Mon partenaire me parle mal : que puis-je faire ?

Un mot de mépris, une insulte ou une phrase qui cherche à nous humilier fait aussi mal qu'un coup de poing. Que pouvons-nous faire lorsque notre partenaire commence à communiquer de manière agressive ?
Mon partenaire me parle mal : que puis-je faire ?

Dernière mise à jour : 06 décembre, 2020

Plus nous sommes proches et attachés à quelqu’un, plus ses paroles ont de l’effet sur nous. A tel point que certaines expressions ou commentaires peuvent parfois nous blesser. En fait, beaucoup de gens disent “mon partenaire me parle mal et je ne sais pas quoi faire” ou “chaque jour, il me parle avec moins de respect et je ne sais pas comment gérer cela”.

Comment devrions-nous agir dans de telles situations ? La première chose, et la plus importante, est de ne pas laisser ce genre de dynamique devenir une habitude. Nous ne pouvons pas ignorer que la communication violente ou agressive est une forme d’abus. Les conséquences de vivre pendant des mois (ou des années) dans un contexte où les insultes ou les abus sont fréquents ont un impact psychologique grave.

La progression des abus

En revanche, ce type de comportement dans lequel des mots nuisibles ou agressifs sont utilisés dans la relation apparaît progressivement. Il est fréquent qu’il s’agisse au départ de plaisanteries apparentes, de commentaires sarcastiques permettant de rabaisser l’autre et de phrases acerbes camouflées par l’ironie. Ils sont accompagnés de rires et d’un “Je ne disais pas cela sérieusement, chérie”.

Cependant, ces comportements se renforcent avec le temps, nous érodant en silence, jusqu’à ce que l’on prenne soudain conscience que les mots sont déjà comme de véritables coups portés à l’estime de soi et à la dignité.

Une dispute de couple.
Le comportement de la violence verbale est progressif, au point qu’il évolue ensuite vers des formes plus violentes.

Les mauvais traitements que j’ai peine à reconnaître lorsque mon partenaire me parle mal

S’il y a une chose à retenir, c’est que dans une relation, il ne suffit pas de s’aimer beaucoup. Parce qu’il y a des amours qui font mal et des gens qui, bien qu’ils aiment, aiment mal.

Ainsi, pour qu’un engagement envers quelqu’un soit satisfaisant, heureux et durable, nous avons besoin, avant tout, d’une bonne communication. La capacité de parvenir à des accords et d’avoir un lien émotionnel est, dans de nombreux cas, une garantie de succès.

Cependant, comme nous ne trouvons pas toujours la bonne personne, il est important dans tous les cas de savoir qui mérite du temps, des efforts et de l’affection et qui n’en mérite pas. Beaucoup de gens ne sont pas pleinement conscients, par exemple, que ce mépris quotidien est une forme d’abus.

En outre, nombreux sont ceux qui ne veulent pas accepter que si leur partenaire leur parle mal, il est très probable qu’ils soient dans une relation violente. Voyons un peu plus en détail les caractéristiques.

Quels sont les signes d’une communication abusive ?

Comme le révèlent des études scientifiques, telles que celle menée à la Case Western University de Cleveland, aux États-Unis, 50 à 80 % des personnes ont été victimes de violence psychologique à un moment ou à un autre. La communication abusive et le langage grossier sont des caractéristiques récurrentes. Elle se manifeste par les signes suivants :

  • Se moquer de vous.
  • Vous juger sans vous comprendre.
  • Mal réagir, répondre sans provocation par des insultes et de l’agressivité.
  • Toute conversation se termine par une discussion et des cris.
  • Utilise l’ironie, le sarcasme blessant. Votre partenaire n’hésite pas à vous ridiculiser devant les autres.
  • Communiquer sans empathie.
  • Susciter un sentiment de culpabilité.
  • Recherche de la domination, sous-estimation permanente.

Comment dois-je agir lorsque mon partenaire me parle mal ?

