Mon partenaire ne veut pas travailler : comment puis-je le motiver ?

30 janvier 2019
Lorsque notre partenaire ne veut pas travailler, toute la famille se trouve dans un état d'altération qui affecte directement l'harmonie du foyer. Il est important de résoudre la situation dès que possible pour éviter des problèmes majeurs.

Certaines frustrations professionnelles ou personnelles ont une influence négative sur nous. C’est généralement lorsque le conflit matrimonial survient que l’un des partenaires ne veut plus travailler. Une situation difficile à résoudre, mais pas impossible.

Dans des conditions défavorables, vous remarquez les vraies personnalités et attitudes de vos proches face à l’adversité. Il est essentiel d’encourager à trouver le côté le plus positif en toutes circonstances. Sinon, le problème ne fera que s’empirer au fil du temps.

Que faire si mon partenaire ne veut pas travailler ?

1. Être patient

Voir votre partenaire passer sa journée à la maison, sans chercher à trouver un travail, peut rapidement devenir irritant. Cependant, il faut rester calme et éviter les disputes. Il est évident que ce n’est pas le meilleur des choix, mais son estime de lui-même peut avoir pris un coup.

Il faut lui donner un temps pour qu’il puisse récupérer son énergie, tout en étant attentif à ses réactions. Généralement, celui qui ne veut pas travailler est de mauvaise humeur ou nerveux. En fait, cela peut le mener à se sentir comme une poids qui ne ramène pas d’argent à la maison, ce qui va directement le toucher dans sa dignité.

2. Identifier la véritable cause

votre partenaire ne veut pas travailler et cela vous inquiète

 

Bien que cela soit difficile, les problèmes doivent être traités en couple, et la conversation est le seul moyen de trouver une solution. Vous devez trouver quelle est la raison pour laquelle cette personne ne veut pas travailler.

Parfois, la difficulté à trouver un emploi en raison de son âge, de ses capacités et de son expérience génère une dépression. Ensuite, votre homme se dit qu’il est peut-être incapable de subvenir aux besoins de sa famille. Dans d’autres cas, il ne trouve pas exactement ce qu’il veut et choisit de ne rien faire d’autre.

Il est également possible qu’il soit plus à l’aise ainsi, et qu’il ne désire plus retourner dans un monde productif. L’important est d’identifier ce qu’il advient du couple, et de savoir quoi faire.

Lisez aussi : Comment conserver un mariage heureux

3. Réaffecter les tâches ménagères

Si votre partenaire ne souhaite plus travailler, s’enfermer à la maison sans rien faire ne sera pas une solution non plus. Vous pouvez par exemple lui proposer plus de tâches à faire à la maison et lui demander plus de participation. Cette proposition doit être présentée comme une situation momentanée et collaborative.

Occuper son esprit avec les activités de la maison ou emmener les enfants à l’école lui permet d’évaluer son temps d’un autre point de vue. En outre, vous pouvez profiter de vos heures libres pour vous adonner à des tâches qui sont moins liées au quotidien ou que vous n’aviez pas le temps de faire auparavant.

Il est probable qu’il récupère son énergie et qu’il se remette ainsi à chercher du travail après un certain temps. D’autre part, ces nouvelles activités permettront à votre partenaire d’élargir son champ de vision.

4. Encourager et renforcer ses bons côtés

Le meilleur moyen de motiver une personne à travailler consiste à renforcer ses compétences en valorisant ses capacités et en le couvrant d’affection. Vous pouvez l’aider à préparer un programme personnalisé et commenter ses recherches, sans pour autant lui mettre de pression.

C’est une bonne occasion de montrer que rien n’est vraiment impossible, mais pas si simple non plus. Le meilleur conseil est d’oser candidater pour de nouveaux emplois et d’avoir de petits objectifs, pour commencer. L’idéal n’est pas toujours atteint, mais il faut bien commencer par quelque chose.

5. Parler de l’impact sur la famille

votre partenaire ne veut pas travailler ? Discutez-en

Petit à petit, il est important de commencer à parler des conséquences de cette crise pour la famille. D’une part, des attentes concernant le moment où la solution devra être apportée. D’autre part, de la nécessité de limiter certaines dépenses du ménage pour ne pas s’endetter.

L’important est toujours de faire des propositions dans une perspective positive. Visualiser, dans la pratique, l’influence de votre décision permet une plus grande flexibilité.

A lire aussi : Couples : les personnes qui ne s’aiment pas mais restent ensemble

Que faire si mon partenaire ne veut pas travailler et que cela ne l’affecte pas du tout ?

Il y a des gens qui, au fond d’eux, ne voient pas l’intérêt de travailler. Ils se sentent très à l’aise et heureux quand ils dépendent financièrement de leurs partenaires. Ils suivent leur routine en assumant pratiquement le rôle d’enfants.

Si tel est le cas, il est probable que vous deviez consulter un professionnel. Et s’il n’y a pas d’amélioration, s’éloigner de ce partenaire est la meilleure option. Nos conjoints doivent avoir la maturité nécessaire pour grandir et prospérer avec nous. Lui et nous devons former une véritable équipe. Il est inutile d’avoir un partenaire de vie qui ne cherche pas à se développer.