Nausées après l'effort : pourquoi ?

La nausée après l'exercice est un symptôme courant mais évitable. Nous vous disons ici quelles sont les causes les plus fréquentes et comment les prévenir.
Nausées après l'effort : pourquoi ?

Dernière mise à jour : 11 septembre, 2022

La nausée est une sensation courante qui apparaît lors de l’exercice. Elle peut survenir à la fois chez les personnes qui pratiquent fréquemment et chez les personnes qui ne sont pas en forme.

Il existe différentes causes qui peuvent les faire apparaître. Ci-dessous, nous parlerons des plus fréquents, ainsi que de certaines mesures pour les éviter.

Que sont les nausées ?

La nausée est une sensation désagréable qui survient dans la partie supérieure de l’abdomen ou de l’estomac, suivie d’une envie de vomir. C’est une sensation très désagréable, qui peut durer des minutes voire des heures.

Les causes des nausées sont nombreuses et très diverses. Parmi elles, figurent les infections gastro-intestinales, mais il est même possible qu’elles surviennent comme un effet secondaire de certains médicaments.

Nous nous intéressons ici spécifiquement aux nausées qui surviennent pendant l’exercice. Elles peuvent apparaître quelques minutes après avoir effectué une activité physique ou pendant l’activité. Elles surviennent aussi bien chez des sportifs habitués à des exercices intenses que chez des personnes en mauvaise forme et qui ne pratiquent pas habituellement de sport.

Pourquoi les nausées apparaissent-elles pendant l’exercice ?

Il existe de nombreuses causes physiologiques pour lesquelles des nausées peuvent apparaître pendant l’effort ou après. Découvrez les plus courantes ci-dessous.

Déshydratation

Les nausées après l'exercice sont fréquentes.
Les exercices en extérieur sont ceux qui provoquent le plus souvent des nausées.

Lorsque nous faisons de l’exercice d’une certaine intensité ou lorsqu’il fait très chaud, nous transpirons. La sueur est un mécanisme physiologique nécessaire pour réguler et maintenir la température corporelle.

Lorsque nous transpirons, nous perdons des fluides et des sels minéraux. Cette perte signifie que notre tension artérielle diminue, car le sang est composé principalement d’eau. Cette situation peut provoquer des nausées et des étourdissements.

Par conséquent, il est très important de reconstituer la même quantité d’eau et de sels que nous perdons par la transpiration. Pour cela, il faut boire de l’eau ou des boissons isotoniques, qui maintiennent la tension artérielle stable. Il est nécessaire de boire des liquides fréquemment et par petites gorgées. Et ce, avant, pendant et après l’effort.



Hyperhydratation

Comme nous l’avons dit, il est essentiel de rester bien hydraté, mais il faut garder à l’esprit qu’une hydratation excessive a aussi des effets secondaires.

Pour que la pression artérielle soit maintenue à des niveaux adéquats et que les organes fonctionnent correctement, des niveaux adéquats d’eau et de sels minéraux sont nécessaires. Parmi eux, le plus important pour réguler la tension artérielle est le sodium.

Lorsque nous buvons trop d’eau, le volume de liquide dans notre corps augmente et  l’hypervolémie se produit. Dans cette situation, la quantité de sels présents dans l’organisme apparaît plus diluée, sa concentration est donc plus faible.

Comme nous l’avons dit, l’une des substances les plus importantes est le sodium. Lorsque la concentration de sodium est inférieure à la normale, des nausées et des malaises surviennent. Pour éviter cela, il faut boire des boissons isotoniques qui apportent ces sels.

Coupure digestive

Coupe digestive.

Ce qui est populairement connu sous le nom de coupure de digestion a son explication physiologique. Lorsque nous mangeons, le corps dépense une grande partie de son énergie à digérer les aliments. Cela se produit surtout avec ceux qui sont riches en matières grasses et en protéines.

Pour ce faire, le corps détourne une grande partie du sang de la circulation vers l’estomac. Il peut ainsi fonctionner au mieux.

Par ailleurs, lorsque nous nous entraînons, les muscles demandent également une grande quantité d’énergie car ils ont besoin de beaucoup d’oxygène pour effectuer les mouvements et les efforts. C’est pourquoi, si nous faisons une activité physique peu de temps après un repas copieux, le tractus gastro-intestinal ne recevra pas tout le sang dont il a besoin pour la digestion.

Cette situation provoque également des nausées et des vomissements. Pour éviter cela, il est important de ne pas manger de repas copieux ou très gras 2 ou 3 heures avant d’effectuer un exercice d’intensité élevée ou modérée.



Prévenir les nausées après l’effort

La nausée est un symptôme très courant lors de l’exercice. Ainsi, en principe, nous ne devrions pas nous inquiéter. Cependant, lors de la pratique d’un sport, nous pouvons prendre en compte plusieurs mesures pour éviter l’apparition de ce désagrément.

Il est recommandé de ne pas trop manger pendant 2 à 4 heures avant l’exercice, et de boire des boissons isotoniques pendant l’entraînement pour éviter les pertes d’eau et de sels minéraux. Enfin, surtout en saison estivale, il faut éviter les heures les plus chaudes de la journée, afin d’éviter une déshydratation plus rapide.

Cela pourrait vous intéresser ...
Des ingrédients naturels pour soulager les nausées
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Des ingrédients naturels pour soulager les nausées

Les nausées apparaissent soudainement, perturbant notre bien-être et, parfois, les causes peuvent aller au-delà d'un simple problème



  • Rehidratación post-ejercicio: bebidas con alto contenido de potasio vs. agua y una bebida deportiva [Internet]. [cited 2020 May 24]. Available from: http://repositorio.ucr.ac.cr/handle/10669/567
  • Marins JCB. Estudio comparativo de diferentes procedimientos de hidratación durante un ejercicio de larga duracion. 2000;1.
  • Rabdomiólisis secundaria a hiponatremia [Internet]. [cited 2020 May 24]. Available from: http://scielo.isciii.es/scielo.php?pid=S0211-69952011000400022&script=sci_arttext&tlng=pt
  • Ramírez Molina C. Mecanismos fisiológicos producidos en el sistema musculoesquelético desencadenados por la deshidratación durante el ejercicio físico. 2018 Jan 25;