Piqûres de méduse : symptômes, préventions et soins

· 2 mai 2019
Les méduses sont des animaux marins au corps gélatineux et évasé. Leurs tentacules renferment une grande quantité de neurotoxines qui peuvent être nocives, voire même mortelles, tel que c'est le cas avec la fameuse méduse dite guêpe de mer.

Lorsque l’été arrive, les vents et courants marins changent. C’est alors que commencent à prédominer les populations de méduses près des plages et des côtes. Dans cet article, nous vous disons tout sur les piqûres de méduse. Vous découvrirez quels sont les symptômes, comment prévenir les piqûres et comment les soigner.

Le Phylum Cnidaria regroupe une grande diversité de formes vivantes parmi lesquelles figurent les méduses, les galères portugaises, les anémones, les coraux et les gorgones. Ces dernières sont connues pour leurs belles couleurs.

En ce qui concerne les méduses, l’objet de notre attention, ce sont des animaux marins qui peuvent être de taille microscopique ou bien mesurer environ deux mètres. La partie inférieure des méduses est généralement recouverte de tentacules qui peuvent mesure jusqu’à 25 mètres de large.

Bien que la fonction de ces tentacules est de paralyser les proies des méduses, leurs cellules urticantes peuvent affecter notre peau. La raison est la suivante : elles contiennent une grande quantité de neurotoxines.

Les méduses que l’on trouve habituellement dans les eaux espagnoles sont la méduse Pelagia noctiluca, la Cotylorhiza tuberculata et la méduse-boîte. Ces trois espèces ont en commun le fait que leur piqûre est extrêmement urticante.

Piqûres de méduse : les symptômes

piqûres de méduse

  • Éruption cutanée, irritation et rougeurs
  • Sensation de brûlure
  • Sensation de fourmillements et engourdissements au niveau de la zone affectée
  • Céphalée légère ou modérée
  • Nausées et vertiges

Cet article peut aussi vous intéresser : 8 conseils pour prévenir les piqûres de moustiques en voyage

Piqûres de méduse : comment prévenir les piqûres ?

lutter contre les piqûres de méduse

Si vous allez à la plage pendant l’été, nous vous conseillons vivement d’appliquer une crème protectrice contre les piqûres de méduses. À l’heure actuelle, Safe Sea est la marque qui bénéficie du soutien des médecins à l’échelle internationale, car elle a été créée par des scientifiques marins et des biotechnologues.

Leur gamme de produits est hypoallergénique et résistante à l’eau : une application topique sur le visage et sur le corps est donc complètement fiable. Leurs produits offrent, qui plus est, une protection solaire.

Une autre mesure de prévention importante consiste à ne pas toucher ces animaux, mêmes s’ils sont morts. Il est important de passer l’information aux enfants, car leur curiosité naturelle peut les amener à jouer avec ces animaux marins dans le sable.

En cas de piqûre

  • Lavez la zone affectée avec de l’eau de mer.
  • Ne grattez pas la zone affectée avec du sable.
  • Ne pas uriner sur la zone affectée ni l’asperger d’ammoniaque car, malgré ce que l’on entend dire, cela ne fonctionne pas du tout.
  • Si les tentacules sont restés collés sur votre peau, appliquez abondamment du vinaigre afin de stopper l’injection du venin.
  • La personne qui retirera les tentacules doit porter des gants.
  • Rendez-vous immédiatement au service des urgences de l’hôpital le plus proche.

Cet article peut aussi vous intéresser : 8 conseils pour prévenir les piqûres de moustiques en voyage

Piqûres de méduse : comment les soigner ?

L’aspect de la méduse

Le type de méduse est une information importante à prendre en compte pour le traitement.

Si vous avez pu voir la méduse, vous devez la décrire à votre médecin.

La prise d’antibiotiques

Après avoir retiré les résidus du venin, le médecin vous prescrira des corticoïdes à usage topique, des anti-inflammatoires et des antihistaminiques oraux pour soigner la piqûre.

En cas d’infection, le traitement inclura des antibiotiques à usage topique.

Les allergies

Gardez à l’esprit qu’une réaction allergique à une piqûre de méduse peut être très dangereuse. Informez-vous donc immédiatement auprès d’un spécialiste qui pourra prendre les mesures nécessaires.