Les sels d'ammoniac dans les sports de force : quels sont leurs effets ?

Parmi les différentes options utilisées pour augmenter l'humeur, la force ou les performances sportives, on trouve les sels d'ammoniaque. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.
Les sels d'ammoniac dans les sports de force : quels sont leurs effets ?

Dernière mise à jour : 16 septembre, 2022

Actuellement, utiliser des sels d’ammoniac dans les sports de force est tendance. Parmi eux, figurent l’haltérophilie, la dynamophilie, le rugby, le football américain et même le combat d’arts martiaux combinés.

Traditionnellement, les sels d’ammoniac étaient utilisés pour aider à réveiller les personnes qui s’étaient évanouies. La raison en est qu’ils produisent une forte impression en déclenchant des réactions dans le système circulatoire et en augmentant le flux sanguin et la fréquence cardiaque.

Que sont les sels d’ammoniac et à quoi servent-ils ?

En général, le concept de sels d’ammoniac est utilisé pour désigner des préparations à base de carbonates d’ammonium, dont la formule est (NH 4 ) 2 CO 3. Ils sont différents du sel minéral ammoniacal que l’on trouve à l’état naturel.

Les préparations peuvent être achetées dans des établissements commerciaux et des boutiques en ligne, sous différentes présentations :

  • Sels (c’est la forme la plus courante)
  • Ampoules qui, une fois cassées, libèrent l’odeur
  • Liquide pouvant être dissous dans de l’eau ou de l’alcool
  • Chiffons ou gazes préalablement imprégnés

Quelle que soit la présentation, la forme d’utilisation la plus courante consiste à porter le sel au nez et à inhaler. Cela provoque une altération des muqueuses nasales et de la membrane pulmonaire, déclenchant le réflexe d’inhalation dans le système nerveux sympathique, qui à son tour modifie le schéma respiratoire, avec une ventilation accrue et une sensation de vigilance.

La fréquence cardiaque augmente ensuite, tout comme le flux sanguin de l’artère moyenne vers le cerveau. Selon des études sur le sujet, le rythme cardiaque peut s’accélérer entre +6 et +11 battements par minute, 15 secondes après l’inspiration.

En raison de ces effets, les sels d’ammoniac sont souvent utilisés pour induire la réanimation chez les personnes souffrant d’évanouissements ou pour les empêcher de se produire en cas d’étourdissements.

Fréquence cardiaque.
L’augmentation de la fréquence cardiaque est un effet rapide des sels après inhalation.



[ /atomik-read-too]

Les sels d’ammoniac dans les sports de force

En plus des utilisations déjà citées, les sels d’ammoniac sont actuellement très répandus dans les sports de force. Un sondage indique que 49 % des professionnels qui pratiquent la dynamophilie utilisent cette ressource.

Comment sont-ils utilisés ?

La façon de les appliquer est assez simple :

  1. Placez le récipient à environ 10 centimètres des narines. En ce qui concerne les chiffons imprégnés, vous pouvez vous rapprocher un peu.
  2. Inspirez profondément.
  3. Une fois devrait suffire. Il n’est pas nécessaire de répéter.

Il convient que l’utilisation des sels d’ammoniac dans les sports de force soit limitée à la compétition. Bien entendu, ils peuvent aussi être utilisés pendant l’entraînement, mais ce n’est pas le plus conseillé.

Il faut patienter quelques secondes pour ressentir leur effet, effet qui est ne dure pas longtemps. Il est donc préférable de profiter au maximum de ce sentiment d’euphorie qu’ils éveillent.

Quels sont leurs bienfaits ?

Concernant les effets bénéfiques de l’utilisation des sels d’ammoniac dans les sports de force, en raison de l’augmentation du débit sanguin et du rythme cardiaque, ils peuvent influencer indirectement les performances. Ils sont utilisés dans un but ergogénique, à savoir comme une aide mentale ou psychologique qui active la vigilance.

Dans certaines compétitions de longue durée ou lorsque plus de fatigue se fait sentir, ils peuvent également aider le sportif fatigué. Par exemple, au troisième tour d’un match d’arts martiaux mixtes.



Les sels d’ammoniac sont-ils utiles dans les sports de force ?

Dans la performance sportive, plusieurs facteurs peuvent influencer. Maintenant, quant à savoir s’il est utile d’utiliser des sels d’ammoniac dans les sports de force, les avis sont partagés. Voyons ce que disent les études.

