Peut-on manger du thon cru ?

De nombreuses personnes se demandent si la consommation de thon cru est sans danger. À cette occasion, nous voulons vous dire dans quelles conditions il est possible d'en manger et qui doit l'éviter. Vous souhaitez en savoir plus ?
Peut-on manger du thon cru ?

Dernière mise à jour : 16 avril, 2021

Ces dernières années, les influences asiatiques ont introduit la consommation de poisson cru dans notre gastronomie. Tant pour les sushis que pour d’autres types de préparations, il est courant de consommer des produits de la mer non cuits. Toutefois, cela peut présenter un risque pour la santé si les mesures d’hygiène nécessaires ne sont pas prises. Est-il possible de manger du thon cru ?

Le produit doit d’abord être congelé

Le pire ennemi du consommateur de poisson cru est l’anisakis, selon une étude publiée dans l’International Journal for Parasitology. Ce parasite est capable de provoquer une maladie grave et même la mort chez l’homme. Il est donc nécessaire d’être très prudent dans la manipulation des produits pour éviter la reproduction du parasite et de ses œufs.

Il est essentiel de soumettre le thon à un processus de congélation. À une température de -35 ºC, il faut 15 heures pour assurer la destruction complète de cet organisme. Cependant, à une température de -20 ºC, le temps nécessaire est de 24 heures.

Du thon surgelé.
L’une des premières mesures pour une consommation sûre du thon est de le soumettre à un processus de congélation.

Les principaux symptômes de l’empoisonnement à l’anisakis sont des douleurs d’estomac, des vomissements et des diarrhées. Normalement, le parasite meurt lorsque le poisson est cuit, mais il peut rester vivant s’il est consommé cru ou mariné.

Il est donc essentiel de demander au poissonnier si le produit que l’on acquiert a été soumis à un processus de congélation qui assure la destruction de l’anisakis. Sinon, il est nécessaire d’effectuer ce processus à la maison.

La décongélation est un autre point critique

La décongélation du thon doit se faire à froid. Éviter la température ambiante ou la chaleur est un bon moyen d’empêcher la reproduction d’éventuels organismes pathogènes ou l’éclosion d’œufs présents dans le produit.

La décongélation doit être lente afin de ne pas perdre les caractéristiques organoleptiques et, si possible, au réfrigérateur. De cette façon, nous garantissons la prévention d’une éventuelle intoxication alimentaire ou d’une détérioration de la qualité du produit.

Il est également important de ne pas rompre la chaîne du froid lorsque le produit est à l’état congelé. Souvent, le thon peut être acheté congelé. Dans ce cas, il est essentiel de veiller à ce que le produit ne descende pas en dessous de -18 ºC à tout moment.

Utiliser des acides pour la cuisson

Dans les préparations dans lesquelles le thon est consommé cru, comme dans un tataki, il est important d’utiliser un peu d’acide pour garantir la salubrité du produit. En général, l’acide de choix est le jus de citron vert ou de citron. Cela améliore le goût du poisson et crée un environnement acide hostile aux organismes pathogènes.

Dangers de la consommation de thon cru

Un plat de thon cru.
Les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ne doivent pas manger de thon cru. Si elles le font, elles courent un grand risque.

Dans certaines situations, il est déconseillé de manger du poisson cru. C’est le cas des personnes enceintes ou immunodéprimées, selon une étude publiée dans la revue Public Health Nutrition. En raison de leur plus grande sensibilité aux organismes pathogènes, une petite charge bactérienne pourrait entraîner la perte du fœtus ou une aggravation de la santé de l’individu.

Par conséquent, chez ce type de personne, il est essentiel de veiller à ce que le poisson soit bien cuit avant d’être consommé. Toutefois, le produit doit être correctement congelé et décongelé avant d’être cuisiné pour accroître la sécurité et réduire la probabilité d’héberger des organismes pathogènes ou des œufs.

Vous pouvez manger du thon cru avec certaines précautions

La consommation de poisson cru est influencée par les cuisines asiatiques. Ce peut être un mets délicat qui se consomme en toute sécurité si des mesures d’hygiène appropriées sont prises. Ne pas rompre la chaîne du froid et un processus de congélation correct sont les points clés lors de la consommation de thon cru.

Cela permettra d’assurer une bonne sécurité alimentaire et une qualité organoleptique adéquate. À partir de là, il existe de nombreuses préparations possibles avec ce type de produit. Il est possible de préparer des sushis, des pokés, des ceviches, etc., avec la certitude que les aliments ne causeront aucun dommage à l’organisme.

En outre, la sécurité de l’aliment peut être améliorée en ajoutant une sorte de composant acide. Cependant, il est important de ne pas conserver longtemps ces types de préparations une fois qu’elles ont été préparées.

Leur conservation au froid n’est pas entièrement bonne, d’abord à cause de la perte de goût, ensuite parce qu’elle augmente la probabilité que les œufs d’un agent pathogène éclosent et que le produit devienne dangereux pour la santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prévenir les intoxications alimentaires ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Comment prévenir les intoxications alimentaires ?

Prévenir les intoxications alimentaires se fait facilement en suivant quelques conseils simples ! Découvrez-les dans cet article !



  • Mladineo I., Trumbic Z., Radonic I., Vrbatovic A., et al., Anisakis simplex complex: ecological significance of recombinant genotypes in an allopatric area of the adriatc sea inferred by genome derived simple sequence repeats. Int J Parasitol, 2017. 47 (4): 215-223.
  • Taylor C., Emmett PM., Golding J., A review of guidance on fish consumption in pregnancy: is it fit for purpose? Public Health Nutrition, 2018.