Pharyngo-amygdalite : symptômes, causes et traitement

La pharyngo-amygdalite provoque généralement des maux de gorge, de tête et un mal-être général. Son origine est virale ou bactérienne, et le traitement s'établit sur la base de l'agent causal.
Pharyngo-amygdalite : symptômes, causes et traitement

Dernière mise à jour : 01 juin, 2021

La pharyngo-amygdalite est une pathologie très fréquente qui consiste en une infection du pharynx et des amygdales. La grande majorité des cas sont dus à un virus mais cette maladie peut aussi être d’étiologie bactérienne. Par conséquent, les symptômes varient d’une situation à une autre.

En fait, chez les enfants de moins de 3 ans, il est très rare de retrouver une pharyngo-amygdalite bactérienne. Il est plus fréquent que cette pathologie ait lieu les mois d’hiver, quand les virus ont plus de probabilités d’infecter les gens.

Les adultes peuvent aussi être atteints de cette maladie. Il s’agit d’un cadre bénin qui, normalement, se résout en peu de temps. Néanmoins, il arrive que des complications apparaissent. Nous allons donc vous parler, tout au long de cet article, de ses causes, de ses symptômes et de son traitement.

Quelles sont les causes de la pharyngo-amygdalite ?

Comme cela se produit avec les rhumes, les gens pensent aujourd’hui que la pharyngo-amygdalite apparaît parce qu’on a mangé des glaces, parce qu’on a marché pieds nus ou parce qu’on ne s’est pas assez habillés. Or, ce n’est pas le cas. Il s’agit d’une pathologie infectieuse qui s’acquiert au contact d’un virus ou d’une bactérie.

La majorité des cas se transmettent par l’air, par les gouttelettes que l’on expulse en toussant ou en éternuant. Cette maladie peut aussi se transmettre par contact direct avec quelqu’un qui possède déjà le germe. Les micro-organismes qui la causent le plus fréquemment sont :

  • Virus : il s’agit de la cause principale. Nous retrouvons ici l’adénovirus, le virus d’Epstein-Barr et le rhinovirus parmi ceux qui ont la plus grande prévalence.

Néanmoins, même s’il s’agit de ceux qui sont le plus fréquemment impliqués, il existe beaucoup d’autres micro-organismes qui peuvent causer une pharyngo-amygdalite. Le plus important est de distinguer, à travers les symptômes ou certains examens, s’il s’agit de virus ou de bactéries.

Un enfant avec une pharyngo-amygdalite.

La pharyngo-amygdalite est très habituelle en âge pédiatrique.

Ceci pourrait vous intéresser : Comment traiter la pharyngite virale ?

Quels symptômes produit-elle ?

Les symptômes de la pharyngo-amygdalite varient, comme nous l’avons indiqué précédemment, en fonction de l’agent causal, qu’il s’agisse d’un virus ou d’une bactérie. Néanmoins, dans les deux cas, elle s’accompagne généralement de fièvre ainsi que de maux de gorge et de tête.

La pharyngo-amygdalite virale commence de façon graduelle. Les symptômes ressemblent à ceux d’un rhume, avec un mal-être général peu intense, une légère fièvre et de la fatigue. Les amygdales et le pharynx sont souvent rouges et enflammés.

La pharyngo-amygdalite bactérienne est plus intense. Elle commence de façon brusque, avec beaucoup de fièvre et un mal-être plus important. Les ganglions cervicaux ont tendance à s’enflammer et les amygdales ont généralement du pus à la surface. Par ailleurs, on peut voir apparaître des taches rouges sur le palais. Parfois, un exanthème cutané peut même surgir.

La pharyngo-amygdalite bactérienne.

La pharyngo-amygdalite bactérienne laisse apparaître du pus sous forme de plaques.

Poursuivez votre lecture : 5 remèdes naturels pour soulager les symptômes de la pharyngite

Comment se traite la pharyngo-amygdalite ?

Normalement, grâce aux symptômes, on peut distinguer la cause de la pharyngo-amygdalite. Il est nécessaire que le médecin explore la gorge pour voir s’il y a un exsudat de pus dans les amygdales et évaluer le niveau d’inflammation. Cependant, il arrive que le germe ne soit pas si facile à identifier.

Cette identification est importante car le traitement variera en fonction de la cause de la pathologie. C’est pour cela que l’on réalise parfois une analyse microbiologique.

Pour cela, on peut faire un test rapide de détection antigénique. Ce test permet de savoir s’il s’agit du Streptococcus pyogenes. On peut même faire une culture de l’exsudat pharyngé, mais ce processus est beaucoup plus lent.

Une fois que l’on sait si l’infection est bactérienne ou virale, on choisit un traitement ou un autre. Si elle est bactérienne, on prescrit généralement un antibiotique. Il s’agit presque toujours de pénicilline par voie orale, pendant une semaine ou dix jours.

En revanche, si la pharyngo-amygdalite est virale, on ne prescrit pas d’antibiotiques. C’est pour cela qu’il est important de bien faire la différence entre les deux car, si on prescrit des antibiotiques, on crée inutilement une résistance dans les micro-organismes. Dans ces cas, on recommande simplement des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur.

Le plus important est de garder à l’esprit qu’au moindre doute, il est nécessaire de consulter son médecin. Il faut éviter de prendre inutilement des médicaments qui ne seraient pas indiqués dans cette situation.

Cela pourrait vous intéresser ...
Rhinopharyngite chez l’enfant : symptômes, causes et traitements
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Rhinopharyngite chez l’enfant : symptômes, causes et traitements

La rhinopharyngite n'est généralement ni dangereuse ni contagieuse, mais il faut toutefois surveiller l'évolution de ses symptômes.