Peut-on traiter la kératose pilaire avec des remèdes naturels ?

1 juin 2020
Certains produits d'origine naturelle peuvent aider à améliorer les gênes causées par la kératose pilaire. Cependant, il est bon de consulter un dermatologue pour connaître d'autres traitements.

Pour améliorer la kératose pilaire, les dermatologues peuvent vous suggérer des produits avec des propriétés exfoliantes, crèmes hydratantes et rétinoïdes topiques comme la trétinoïne et la tazarotène, lesquels favorisent la rénovation cellulaire et contribuent à réduire l’obstruction des follicules pileux.

Cependant, comme on le signale à l’Académie américaine de dermatologie, cette condition de la peau est bénigne et la plus grande partie du temps, elle ne requiert pas un traitement spécifique. Simplement, en cas de gênes comme des démangeaisons, de la sécheresse ou un mauvais aspect de la peau, on peut appliquer certains soins. Ainsi, certains remèdes naturels peuvent être utiles.

Concernant ces derniers, il faut considérer qu’ils ne sont pas un traitement de première ligne et que l’on manque de preuves pour vérifier son efficacité. Malgré cela, ce sont des options sûres auxquelles avoir recours et dont l’application peut être utile pour calmer temporairement les gênes. Vous voulez en savoir plus à ce sujet ?

Qu’est-ce que la kératose pilaire ?

La kératose pilaire est une condition dermatologique commune et bénigne qui occasionne l’apparition de petites protubérances et qui rendent la peau rêche. En raison de cet aspect, certains parlent aussi de « chair de poule ». Ainsi, certains ont tendance à la confondre avec des boutons ou de l’acné.

Les zones les plus affectées incluent la partie supérieure des bras, des cuisses, des joues et des fesses. Cependant, en dehors de l’esthétique, la kératose pilaire ne cause généralement pas de gênes, de douleurs ou de démangeaisons. Seulement à certaines époques de l’année, comme en hiver, la peau sera plus rugueuse et plus sèche, ce qui peut causer une certaine gêne.

Les causes exactes de la kératose pilaire ne sont pas établies, mais on sait qu’elle apparaît du fait d’une accumulation de kératine, laquelle est un type de protéine qui aide à protéger la peau des agents nocifs et infectieux. La kératine forme de petits tampons dans le follicule pileux et occasionne une irrégularité de la peau.

Les jeunes enfants, les adolescents, les personnes ayant la peau sèche et celles en surpoids présentent davantage de risques de souffrir de ce problème. Cependant, dans la majorité des cas, la situation s’améliore avec les années, et il n’est alors pas nécessaire de recourir à un traitement.

Peut-on traiter la kératose pilaire ?

Comme le signale la Clinique Mayo, il y a des options thérapeutiques qui aident à améliorer l’apparence de la peau affectée. Ainsi, si les protubérances et la sécheresse persistent malgré les soins basiques, le médecin ou le dermatologue peuvent suggérer des crèmes médicinales.

Ces dernières peuvent se composer d’urée, d’acide lactique, de rétinoïdes et d’acide salicylique, entre autres. Aussi, en plus de cela, le traitement peut s’accompagner de remèdes d’origine naturelle qui semblent améliorer l’aspect de la peau. Ci-dessous, nous détaillerons certaines options.

La kératose pilaire peut se présenter en haut des joues

Lisez cet article : La dermatite atopique et la dermatite séborrhéique : les différences 

Remèdes naturels pour améliorer la kératose pilaire

Il n’existe pas de remède qui puisse guérir ou éliminer la kératose pilaire. De fait, même si on utilise des produits pharmaceutiques, les poussées peuvent apparaître et réapparaître pendant de nombreuses années. Cela dit, avec le temps, la situation s’améliore toute seule et a tendance à être moins notoire.

Pour autant, il est possible que certains remèdes d’origine naturelle soient utiles et participent à réduire les symptômes de cette maladie. Cependant, la majorité proviennent de la littérature populaire et manquent de preuves scientifiques. Cela ne vous empêche cependant pas d’essayer, car la majorité sont sûrs. Voyons quelques options.

Prendre des bains tièdes

En accord avec une publication de la Clinique Cleveland, la majorité des patients souffrant de kératose pilaire arrivent à une amélioration en changeant leur routine pour éviter d’avoir la peau sèche. En ce sens, nous vous conseillons d’opter pour des bains d’eau tiède, pendant 15 minutes maximum.