Des travaux de recherche, tels que ceux menés à l’école de psychologie de l’université de Géorgie (États-Unis), nous montrent qu’une bonne communication garantit la satisfaction dans la relation. Toutefois, comme nous l’avons déjà souligné, outre l’affection et le bon dialogue, nous devons tenir compte d’autres facteurs, notamment émotionnels.

Ainsi, lorsque mon partenaire me parle mal, il est essentiel de ne pas le laisser passer et d’entrer en contact avec l’estime de soi et l’équilibre émotionnel. Toute petite perturbation a son effet ; la douleur, l’inconfort et le malheur surgissent. Comment devons-nous donc agir dans ces cas-là ?

Qu’est-ce qui se cache derrière cette communication agressive ?

Il est toujours bon de savoir ce qui motive la façon de communiquer de notre partenaire. Il traverse une période difficile ? Il ne sait pas comment gérer l’anxiété ou le stress ?

Parfois, des facteurs tels que des problèmes au travail ou des traumatismes personnels non résolus sont à l’origine de l’agression. Il est important de toujours savoir ce qui se cache derrière le comportement. Parfois, cependant, il se peut que ce ne soit pas quelque chose de spécifique. Parfois, nous avons affaire à un style de personnalité habitué à ce type de comportement.

Un couple se disputant.
Il est important de retracer ce qui se cache derrière cette communication agressive. Qu’arrive-t-il à l’autre pour qu’il hausse le ton et se comporte ainsi ?

Attitude assertive : ce que j’attends de toi et ce que je ne peux pas permettre

Quand mon partenaire me parle de façon négative, je ne peux pas laisser tomber. Si je ne réponds pas, les abus continueront et même augmenteront. Il est donc nécessaire d’agir avec assurance et de clarifier ces aspects.

Nous devons préciser quel mot, quelle expression, quel commentaire ou quelle conversation nous a fait du tort. Nous demanderons que de tels comportements ne se reproduisent plus, en donnant des exemples de ce que nous attendons : le respect, la compréhension, l’empathie, la complicité, l’écoute, la capacité de parvenir à des accords.

Prendre une décision si mon partenaire me parle mal

Les mauvais mots font autant mal qu’un coup ou une blessure. La communication agressive est un abus psychologique et nous ne pouvons et ne devons donc pas la tolérer. Si notre partenaire ne change pas d’attitude et continue à nous parler mal, nous devons prendre une décision.

Une sortie opportune d’un lien blessant sauve l’estime de soi et la dignité. Ne tolérons pas l’intolérable. L’amour authentique ne fait pas mal et, surtout, il est communiqué avec respect en faisant appel à une bonne connexion émotionnelle. Gardons cela à l’esprit.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment pouvez-vous résoudre vos problèmes de couple ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Comment pouvez-vous résoudre vos problèmes de couple ?

Nous sommes tous confrontés à des problèmes de couple, mais ils ne sont pas une fatalité. Découvrons ensemble comment les résoudre.



    • Crane, C. A., & Testa, M. (2014). Daily associations among anger experience and intimate partner aggression within aggressive and nonaggressive community couples. Emotion (Washington, D.C.)14(5), 985–994. https://doi.org/10.1037/a0036884
    • Francesca Righetti, Mariko Visserman. I Gave Too Much. Social Psychological and Personality Science, 2017; 194855061770701 DOI: 10.1177/1948550617707019
    • Lavner, J. A., Karney, B. R., & Bradbury, T. N. (2016). Does Couples’ Communication Predict Marital Satisfaction, or Does Marital Satisfaction Predict Communication? Journal of Marriage and Family78(3), 680–694. https://doi.org/10.1111/jomf.12301
    • Inda-Caro, M., et al. “Dimensiones de los trastornos de la personalidad y correlatos neurofisiológicos.” Actas Españolas de Psiquiatría 34.3 (2006).