Stress oxydant : en quoi cela consiste ?

3 décembre 2019
Le stress oxydant semble être associé au développement de nombreuses maladies telles que le cancer ou certaines maladies d'origine neurologique. Découvrez en quoi cela consiste en lisant cet article.

Le stress oxydant est un processus qui se déroule au niveau cellulaire. C’est un concept complexe qui se définit comme une détérioration dans la cellule à cause de l’existence de radicaux libres. Que sont les radicaux libres ?

Les radicaux libres sont des molécules ou des atomes qui sont capables de réagir avec d’autres molécules. Ils se forment grâce à l’utilisation de l’oxygène pour réaliser les réactions métaboliques. Cet oxygène intervient dans de nombreuses réactions chimiques. De plus, nos cellules l’utilisent pour accomplir la plupart de ses fonctions.

Ces radicaux libres -du fait de leur grande réactivité, peuvent abîmer les molécules à leurs alentours s’ils ne sont pas neutralisés. En soi, c’est le stress oxydant. C’est les dommages produits par ces radicaux libres.

En quoi consiste le stress oxydant ?

Comme nous le savons, l’oxygène est essentiel à notre vie. Les cellules de notre organisme en ont besoin pour fonctionner correctement. Ce qu’il se passe, c’est que l’oxygène qui parvient jusqu’à elles se transforme en molécules réactives après avoir été utilisé par le métabolisme.

Ces molécules appelées radicaux libres sont normalement neutralisés grâce à des substances antioxydantes. On parvient ainsi à maintenir un équilibre pour qu’il n’y ait pas de dégâts au niveau cellulaire.

Néanmoins, il existe des situations dans lesquelles les antioxydants ne parviennent pas à neutraliser les radicaux libres. Ainsi, ces derniers augmentent considérablement à l’intérieur de la cellule. Ils provoquent certains changements nuisibles qui accélèrent le vieillissement et la mort de ladite cellule.

C’est le stress oxydant. Ce qu’il se passe en fin de compte, c’est que ces dégâts au niveau cellulaire ont des répercussions sur les tissus et, par conséquent, sur les organes. C’est pour cela qu’on peut dire que le stress oxydant favorise l’apparition de certaines maladies ou du vieillissement.

Lisez également : 7 aliments contre le vieillissement que vous devriez inclure dans votre alimentation

 

Un schéma qui explique le stress oxydant

Que se passe-t-il avec ce stress oxydant ?

La principale conséquence du stress oxydant est le développement de nombreuses pathologies. Par exemple, il existe de nombreux processus cancérigènes qui proviennent de cette situation. 

De la même manière, de nombreuses études ont associé le vieillissement de la peau au stress oxydant. Des troubles neurologiques ou des maladies cardiovasculaires peuvent aussi dériver de ce problème.

Quels sont les facteurs de développement du stress oxydant ?

Tel que nous l’avons mentionné, c’est un processus qui se déroule au niveau cellulaire. Il est en grande partie dû à une quantité insuffisante de substances antioxydantes. Nous pouvons inclure ces antioxydants dans notre alimentation, par exemple. L’alimentation n’est cependant pas la seule responsable de ce phénomène.

Il existe d’autres facteurs tels que, par exemple, le tabagisme -passif ou actif. D’autres drogues comme l’alcool voire les médicaments semblent également y être associées. Par ailleurs, il a été démontré que la pollution environnementale, l’exposition à la lumière du soleil ou une activité physique déséquilibrée augmentent également la production des radicaux libres.

Découvrez donc : 4 effets néfastes du soleil sur la peau

Que faire pour le prévenir ?

L’idéal est de se tenir éloigné des facteurs mentionnés précédemment puisque nous savons qu’ils augmentent de manière considérable le stress oxydant. Il est essentiel d’arrêter de fumer, d’éviter les lieux trop pollués et de ne pas chercher à s’exposer au soleil pour bronzer.

Par ailleurs, nous pouvons également réduire le stress oxydant en faisant attention à notre alimentation. Si nous incluons suffisamment d’antioxydants et que nous faisons attention à ce que nous mangeons, nous pouvons aider à prévenir cette situation. Pour cela, les spécialistes recommandent de :

  • Consommer des fruits rouges, des légumes et des légumineuses
  • Essayer d’inclure dans l’alimentation des aliments riches en carotène, tels que la carotte ou la patate douce
  • Augmenter la consommation d’aliments riches en vitamines A, C et E. Par exemple, la tomate, le brocoli ou le citron sont très riches en vitamines
  • Utiliser de l’ail dans nos assiettes
Avoir une alimentation saine pour éviter le stress oxydant

L’idéal est de suivre une alimentation équilibrée qui possède ces qualités. En outre, il est préférable de ne pas consommer des aliments riches en graisses saturées ou des aliments préparés. Cela ne doit pas devenir obsessionnel mais il faut bel et bien essayer d’adapter ce type de caractéristiques à notre quotidien.

En conclusion

Le stress oxydant consiste en une détérioration cellulaire produite par de nombreux facteurs. Néanmoins, nous pouvons le diminuer et le contrôler en adoptant des habitudes et une alimentation saines.

De nombreuses maladies semblent être associées à ce stress oxydant. Ainsi, vous pouvez essayer de faire plus attention à votre alimentation et augmenter la consommation d’antioxydants. Faites en sorte de consulter un nutritionniste pour être plus sûr d’adopter la bonne manière de le faire

 

  • Instituto Superior de Ciencias Médicas de La Habana., B. E., Saldaña Bernabeu, A., & Saldaña García, L. (2002). El estrés oxidativo y los antioxidantes en la prevención del cáncer. Revista Habanera de Ciencias Médicas (Vol. 12). Instituto Superior de Ciencias Médicas de La Habana. Retrieved from http://scielo.sld.cu/scielo.php?pid=S1729-519X2013000200005&script=sci_arttext&tlng=pt
  • Fruta: ¿Qué es el estrés oxidativo y cómo prevenirlo con la alimentación? (n.d.). Retrieved September 23, 2019, from https://www.alimente.elconfidencial.com/bienestar/2019-06-13/estres-oxidativo-prevencion-alimentacion_2057282/
  • ¿Qué es el estrés oxidativo? (n.d.). Retrieved September 23, 2019, from http://www.iimel.es/11-que-es-la-melatonina/54-que-es-el-estres-oxidativo