Peut-on retarder les règles naturellement ?

Si vous souhaitez avancer ou retarder vos règles pour une raison quelconque, consultez d'abord votre gynécologue et suivez ses instructions.
Peut-on retarder les règles naturellement ?

Dernière mise à jour : 15 février, 2022

Avez-vous déjà eu envie d’avancer ou de retarder les règles pour pouvoir profiter d’une fête, d’une escapade ou simplement d’une séance de natation dans votre piscine locale ? Si c’est le cas, des doutes sont sans doute survenus dans votre esprit.

Découvrez ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur cette procédure et quelles considérations vous devez prendre en compte pour ne pas mettre votre santé en danger. Poursuivez donc votre lecture !

Les règles ne sont pas toujours ponctuelles

Les règles sont un processus naturel qu’il ne faut pas chercher à modifier régulièrement. Cependant, il est possible de les retarder de manière sporadique. Pour procéder en toute sécurité, vous devez d’abord consulter votre gynécologue.

Le début des vacances, un rendez-vous amoureux ou un mariage, voire une compétition sportive, sont quelques-uns des moments où de nombreuses femmes ne veulent pas faire face au flux menstruel et aux malaises physiques et émotionnels qui caractérisent les jours de règles. Et selon la sagesse populaire, il existe plusieurs méthodes qui aident à retarder les règles.

Comment retarder les règles ?

Pour savoir comment retarder les règles de manière efficace et sûre, il est préférable de consulter un gynécologue. Autrement, le risque de subir des complications est accru, tant à court qu’à long terme.

Le moyen le plus efficace de retarder vos règles est de maintenir votre taux de progestérone à un niveau élevé. Les saignements menstruels commencent juste au moment où l’activité de cette hormone est réduite. Pour cette raison, la prise de pilules contraceptives ou l’utilisation de l’anneau contraceptif sont des moyens idéaux pour retarder les règles de quelques jours.

Par ailleurs, il existe plusieurs médicaments spécifiquement conçus pour provoquer ce retard. Le fait est qu’ils sont ou doivent être utilisés de manière sporadique, car des changements de cycle brusques et prolongés peuvent entraîner des problèmes hormonaux et reproductifs.

Les méthodes naturelles pour retarder les règles

Il est à noter qu’au lieu de retarder les règles, vous pouvez aussi les avancer. Il existe un catalogue varié de remèdes naturels qui, selon vos besoins, peuvent aider à modifier la date du début des règles. Et bien que leurs effets puissent varier selon les femmes, ils donnent généralement de bons résultats lorsque certaines précautions sont prises en compte.

Infusion de persil

Cette infusion est l’un des remèdes populaires pour avancer les règles naturellement. Bien qu’il ne soit pas aussi efficace que les traitements hormonaux, il fonctionne.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de feuilles de persil (3 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Mettez les feuilles de persil dans une tasse d’eau bouillante et couvrez la boisson.
  • Laissez reposer pendant 10 minutes et filtrez.
  • Buvez cette infusion avec modération, quelques jours avant vos règles.
règle du thé-persil

Infusion de cannelle

La cannelle est considérée comme l’un des meilleurs remèdes naturels pour les femmes. On dit qu‘elle aide à équilibrer l’activité hormonale et est considérée comme une solution efficace pour changer la date habituelle des règles.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de cannelle moulue (3 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Ajoutez la poudre de cannelle dans une tasse d’eau bouillante
  • Couvrez l’infusion et laisser reposer pendant 10 minutes.
  • Consommez cette infusion une fois par jour, quelques jours avant l’arrivée de vos règles.

Infusion de gingembre

La racine de gingembre contient des ingrédients actifs qui stimulent la circulation sanguine dans l’utérus. Ainsi, il serait utile d’encourager le début de la période avant la date non désirée.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1 cuillère à café de racine de gingembre râpé (3 g)

Préparation

  • Portez l’eau avec le gingembre à ébullition.
  • Laissez infuser pendant 5 minutes et attendez que l’infusion refroidisse.
  • Filtrez l’infusion à travers une passoire et buvez-la.

Lisez aussi : Remède au gingembre contre la douleur

Eau citronnée

On dit que le jus de citron contribue non seulement à l’hydratation, mais qu’il peut également retarder les règles d’un jour ou deux. Pour cela, vous devez boire son jus.

Ingrédients

  • ½ citron pour son jus
  • 1 verre d’eau (250 ml)

Préparation

  • Diluez le jus de citron dans un verre d’eau tiède.
  • Buvez cette boisson avec modération quelques jours avant vos règles.

régner

Pourquoi ne devriez-vous pas toujours retarder vos règles ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, il n’est pas conseillé de retarder les règles sur un coup de tête. Et ce, car cela pourrait avoir des conséquences sur le reste du corps à la fois à court et à long terme.

Nombreuses sont les femmes qui perçoivent les règles comme un événement négatif. Mais retarder ses règles expose la femme à différents risques. Les préparations naturelles peuvent être bénéfiques pour obtenir un soulagement de l’inconfort, mais elles ne sont pas la meilleure option dans tous les cas.

Il faut garder à l’esprit que tous les organismes ne réagissent pas favorablement aux mêmes substances, et ce n’est pas parce que quelque chose est “naturel” qu’il est inoffensif.  Consultez toujours votre gynécologue avant d’utiliser des remèdes naturels pour retarder les règles et suivez ses instructions à cet égard. Vous vous éviterez ainsi des problèmes majeurs à long terme.

This might interest you...
Fausses croyances sur les règles
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Fausses croyances sur les règles

Même si cela peut sembler incroyable, il existe encore beaucoup de fausses croyances sur les règles. Découvrez-en quelques-unes ici.



  • Álvarez Bravo, A.; Castelazo Ayala, L. y Giménez Miranda M. Uso terapéutico de las asociaciones hormonales en Ginecología. Ginecol Obstet Mex, 2010; 78(5), p. 291-306.
  • Chacartegui Jávega, Consuelo. «Deportistas profesionales y salud laboral: una perspectiva de género». FairPlay, Revista de Filosofia, Ética y Derecho del Deporte, 2019, Núm. 13, p. 1-26, https://raco.cat/index.php/FairPlay/article/view/348714
  • Langer, Marie. “Algunas aportaciones a la psicología de la menstruación.” Revista de psicoanálisis 2.2 (1944): 211-232.
  • Rivière, Margarita, and Clara de Cominges. El tabú: madre e hija frente a la regla. Planeta, 2001.
  • Rubiera Castillo, Daisy. “La mujer en la regla ocha: una mirada de género.”.” Revolución y cultura 23 (1999): 72-78.