Nævus oculaires : sont-ils dangereux ?

5 août 2020
Comme cela se produit sur notre peau, des taches ou grains de beauté peuvent se développer dans nos yeux : on les appelle les nævus oculaires. Ils peuvent être bénins, mais doivent néanmoins être observés en continu.

Les nævus oculaires sont connus comme des grains de beauté ou des taches de rousseur dans l’œil. Ces grains de beauté sont comme de petites taches qui se forment sur la partie interne de l’œil et leur forme et couleur sont similaires à celles qui se produisent sur la peau.

Il s’agit d’une condition bénigne que l’on retrouve chez 6 % des personnes de peau blanche, chez qui elle est plus fréquente. Elle est aussi plus habituelle chez les nouveaux-nés et les personnes de moins de 20 ans. Le risque de transformation maligne est bas : il est inférieur à 1 %.

Il ne fait aucun doute que ces taches peuvent nous pousser à croire que quelque chose ne va pas. Nous allons donc vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur les nævus oculaires et leur possible dangerosité.

Que sont les nævus oculaires ?

Le nævus oculaire est une tumeur bénigne pigmentée qui apparaît sur l’œil. Il se forme sur la partie frontale de ce dernier, sur la partie blanche, la couche conjonctive.

Les nævus oculaires sont formés d’un regroupement anormal et non uniforme de cellules, les mélanocytes. Les mélanocytes sont chargés de produire un pigment qui porte le nom de mélanine et qui donne leur couleur à la peau, aux cheveux et aux yeux.

En ce qui concerne leur forme, ils peuvent être plats ou de petite taille : ils ne dépassent pas les 2 millimètres. Leur apparence ressemble fortement à celle d’un grain de beauté sur la peau. Par ailleurs, leur apparition est généralement liée à une condition congénitale, c’est-à-dire que nous naissons avec ou ils apparaissent dans notre jeunesse.

Ces grains de beauté se produisent à cause d’une trop grande exposition à la lumière solaire sans protection. C’est pour cela qu’ils sont plus habituels chez des personnes à la peau blanche et claire.

Des rides sur la peau autour de l’œil.

Les nævus oculaires sont presque toujours bénins et ne devraient pas trop nous alarmer.

Ceci peut vous intéresser : 7 raisons qui expliquent les tics oculaires

Symptômes des nævus oculaires

En général, les nævus oculaires sont asymptomatiques. On consulte un médecin parce qu’on a remarqué cette lésion ou parce qu’on ressent une légère sensation d’irritation. En outre, il est bon de savoir que la présence d’une petite tache foncée à l’intérieur de l’œil n’est pas forcément synonyme de maladie.

Comme cela se produit avec les grains de beauté, la majeure partie du temps, les nævus oculaires ne génèrent pas de symptômes ou de complications. Ce sont comme des marques personnelles. Nous pourrions dire la même chose de toutes les petites taches que vous pouvez avoir sur la peau.

Bien souvent, on les confond avec des formations de couleur qui, dans de très nombreux cas, constituent des parties normales du globe oculaire. En effet, la couche qui couvre l’œil peut être trop fine et l’anatomie normale peut devenir très transparente.

Contrairement aux taches, les nævus oculaires ont des limites bien définies, planes, solides et même mobiles au touche. En d’autres termes, ils ne sont pas collés aux couches internes de l’œil.

Quand devons-nous consulter un professionnel ?

Seul 1 % des nævus oculaires peuvent présenter des mutations dans leurs mélanocytes, en se transformant en mélanomes au fil du temps. Un mélanome est une tumeur maligne dont la principale caractéristique est sa grande capacité de dissémination.

En cas de mauvaise surveillance de la lésion, il peut parfois être trop tard pour agir. Il est donc important de surveiller et de contrôler toutes nos taches, aussi bien sur la peau que sur les yeux. Vous devez consulter un professionnel en cas de présence de tache oculaire avec :

  • Une augmentation de taille
  • Un changement d’aspect
  • Une localisation peu fréquente
  • Une évolution rapide de la lésion

Ceci vous intéressera peut-être : 5 conseils pour prendre soin de votre vue

Qu’est-ce qui indique qu’un grain de beauté sur l’œil peut être dangereux ?

Un examen des nævus oculaires.

En général, avoir des nævus oculaires ne suppose aucun danger mais en cas de signe anormal, il vaut mieux consulter. Maintenant que nous savons qu’un nævus peut se modifier et devenir malin, nous devons étudier les signes qui peuvent indiquer cette modification. Les plus importants sont les suivants :

  • Changement de la couleur de l’iris : les nævus bénins ont généralement une couleur marron café ou grisâtre. Une couleur jaunâtre ne serait pas normale
  • Vision altérée : double ou floue
  • Rougeur
  • Douleur et prurit
  • Changements au niveau de la forme, de la texture, de la hauteur ou durcissement
  • Apparition de la tache à l’âge adulte
  • Liquide qui coule du globe oculaire

Traitement des nævus oculaires

Heureusement, selon l’American Academy of Ophthalmologyla majorité des nævus ne nécessitent pas de traitement car ils n’affectent pas la vision et ne sont pas problématiques pour la santé. En d’autres termes, si le grain de beauté est bénin, vous n’avez rien à faire.

En revanche, si la tache change et grandit jusqu’à se transformer en mélanome malin, une opération sera nécessaire pour retirer la lésion, si la localisation et la taille le permettent. La radiothérapie fait aussi partie du traitement.

Le naevus oculaire n’est pas une lésion qui met notre santé en danger mais nous devons connaître ses caractéristiques et le surveiller. Face au moindre changement, nous saurons à quel moment faire appel à un professionnel de la santé.

 

  • Melanoma – SEOM: Sociedad Española de Oncología Médica © 2019. (n.d.). Retrieved April 14, 2020, from https://seom.org/info-sobre-el-cancer/melanoma?showall=1
  • Trastornos de la pigmentación: léntigos, nevus y melanoma. Fotoprotección. (n.d.). Retrieved April 14, 2020, from https://www.pediatriaintegral.es/numeros-anteriores/publicacion-2012-05/trastornos-de-la-pigmentacion-lentigos-nevus-y-melanoma-fotoproteccion/
  • Nevo (peca del ojo) – American Academy of Ophthalmology. (n.d.). Retrieved April 14, 2020, from https://www.aao.org/salud-ocular/enfermedades/nevo
  • García de Oteyza, G., Betancourt, J., Benedetti Sandner, M., Vázquez-Romo, K. A., Hernández-Ayuso, I., & Ramos-Betancourt, N. (2019). Inflammatory juvenile compound nevi: A melanoma is not all that it appears to be. Archivos de La Sociedad Espanola de Oftalmologia, 94(2), 90–94. https://doi.org/10.1016/j.oftal.2018.06.022