absence, nous pouvons consommer :

  • Du lait
  • De la viande
  • De l’oeuf
  • Divers fruits
  • Des légumineuses
  • Des fruits secs

4. Substituts de noix

Beaucoup ne les incluent pas dans leur alimentation, même sans avoir de réactions allergiques. Mais la vérité est que ces fruits fournissent des protéines, des fibres solubles, du potassium, des acides gras insaturés, du magnésium, du phosphore, de la vitamine E et du calcium. Et le moyen de les remplacer est de consommer les aliments suivants :

  • De la viande
  • Du poisson
  • De l’oeuf
  • Des légumineuses
  • Des pois chiche
  • De l’huile d’olive
  • Des olives
  • De l’avocat

En résumé, l’allergie alimentaire est une condition de soins l’automédication ne peut pas être une option. Le fait que les allergènes puissent changer de façon inattendue fait que l’effet du médicament peut être contre-productif.