Minoxidil : un traitement contre l’alopécie (chute des cheveux)

7 octobre 2019
Le minoxidil, comme tous les médicaments, peut entraîner des effets indésirables. Parmi les effets secondaires les plus fréquents, figurent ceux qui affectent la peau.

Le minoxidil est un médicament que l’on utilise aujourd’hui pour stimuler la pousse des cheveux et freiner leur chute.

À ses débuts, ce médicament était administré par voie orale pour traiter l’hypertension artérielle en raison de son effet vasodilateur. Chez certains patients, on a observé l’apparition d’un duvet comme effet secondaire. Grâce à ce constat, une formule magistrale enrichie sous forme de solution hydro-alcoolique destinée à une application topique a été créée pour traiter les cas d’alopécie.

Le minoxidil est un médicament efficace pour traiter l’alopécie androgénétique, ce que l’on connait plus couramment sous le nom de calvitie.

Les caractéristiques du minoxidil

Ce médicament peut aussi bien être administré aux hommes qu’aux femmes pour traiter l’alopécie ou chute des cheveux. La recommandation générale est de 5 % pour les hommes et de 3-4 % pour les femmes, afin d’éviter l’apparition de duvet facial.

Les concentrations de 2 % sont également possibles. Dans ce cas-là, le patient doit procéder à deux applications par jour. La dose recommandée est de 2 ml par jour, ce qui correspond à environ 10-12 pulvérisations.

En plus des différentes concentrations mentionnées, on trouve également du minoxidil sous différentes présentations dans le commerce, ainsi que sous différents noms commerciaux.

La lotion est la présentation pharmaceutique la plus utilisée. Néanmoins, il convient aussi de souligner que le minoxidil sous forme de mousse est une nouvelle présentation qui devient de plus en plus populaire.

Quelles sont les causes à l’origine de l’alopécie ?

Une homme qui souffre d'alopécie

L’alopécie désigne une perte de densité capillaire. C’est un problème médical très fréquent. Les données statistiques indiquent que l’alopécie affectent plus de 50 % des hommes et 30 % des femmes au cours de leur vie.

C’est une maladie qui peut considérablement affecter la qualité de vie des patients qui en souffrent. Il est alors important de ne pas considérer l’alopécie comme étant une maladie purement esthétique. Cette maladie doit recevoir une attention médicale appropriée afin d’éviter que les patients ne souffrent de troubles psychologiques associés.

À l’heure actuelle, on connaît plus de 100 types d’alopécie. La plus commune est celle que nous citions plus haut, à savoir l’alopécie androgénique. Les changements hormonaux constituent la cause à l’origine de ce type d’alopécie. Néanmoins, ce n’est pas la seule cause ; d’autres causes peuvent influer sur la chute des cheveux. Ces causes sont les suivantes :

  • alimentation
  • stress physique ou émotionnel
  • anémie ou manque de fer
  • maladies immunitaires
  • altérations au niveau de la glande thyroïde
  • certains médicaments

Les causes à l’origine de l’alopécie étant nombreuses, il est important d’établir un diagnostic médical approprié. Un bon diagnostic médical permet de prescrire le traitement le plus adapté à chaque cas.

Cet article peut également vous intéresser : Alopécie : 2 manières d’utiliser la levure de bière

Les symptômes de l’alopécie

Le symptôme le plus caractéristique de l’alopécie est la perte de densité capillaire. Il arrive également parfois que le patient constate une chute de cheveux importante. Néanmoins, la chute des cheveux, même importante, ne signifie pas toujours que l’on souffre d’alopécie.

Chez les hommes, la perte de densité capillaire affecte d’abord le front et le crâne. Chez les femmes, c’est la zone de la raie qui est d’abord touchée.

Par ailleurs, certains types d’alopécie peuvent provoquer d’autres désagréments tels que des démangeaisons et même de la douleur.

Comment prévenir l’alopécie ?

Des habitudes de vie saines peuvent prévenir la chute des cheveux. Le tabac, une mauvaise alimentation et une exposition excessive au soleil ne favorisent pas une bonne santé capillaire, par exemple.

À l’heure actuelle, il n’y a pas de traitement médical efficace pouvant prévenir l’alopécie. La mesure préventive la plus utile pour améliorer le pronostic capillaire est alors d’établir un diagnostic adéquat afin de pouvoir suivre un traitement précoce, à savoir dès les premiers signaux d’alerte de l’alopécie.

Les effets indésirables du minoxidil dans l’organisme

Un homme ayant besoin de minoxidil pour stimuler la pousse de ses cheveux

Le minoxidil, comme tous les médicaments, peut provoquer des effets indésirables dans l’organisme. Parmi les effets secondaires les plus fréquents, figurent ceux qui affectent la peau. Ces effets sont les suivants :

  • prurit
  • dermatite
  • sécheresse
  • irritation cutanée
  • eczéma
  • hypertrichose

Normalement, ces effets secondaires sont légers ou modérés et, une fois le traitement interrompu, ils disparaissent. Ces effets dépendent de la dose prescrite, ainsi que de la voie d’administration.

Les données statistiques de l’incidence des effets secondaires ont été obtenues à partir des données recueillies en 1932 chez des patients qui ont suivi un traitement au minoxidil 50 mg/ml. Il en est de même pour les données obtenues après la commercialisation de ce médicament.

Cet article peut également vous intéresser : Alopécie : 6 remèdes naturels pour y remédier

Le minoxidil est un médicament utile pour traiter l’alopécie. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter un médecin ou un pharmacien. Aussi, respectez bien les instructions concernant l’administration du médicament.

 

  • Wagner, L., & Kenreigh, C. (2011). Minoxidil. In xPharm: The Comprehensive Pharmacology Reference. https://doi.org/10.1016/B978-008055232-3.62191-9
  • Messenger, A. G., & Rundegren, J. (2004). Minoxidil: Mechanisms of action on hair growth. British Journal of Dermatology. https://doi.org/10.1111/j.1365-2133.2004.05785.x
  • Kelly, Y., Blanco, A., & Tosti, A. (2016). Androgenetic Alopecia: An Update of Treatment Options. Drugs. https://doi.org/10.1007/s40265-016-0629-5