Piqûres de méduses: préventions et soins

19 novembre 2019
Pour traiter correctement une piqûre du méduse, l'idéal est de consulter un médecin immédiatement et, en attendant, d'éviter les mesures la pulvérisation d'urine ou d'ammoniaque.

Lorsque l’été arrive, les vents et courants marins changent. La température augmente aussi bien sur la terre que dans les eaux de l’hémisphère nord. C’est alors que commencent à prédominer les populations de méduses près des plages et des côtes. A ce propos, les experts émettent un message de mise en garde contre la possibilité de piqûres de méduses lors de la baignade sur les plages.

Une méduse ressemble, à l’œil nu, à une masse gélatineuse avec des tentacules qui flotte en apesanteur dans l’eau. Bien qu’elles paraissent inoffensives, en vérité leurs tentacules contiennent une grande quantité de neurotoxines qu’elles utilisent pour assommer leur proie et l’ingérer plus facilement. Même si la majorité des espèces n’ont généralement pas de piqûre mortelle, l’exception est la méduse australienne dont la morsure est mortelle.

Lisez également: Conseils pour apprendre à nager dans la mer

Les méduses que l’on trouve habituellement dans les eaux espagnoles sont la méduse Pelagia noctiluca, la Cotylorhiza tuberculata et la méduse-boîte. Ces trois espèces ont en commun le fait que leur piqûre est grave. Rien qu’en les touchant, elles libèrent des cellules urticantes. La peau éprouve alors une démangeaison et une douleur intense sur le moment.

Symptômes des piqûres de méduses

  • Éruption cutanée, irritation et rougeur de la peau.
  • Brûlure (qui peut devenir insupportable si des ulcères et des ampoules se forment).
  • Sensation de fourmillement et d’engourdissement de la zone affectée.
  • Céphalée (intensité légère à modérée).
  • Nausées, vertiges et nervosité (seulement dans les cas graves).
Méduse dans l'eau.

Piqûres de méduses : comment les prévenir?

Si vous allez à la plage pendant l’été, nous vous conseillons vivement d’appliquer une crème protectrice contre les piqûres de méduses. Surtout sur la zone du ventre, du dos, des bras et des jambes car ce sont généralement les plus touchées. L’idée est de ne pas laisser les zones du corps les plus exposées sans protection.

À l’heure actuelle, Safe Sea est la marque qui bénéficie du soutien des médecins à l’échelle internationale, car elle a été créée par des scientifiques marins et des biotechnologues qui s’engagent pour la santé des personnes et le soin de l’environnement.

Découvrez aussi: Protection solaire maison: comment la préparer?

Produits safe sea pour les piqûres de méduses.

Leur gamme de produits est hypoallergénique et résistante à l’eau : une application topique sur le visage et sur le corps est donc complètement fiable. Par ailleurs, leurs produits offrent une double protection. Autrement dit, une protection solaire et contre les piqûres de méduse. Pour une application correcte, prenez en compte les conseils suivants:

  • Appliquer sur une peau propre et sèche au moins 30 minutes avant l’exposition du soleil et au premier bain.
  • Étaler le produit sur la peau avec des mouvements lents afin de couvrir complètement les différentes zones.
  • Laisser le produit pénétrer avant de mettre des vêtements.
  • Mettre une nouvelle couche de produit après 80 minutes d’activité dans l’eau.

D’autres mesures de protection consistent à ne pas toucher ces animaux, même s’ils sont morts, car ils contiennent encore du poison. Cela est essentiel de le transmettre aux enfants car leur curiosité les amène souvent à vouloir jouer avec les méduses dans le sable. D’autre part, au cas où vous allez nager dans les eaux profondes, il est recommandé d’utiliser une combinaison avec un tissu adapté: néoprène ou lycra épais.

Premiers soins

  • Lavez la zone affectée avec de l’eau de mer.
  • Ne grattez pas la zone affectée avec du sable ou une serviette.
  • Placer une compresse de glace pendant au moins 20 minutes.
  • Au cas où les tentacules sont collées à la peau, il faut appliquer du vinaigre en abondance pour arrêter l’injection de venin. On peut également verser une dissolution de bicarbonate de soude.
  • Ne pas uriner sur la zone affectée ni l’asperger d’ammoniaque car cela n’est pas efficace. Cette mesure fonctionne uniquement avec les piqûres de poisson.
  • La personne qui retirera les tentacules doit absolument porter des gants.
  • Se rendre immédiatement au service des urgences de l’hôpital le plus proche.

Piqûres de méduses : comment les soigner ?

Il est très important de savoir à quoi ressemblait la méduse, ses caractéristiques, pour en informer le médecin. Ce dernier pourra ainsi déterminer l’espèce responsable de la piqûre. En effet, le succès du traitement pharmacologique dépendra en grande partie de ces données.

Tout d’abord, après avoir retiré les résidus du venin, le médecin vous prescrira des corticoïdes à usage topique, des anti-inflammatoires et des antihistaminiques oraux pour soigner la piqûre. En cas d’infection, le traitement inclura des antibiotiques à usage topique.

Si la personne est allergique, le médecin appliquera un traitement spécialisé afin d’éviter que les symptômes réapparaissent. Toutefois, les mesures de soins primaires mentionnées ci-dessus sont utiles pour assister la personne dès son admission à l’hôpital.

  • Cegolon, L., Heymann, W. C., Lange, J. H., & Mastrangelo, G. (2013). Jellyfish stings and their management: A review. Marine Drugs. https://doi.org/10.3390/md11020523
  • Lakkis, N. A., Maalouf, G. J., & Mahmassani, D. M. (2015). Jellyfish Stings: A Practical Approach. Wilderness and Environmental Medicine. https://doi.org/10.1016/j.wem.2015.01.003
  • Li, L., Mcgee, R. G., Isbister, G. K., & Webster, A. C. (2013). Interventions for the symptoms and signs resulting from jellyfish stings. Cochrane Database of Systematic Reviews. https://doi.org/10.1002/14651858.CD009688.pub2