Médicaments autorisés pendant la grossesse

5 septembre 2018
La prise de médicaments pendant la grossesse, l'accouchement mais aussi l'allaitement peut avoir des effets dangereux pour la santé, aussi bien de la mère que du bébé. Découvrez aujourd’hui dans cet article quels sont les médicaments qui ne sont pas recommandés et ceux qui ne présentent aucun risque pendant la grossesse.

Une des premières précautions que doit prendre une femme pendant sa grossesse consiste principalement à ne pas tomber malade. Un grand nombre de médicaments présents actuellement sur le marché sont généralement contre-indiqués pour ce segment de la population. En fait, il existe très peu de médicaments sans risques que les femmes peuvent prendre pendant leur grossesse.

Malgré cela, la consommation de médicaments pendant la grossesse est généralement très fréquente. Par exemple, dans une étude réalisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans 22 pays, on a constaté que seulement 14% des 14 778 femmes n’avaient pas consommé de médicaments au cours des mois précédant l’accouchement.

Plus précisément, après les vitamines et les suppléments, les médicaments contre les infections et les inflammations sont généralement les plus consommés par les femmes enceintes. De plus, l’étude indique que les femmes enceintes consomment aussi certains médicaments sans suivre les doses recommandées.

Pour ces raisons, nous vous invitons à découvrir dans cet article les médicaments autorisés et les risques que comportent de nombreux médicaments pendant la grossesse.

Les médicaments : risques pendant la grossesse

risque des médicaments pendant la grossesse

Certains médicaments sont particulièrement dangereux pendant la grossesse. La raison qui explique cela est que, pendant la grossesse, la mère est exposée à des modifications physiologiques et pharmacocinétiques. Les modifications pharmacocinétiques comprennent l’absorption, le métabolisme et l’excrétion d’un médicament dans l’organisme et ses réactions pharmacologiques.

Pour cette raison, pendant la grossesse, la concentration de certains médicaments dans le corps d’une femme peut affecter sa santé et celle de son enfant.

La tératogénicité et ses effets sur le fœtus

La tératogénicité est la capacité de certains médicaments à provoquer des nuisances pour la santé du bébé. Certains médicaments peuvent provoquer des malformations chez le fœtus à n’importe quel stade de son développement. C’est parce que le corps de la mère absorbe le médicament.

Une fois que le médicament est dans le corps de la mère, certains composants peuvent atteindre le fœtus par le sang et avoir un impact sur son développement. De même, il est important de souligner que la sensibilité à la tératogénicité est plus grande au cours du troisième mois de gestation.

Pour cette raison, les femmes enceintes doivent faire attention à l’automédication, car elles ignorent souvent à quel point cela pourrait affecter la santé du bébé.

Les risques des médicaments pendant la grossesse

danger des médicaments pendant la grossesse

Chez une femme enceinte et son fœtus, les effets des substances actives de tout médicament dépendent d’un grand nombre de facteurs. Pour cette raison, nous allons partager à présent avec vous plusieurs des habitudes à suivre avec la prise de certains médicaments pour ne pas prendre de risques inutiles pendant la grossesse.

  • Dose administrée à suivre selon les indications du médecin
  • Catégorie des médicaments à risque, selon l’Administration des Aliments et des Médicaments (FDA) des États-Unis
  • Fréquence d’administration
  • Mois de grossesse
  • État de santé de la femme enceinte, entre autres

Classification des médicaments à risque pendant la grossesse

Pour éviter certaines complications pendant la grossesse, il est très important de connaître le risque de chaque ingrédient actif des médicaments.

Par conséquent, la FDA a établi une classification du niveau des risques de certains médicaments pour la femme enceinte et son fœtus, que nous vous résumons brièvement ci-dessous :

  • Catégorie A : dans cette classe de médicaments, il n’ya aucun risque pour le fœtus pendant la grossesse.
  • Catégorie B : l’utilisation de ces médicaments est acceptée pendant la grossesse. Cependant, l’absence d’effets indésirables n’a été vérifiée que chez les animaux. Par conséquent, les effets de ces médicaments n’ont pas été confirmés chez les femmes enceintes.
  • Catégorie C : ce type de médicament doit être administré après une évaluation des risques et des bienfaits, car on ne peut pas exclure de conséquence pour le fœtus.
  • Catégorie D : les médicaments de cette catégorie ne doivent être utilisés que s’il n’existe pas d’autres alternatives, car il peut exister certains risques pour le fœtus lors de leur prise.
  • Catégorie X : ce sont tous ces médicaments qui sont explicitement contre-indiqués pendant la grossesse. La raison principale est que les risques dépassent les possibles bienfaits.

Médicaments autorisés pendant la grossesse

Mais alors, quels sont les médicaments autorisés pendant la grossesse ? Nous vous présentons ci-dessous certains des médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques les plus utilisés.