1RM et force maximale

Lorsque l’on parle de musculation, le terme 1RM fait référence à la plus grande quantité de poids pouvant être soulevée en un seul mouvement au cours d’un exercice. Cependant, dans les études réalisées, aucune amélioration significative n’a été observée à cet égard.

De plus, la recherche n’a pas mis en évidence un éventuel effet sur la puissance de sortie, la production de force maximale ou le taux de développement de la force lors d’un test multi-articulaire isométrique.

Force explosive

Le concept de force explosive renvoie au développement de la puissance ou de la vitesse sur de courtes distances ou sur de courts intervalles de temps. Cela est courant dans certaines disciplines, telles que le tennis ou le football.

Sur ce point, les études ont trouvé un effet positif de l’utilisation des sels d’ammoniac. En particulier, les chercheurs ont examiné les effets de ces inhalants sur les performances anaérobies au football.

L’activité consistait à effectuer une série de sprints d’effort maximal de 5 secondes, avec 40 secondes de récupération. Un test de Wingate anaérobie a été effectué, avant et après. Les résultats ont montré une augmentation de la PP (puissance de crête) et de la MP (puissance maximale) chez 90 % et 80 % des participants, respectivement.

Les sels d'ammoniac pourraient améliorer les spins.
Les sprints ne sont pas typiques des sports de force, donc l’effet attribué serait davantage lié à l’explosivité.



Effets secondaires et contre-indications

La substance est délicate à utiliser. Lorsque l’ammoniac est utilisé dans le nettoyage domestique, par exemple, il peut être toxique pour le système nerveux. À cet égard, parmi les réactions possibles, figurent les suivantes :

  • Toux
  • Déchirure
  • Respiration sifflante
  • Difficulté à respirer
  • Douleur dans la cage thoracique
  • Irritation du nez et de la gorge
  • Vertiges et évanouissements

À faible concentration, il est sûr et ne provoque pas d’effets secondaires. Par conséquent, il faut veiller à maintenir les sels à une distance de 10 centimètres et à n’inhaler qu’une seule fois.

Concernant les risques dans le sport, certaines études rapportent qu’en raison de l’euphorie du moment, l’utilisation de sels d’ammoniac dans le sport masque les signes naissants de blessure.

L’importance de l’entraînement

La force et la performance sont influencées par de nombreux facteurs. Par conséquent, il est important de souligner qu’aucune substance ne peut remplacer une routine d’entraînement systématique et bien dirigée.

Il ne fait pas de mal d’utiliser une aide, tant qu’il ne s’agit pas d’une substance interdite. Et ce n’est pas le cas des sels d’ammoniac dans les sports de force, puisque leur utilisation n’est pas contre-indiquée par l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Il ne faut pas oublier que l’effet ergogénique de ces substances est davantage lié à l’humeur et à la vigilance qu’à la capacité. Beaucoup de sportifs, il est vrai, l’incluent dans leurs rituels.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pendant combien de temps un muscle doit-il se reposer ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Pendant combien de temps un muscle doit-il se reposer ?

Avant de commencer votre programme d'exercices, il est essentiel que vous sachiez combien de temps un muscle doit se reposer.



  • Odriozola Lino J. Ayudas ergogénicas en el deporte. Arbor. 2000; 165(650), 171–185. https://doi.org/10.3989/arbor.2000.i650.964
  • Richmond S, Potts A, Sherman J. The impact of ammonia inhalants on strength performance in resistance trained males. J Exerc Physiol Online. 2014; 17: 60-66.
  • Bartolomei S, Nigro F, Luca G, Gabriele S, et al. Acute Effects of Ammonia Inhalants on Strength and Power Performance in Trained Men. The Journal of Strength & Conditioning Research. 2017; 32(1): 244-247.
  • Secrest J, Jones E, Faries M, Hearon C. The Effects of Ammonia Inhalants on Anaerobic Performance Following a Simulated American Football Game. International Journal of Exercise Science: Conference Proceedings. 2015; 2(7): 67. DOI:10.1249/01.MSS.0000477345.16772
  • Herrick R, Herrick S. Allergic reaction to aromatic ammonia inhalant ampule. A case report. Am J Sports Med. 1983; 11(1): 28. doi: 10.1177/036354658301100108.
  • Velásquez J. The use of ammonia inhalants among athletes. Strength & Conditioning Journal. 2011; 33(2): 33-35.