Perforation vasculaire par cathéter veineux central

30 août 2019
La perforation vasculaire est une complication rare. Seulement 10% des perforations ont lieu dans les veines centrales. Le bon diagnostic est souvent tardif, ce qui entraîne un risque de mortalité élevé.

La perforation vasculaire après mise en place d’un cathéter veineux central survient lors du déplacement de la pointe du cathéter. Elle peut survenir dans n’importe quel endroit, et indépendamment de l’endroit où se trouve l’autre extrémité.

La perforation vasculaire est une complication rare. Seulement 10 % des perforations ont lieu dans des veines centrales. Le diagnostic se fait souvent tardivement, ce qui entraîne un risque de mortalité élevé.

On utilise les ultrasons pour évaluer et identifier une veine appropriée pour la mise en place du cathéter. Ils permettent aussi au radiologue d’intervention d’identifier les veines appropriées.

Types de cathéters d’accès vasculaire

Un patient avec un cathéter dans la main

À la différence du cathéter utilisé dans une voie intraveineuse standard, un cathéter d’accès vasculaire est plus durable. Il ne s’obstrue pas facilement et son injection n’est pas facile.

Ces cathéters sont conçus pour s’étendre jusqu’à l’intérieur de la plus grande veine proche du cœur. Les cathéters varient en taille, longueur et nombre de canaux, selon l’utilisation pour laquelle ils sont conçus. Voici les principaux types de cathéters d’accès vasculaire.

A voir : 9 éléments pour nettoyer les artères et les veines

Cathéter central d’insertion périphérique

C’est un cathéter long qui s’étend d’une veine du bras ou de la jambe jusqu’à l’intérieur de la plus grande veine proche du cœur. On les appelle cathéters de ligne médiane quand on les place de telle sorte que la pointe du cathéter reste dans une veine relativement grande. Néanmoins, il ne s’étend pas dans la plus grande veine centrale.

Cathéter central non tunnelisé

Le cathéter central non tunnelisé peut avoir un plus gros calibre. Il est conçu pour être placé dans une veine relativement grande. En outre, cette veine est plus centrale, comme la veine jugulaire dans le cou ou la veine fémorale dans l’aine.

Cathéter tunnelisé

Il peut posséder un manchon qui stimule la croissance de tissu qui l’aide à se maintenir en place dans le corps. Il existe différentes tailles et différents types de cathéters tunnelisés. Le cathéter tunnelisé est caractérisé par sa sécurité et son accès facilité.

Cathéter à chambre implantable

Il s’agit d’un dispositif permanent qui consiste en un cathéter associé à un petit réservoir.

Lisez également : Comment détecter et prévenir la thrombose veineuse profonde ?

Risque de perforation vasculaire

Une veine

La mise en place d’un cathéter central d’insertion périphérique peut être associée à de graves complications. On y inclut la perforation vasculaire. Par conséquent, la bonne position d’un cathéter central doit toujours être vérifiée.

L’examen diagnostic de choix de perforation vasculaire au niveau central est la tomographie assistée par ordinateur avec contraste. Il existe 2 types de risques associés avec les cathéters d’accès vasculaire. Ceux qui surviennent pendant la mise en place et ceux qui surviennent à cause de la présence du dispositif dans le corps. Voici quelques-uns des risques :

  • Infection au niveau de l’incision peu après la mise en place du cathéter
  • Risque d’hémorragie
  • Pneumothorax : c’est une accumulation d’air dans le thorax qui peut entraîner un collapsus pulmonaire. Cela peut survenir pendant la mise en place du cathéter à travers une veine dans la poitrine ou dans le cou. Toutefois, cela ne surviendra pas si on utilise une veine du bras
  • Dans de rares cas, le cathéter entre dans une artère au lieu d’une veine. Si cela survient, il faudra retirer le cathéter. L’artère se répare souvent seule. Néanmoins, une réparation chirurgicale est parfois nécessaire

Infection tardive associée à un cathéter d’accès vasculaire

Lorsqu’on utilise un cathéter d’accès vasculaire, 2 types d’infection tardive peuvent survenir. Tout d’abord, une infection de la peau au niveau de l’insertion du cathéter ou une infection dans le flux sanguin.

Lorsque le cathéter n’est pas bien collé à la peau, il existe le risque qu’il puisse sortir accidentellement. Si cela survient, il faut exercer une pression sur le site de l’incision avec une compresse stérile et contacter le médecin immédiatement.

En outre, n’importe quel type de cathéter d’accès vasculaire peut être obstrué par un caillot de sangLe caillot peut être traité grâce à un médicament qui dilue le sang mais il faudra parfois retirer le cathéter.

Par ailleurs, dans de rares occasions, les patients expérimentent une sensation de battement cardiaque irrégulier. Cette sensation peut être liée au cathéter.

 

  • Carballo, M. (2015). Elección de un catéter de acceso periférico. Técnicas y Procedimientos de Enfermería.

  • Juan, I. (2006). POSICIÓN IDEAL DE LA PUNTA DEL CATÉTER VENOSO CENTRAL. Rev. Chil. Anestesia.

  • Aguinaga A, D. P. J. . (2011). Infección asociada a catéter en hemodiálisis: diagnóstico, tratamiento y prevención ACCESO VASCULAR EN HEMODIÁLISIS. NefroPlus. https://doi.org/10.3265/NefroPlus.pre2011.Jun.11016