Antibiotiques et antimicrobiens

 

Ce groupe de médicaments est l’un des plus utilisés pendant la grossesse et l’allaitement. Généralement, ils sont consommés en cas de mastite, de rupture prématurée des membranes ovulaires avant le début de l’accouchement ou lors d’infections telles qu’une amygdalite aiguë.

Nous présentons ci-dessous plusieurs des sous-groupes de cette catégorie, considérés comme les médicaments les plus sûrs à prendre pendant la grossesse.

Ne manquez pas de lire aussi cet article : 6 antibiotiques naturels que vous ne connaissiez peut-être pas

Pénicillines

Les pénicillines sont généralement la première option de médicaments utilisés dans de nombreux cas pendant la grossesse. Cela est dû à leur vaste champ d’attaque et à leur indice de sécurité élevé, aussi bien pour la femme enceinte que pour le fœtus.

Les principes actifs des médicaments appartenant à cette classification parmi les pénicillines sont les suivants :

  • Amoxicilline
  • Acide amoxicilline-clavulanique
  • Ampicilline
  • Cloxacilline
  • Benzylpénicilline
  • Céphalosporines

Médicaments non recommandés pendant la grossesse

Parmi les médicaments non recommandés pendant la grossesse, les principaux sont, entre autres : les aminosides (gentamicine, amikacine, tobramycine), les tétracyclines et les fluoroquinolones . Cela est dû principalement à leurs effets toxiques sur les os et les reins du bébé pendant la grossesse.

Analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires

Pendant la grossesse, les femmes enceintes peuvent avoir de la fièvre, une inflammation ou une douleur due à une infection respiratoire ou à une lésion des tissus ou des os. La fréquence de ces états pendant la grossesse est généralement presque identique aux autres stades de la vie de n’importe quelle autre personne. Cependant, le mal de dos augmente d’autant plus pendant la grossesse mais aussi pendant l’allaitement.

Avant d’avoir recours à des médicaments, la physiothérapie sera toujours préférable comme traitement pour soulager la douleur de manière naturelle. Si la prise de médicaments est absolument nécessaire, certains groupes des médicaments suivants sont généralement les plus indiqués :

Analgésique-antipyrétique

Nous trouvons dans cette classification des médicaments comme le paracétamol. Celui-ci est un médicament largement utilisé pour sa sécurité. Toutefois, il faut faire attention aux doses car, s’il est administré en excès, le paracétamol pourrait provoquer des modifications de la fonction rénale de l’enfant.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Ce sous-groupe de médicaments est plus sûr pendant l’allaitement. Cependant, ses effets négatifs peuvent varier selon les stades de la grossesse. Découvrez quelques exemples de ces types de médicaments :

  • Acide acétylsalicylique
  • Ibuprofène
  • Diclofénac
  • Naproxène
  • Piroxicam, entre autres

Parmi les médicaments déconseillés dans ce groupe figurent aussi les analgésiques opioïdes, les ergotamines (migraine) et les triptans.

Conclusions

La maxime « ne pas consommer de médicaments pendant la grossesse » est toujours préconisée dans le domaine de la médecine. Cependant, certains affections ou maladies peuvent mettre en danger la santé de la mère et du bébé. Heureusement, vous pouvez aussi trouver des médicaments qui ne présentent pas de risques pendant la grossesse.

Parmi les exemples de médicaments sans risques pendant la grossesse, il existe des antibiotiques, des antimicrobiens, des analgésiques, des anti-inflammatoires et des antipyrétiques. Cependant, souvenez-vous qu’il est beaucoup plus sûr et plus responsable de laisser une équipe médicale évaluer les effets positifs et secondaires d’un médicament pour une femme enceinte et son bébé.

Bien que cet article vous présente des informations médicales fiables, nous vous recommandons de toujours consulter un spécialiste pour en savoir plus sur ce sujet. Et rappelez-vous que l’automédication est une pratique très dangereuse, surtout pendant la grossesse et l’allaitement. Alors, ne prenez pas de risques et prenez soins de-VOUS !

Découvrez également cet article : Relation entre autisme et consommation de poisson contaminé au mercure pendant la grossesse

Les effets du mercure sur les enfants autistes semble de plus en plus évidente. Pendant la grossesse ou à un âge précoce, de nombreux métaux comme le mercure ont un lien avec l’autisme. Nous allons vous expliquer ce que les dernières recherches révèlent. Une étude a établi qu’une consommation élevée de poisson pendant la première moitié de la grossesse augmente la probabilité que le futur enfant souffre de troubles du spectre de l’autisme. Découvrez dans cet article la relation entre autisme et consommation de poisson contaminé au mercure pendant la grossesse.

 

A découvrir aussi