Nerfs spinaux cervicaux : tout ce que vous devez savoir

27 décembre 2019
Les nerfs spinaux cervicaux sont au nombre de 8 et ils sont numérotés de C-1 à C-8. Ils sont formés par des fibres sensibles et des fibres motrices, raison pour laquelle ce sont des nerfs mixtes.

Les nerfs spinaux cervicaux, aussi connus sous le nom de nerfs rachidiens cervicaux, correspondent aux nerfs des huit vertèbres cervicales qui partent de la moelle épinière. L’origine de ces huit vertèbres, lesquelles sont numérotées de C-1 à C-8, se trouve dans la base du crâne.

Tous les nerfs rachidiens cervicaux, à l’exception du nerf C-1 (qui normalement n’a pas de racine dorsale) sont associés à un dermatome. Un dermatome est une zone cutanée approvisionnée par un nerf spinal.

Les nerfs spinaux ou nerfs rachidiens

Comme nous le savons déjà, les nerfs spinaux ou rachidiens cervicaux regroupent 8 nerfs spinaux. Les nerfs spinaux correspondent à un ensemble de nerfs (entre 31 et 33 nerfs) appartenant au système nerveux somatique et qui ont pour fonction d’innerver les différentes partie du corps.

Ces nerfs sont composés d’une racine sensible et d’une racine motrice. Les racines sensibles rendent sensibles les muscles qu’elles innervent. Quant aux racines motrices, elles permettent aux muscles de se contracter de manière automatique. Grâce à ces deux caractéristiques, les nerfs peuvent remplir leur objectif.

Les nerfs spinaux dont font partie les nerfs spinaux cervicaux sont les suivants :

  • 8 nerfs cervicaux (C1-C8)
  • 12 nerfs thoraciques (T1-T12)
  • 1 nerf coccygien
  • 5 nerfs sacrés (S1-S5)
  • 5 nerfs lombaires (L1-L5)

Cet article peut également vous intéresser : Comment notre colonne vertébrale change en fonction du stress

Leurs caractéristiques

La moelle épinière et les nerfs spinaux cervicaux

Appartenant au même groupe, les nerfs spinaux cervicaux partagent les mêmes caractéristiques que les autres nerfs spinaux.

Comme déjà commenté plus haut, ce sont des nerfs mixtes. Cela veut dire qu’ils sont à la fois composés par des fibres sensibles et des fibres motrices.

Leur deuxième caractéristique est la suivante : toutes les divisions des rameaux ventraux, à l’exception de ceux des nerfs thoraciques (T1 à T12) forment plusieurs ramifications qui sont connues sous le nom de plexus nerveux. Ces plexus apparaissent dans la zone cervicale, la zone brachiale et la zone lombaire sacrée.

À l’intérieur de ces ramifications interconnectées, les fibres issues des rameaux ventraux s’entrecroisent et se répartissent de façon à ce que chaque rameau contienne des fibres de différents nerfs spinaux.

De plus, celles qui proviennent d’un rameau ventral voyagent vers la périphérie du corps via différentes voies au niveau des ramifications. Pour cette raison, chaque muscle d’une extrémité reçoit l’innervation de plus d’un nerf spinal. La conséquence de cela est la suivante : si l’un des segments de la moelle épinière ou si l’une des racines présente des dommages, l’extrémité en question ne se retrouve pas nécessairement complètement bloquée.

Les nerfs spinaux ou rachidiens cervicaux

Les rameaux ventraux des quatre premiers nerfs spinaux forment le plexus cervical. Leurs ramifications correspondent à des nerfs cutanés qui innervent la peau des zones suivantes en transmettant des impulsions sensorielles :

  • Cou
  • Oreille
  • Partie arrière de la tête
  • Epaule

D’autres ramifications remplacent les muscles antérieurs du cou. De la même façon, dans ce plexus cervical naît le nerf phrénique qui regroupe des fibres provenant essentiellement du nerf C-3 et du nerf C-4. Le nerf phrénique va du thorax au diaphragme, le diaphragme étant le muscle le plus important de la respiration.

Cet article peut également vous intéresser : Exercices simples pour guérir le nerf sciatique, les hanches et le dos

Les nerfs ventraux des nerfs spinaux cervicaux C-5 et C-8 avec le rameau primaire antérieur du nerf T-1 forment le plexus brachial. Leurs ramifications sont responsables de l’innervation des épaules et des extrémités supérieures.

Enfin, les rameaux dorsaux sont chargés de l’innervation des facettes cervicales. De ces rameaux surgissent également des ramifications des muscles de la tête et du cou ainsi que de la peau comprise entre le vertex, à savoir la surface supérieure de la tête, et les épaules.

La division des nerfs

Le système nerveux et les nerfs spinaux cervicaux

Tout comme les autres nerfs spinaux, les nerfs spinaux ou rachidiens cervicaux se divisent en rameaux dorsaux et ventraux après avoir abandonné le canal vertébral. Au fur et à mesure qu’ils sortent de la moelle épinière, les racines ventrales et dorsales s’unissent pour former un ganglion spinal.

Ces ganglions se divisent ensuite.

  • Rameau ventral ou antérieur : il s’agit d’un rameau épais. Il s’entrecroise, se divise et s’anastomose avec les rameaux antérieurs des autres nerfs spinaux pour former, comme nous l’avons vu, le plexus cervical.
  • Rameau dorsal ou postérieur : c’est le rameau postérieur du tronc commun. Il est beaucoup plus fin que le rameau antérieur.

En somme, les nerfs spinaux ou rachidiens cervicaux constituent une partie importante de notre système nerveux. Il est bon de savoir cela et de prendre soin de ces nerfs, car ils sont la cible de nombreuses maladies.

 

  • Gilroy, A. M., MacPherson, B. R., Ross, L. M., Schünke, M., Schulte, E., & Schumacher, U. (2008). Nervios Craneales. In Prometheus: Atlas de Anatomía.
  • SABORÍO BRENES, P. (2014). El plexo braquial. Revista OMNIA. https://doi.org/10.1016/S1286-935X(03)72271-0
  • Espino de la Cueva, C., & Núlez Herrera, D. (2012). Medula espinal.