Il est déconseillé de prendre des douches chaudes et prolongées, car cela cause des altérations dans les huiles naturelles de la peau et augmentent la sécheresse. De plus, il est bon d’utiliser des savons neutres et hydratants, surtout quand la peau a tendance à être trop sèche.

Exfolier doucement

Apprendre à exfolier avec soin votre peau vous permettra d’enlever les cellules mortes qui sont retenues à la surface. Grâce à cela, l’aspect de la peau s’améliorera nettement. L’Académie américaine de dermatologie recommande d’utiliser une éponge végétale ou une serviette rugueuse.

Cependant, il est important de frotter doucement, avec des mouvements circulaires. En effet, si vous appuyez trop, vous prendrez le risque d’éclater les follicules pileux obstrués et d’empirer la situation. Enfin, séchez-vous en vous tamponnant avec la serviette et appliquez une crème hydratante.

Appliquer de l’huile de coco

Il n’y a pas assez d’éléments pour prouver l’efficacité de l’huile de coco dans la lutte contre la majorité des symptômes de kératose pilaire. Pour autant, on l’utilisera comme adjuvant pour améliorer les symptômes, car elle est hydratante et contribue à réduire la sensation rugueuse. Ainsi, on peut la mélanger avec un peu de sucre épais pour obtenir un exfoliant maison.

Des études publiées dans la revue scientifique International Journal of Molecular Sciences soulignent que l’huile de coco est anti-inflammatoire et qu’elle contribue à la réparation de la barrière cutanée. De plus, elle a aussi une activité anti-oxydante et aide à protéger le derme contre les effets négatifs du soleil.

Découvrez : Stress oxydant : en quoi cela consiste ?

Avoir recours à l’avoine colloïdale

L'avoine colloïdale peut permettre de lutter contre la kératose pilaire

L’usage d’avoine colloïdale comme part de la routine de soins contre la kératose et autres maladies de la peau peut aider à maintenir le derme hydraté et protégé. Il s’agit d’un type d’avoine finement écrasée, qui peut être ajouté à des crèmes, bains et autres produits du soin de la peau.

Selon une étude publiée dans le Journal of Drugs in Dermatology, c’est un produit naturel aux propriétés anti-inflammatoires et anti-histaminiques qui peut aider à améliorer les symptômes de la dermatite atopique, le psoriasis, l’éruption induite par des médicaments et d’autres maladies de la peau.

Qu’est-ce qui peut aider à traiter la kératose pilaire ?

Comme nous l’avons vu, certains remèdes d’origine naturelle peuvent être utiles pou traiter la kératose pilaire. Cependant, en plus de cela, il est fréquent d’avoir recours à des produits médicinaux, d’éviter de porter des vêtements ajustés et d’installer un humidificateur à la maison. Ce dernier ajoute de l’humidité dans l’air de la chambre et contribue ainsi à réduire les poussées avec démangeaisons.

Bien sur, il est aussi important de consulter occasionnellement le dermatologue, surtout si les poussées empirent ou si on observe une irrégularité. Le professionnel pourra suggérer certains examens pour déterminer si les symptômes sont dus à d’autres problèmes, ou bien vous orienter vers des traitements spécifiques.

  • Keratosis pilaris: overview. (n.d.). American Academy of Dermatology.
    Retrieved on March 3, 2020 from https://www.aad.org/public/diseases/a-z/keratosis-pilaris-overview
  • Keratosis pilaris. (n.d.). Mayo Clinic. Retrieved on March 3, 2020 from https://www.mayoclinic.org/es-es/diseases-conditions/keratosis-pilaris/symptoms-causes/syc-20351149
  • Pennycook KB, McCready TA. Keratosis Pilaris. [Updated 2019 Sep 13]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK546708/
  • Lin TK, Zhong L, Santiago JL. Anti-Inflammatory and Skin Barrier Repair Effects of Topical Application of Some Plant Oils. Int J Mol Sci. 2017;19(1):70. Published 2017 Dec 27. doi:10.3390/ijms19010070
  • Cerio, R., Dohil, M., Downie, J., Magina, S., Mahé, E., & Stratigos, A. J. (2010). Mechanism of action and clinical benefits of colloidal oatmeal for dermatologic practice. Journal of Drugs in Dermatology9(9), 1116–1120.