Mycoses cutanées : les 9 meilleurs remèdes naturels pour les éliminer

Nous avons tous souffert d'une infection fongique à un moment donné. Découvrez neuf remèdes naturels qui vous aideront à les combattre.
Mycoses cutanées : les 9 meilleurs remèdes naturels pour les éliminer

Dernière mise à jour : 19 avril, 2022

Les mycoses cutanées ne sont pas seulement gênantes, elles sont aussi inesthétiques. Elles apparaissent généralement dans différentes zones du corps, telles que les pieds, les mains, les aisselles et même le visage. Il peut s’agir de dermatophytes, de levures et d’autres variétés de champignons capables de coloniser notre organisme.

Elles se caractérisent par la production de taches blanches ou rougeâtres, qui s’accompagnent généralement de démangeaisons et de rougeurs. La présence d’une infection fongique peut indiquer un système immunitaire affaibli.

Heureusement, les composés actifs de plusieurs ingrédients naturels peuvent traiter ces mycoses et ainsi prévenir l’apparition de troubles plus compliqués. Découvrez ci-dessous les 8 meilleurs remèdes pour dire adieu à ce problème.

1. L’ail, un allié pour traiter les mycoses cutanées

Tant sa consommation que son application directe sur la peau sont valables comme traitement contre ce type de troubles cutanés. En l’ingérant, son ingestion favorise l’élimination des agents pathogènes nocifs présents dans l’intestin et, accessoirement, la purification du sang.

Il est également utile en masque ou sous forme de pâte, car son jus est facilement absorbé par la peau, accélérant sa récupération. Le plus important est de l’utiliser cru, car c’est le seul moyen de profiter pleinement de toutes ses propriétés.



2. L’aloe vera

L’aloe vera est l’une des plantes médicinales les plus utilisées aujourd’hui. Elle possède de nombreuses propriétés pour prendre soin la peau, mais aussi de tout l’organisme.

Aloe vera.

Ses propriétés hydratantes et réparatrices stimulent l’activité cellulaire, tout en réduisant le risque de vieillissement et en traitant les problèmes courants, tels que les champignons et les irritations. Elle peut être appliquée seule ou combinée avec d’autres ingrédients antibiotiques, tels que le miel ou l’oignon.

3. Le sel de mer aide à traiter les mycoses cutanées

Le gommage au sel de mer aide à éliminer les cellules mortes de la peau tout en luttant contre les champignons cutanés. Diluez-le dans un peu d’eau, puis appliquez-le sur la zone concernée en effectuant un léger massage circulaire.

4. L’huile d’origan

Les propriétés antibiotiques et antifongiques de l’huile d’origan en font un bon allié pour soulager ce type d’affections. Son application dans la zone affectée réduit la présence de champignons et accélère la récupération de la peau sans produire d’effets indésirables.

Cependant, comme la plupart des huiles essentielles, elle ne doit pas être appliquée directement sur la peau sans avoir été préalablement diluée. Vous devez diluer 1 à 2 gouttes d’huile d’origan dans 5 ml d’une huile de base, telle que l’huile d’amande.

5. Le yaourt nature

Les bactéries bénéfiques présentes dans le yaourt nature sont utiles pour lutter contre divers types d’agents pathogènes qui affectent différentes parties de la peau. En effet, ces bactéries ont la même niche écologique que les champignons.

Bien qu’il soit souvent utilisé pour réduire la présence de champignons dans la zone intime, il est également efficace sur les pieds, les aisselles et le visage. Appliquez-le simplement en effectuant un léger massage et laissez-le agir pendant environ 30 minutes avant de rincer. Faites cela quotidiennement.



6. Le vinaigre de cidre

La principale raison pour laquelle le vinaigre de cidre de pomme combat les mycoses est qu’il modifie l’environnement dont elles ont besoin pour proliférer. Précisément, il modifie le pH de la peau. Cependant, un excès d’acide acétique peut altérer la flore bactérienne naturelle de la peau, causant potentiellement plus de mal que de bien.

Il est recommandé de ne pas l’appliquer directement sur la peau, car il peut être agressif. La meilleure façon d’utiliser ce remède fongique est de le diluer à parts égales avec de l’eau.

7. Le jus de citron

Le citron est l’un des remèdes classiques pour le traitement des mycoses et des infections. Son acide citrique est un puissant agent antibiotique, qui accélère la récupération de la peau sans provoquer d’effets nocifs.

Jus de citron.

Bien entendu, son application doit toujours se faire la nuit, car elle génère une photosensibilité cutanée. L’exposition au soleil d’une peau traitée au citron peut provoquer des imperfections indésirables.

8. L’huile de coco, une autre alliée contre les mycoses cutanées

L’huile de coco est composée d’acides gras aux puissants effets antifongiques. Sa teneur en acide caprylique est utilisée depuis de nombreuses années comme agent actif pour éliminer les infections causées par ces agents pathogènes.

Il est important de choisir une huile non raffinée ou extra vierge, car les raffinées ne possèdent pas les mêmes propriétés. Les effets de cette huile peuvent être mis à profit en l’appliquant directement sur la zone touchée ou en consommant une cuillerée tous les jours.

This might interest you...
7 manières de prévenir une mycose des ongles
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
7 manières de prévenir une mycose des ongles

La mycose des ongles n'est pas considérée comme un grave problème de santé mais comme une condition qui peut causer des désagréments.