Pourquoi mangeons-nous sans avoir faim ?

11 février 2021
Souvent, nous mangeons sans avoir faim, mais pourquoi ? Il existe différentes raisons que nous vous expliquons dans cet article.

Avez-vous déjà mangé sans appétit ? Nous vivons tous cette situation régulièrement. Mais, pourquoi mangeons-nous sans avoir faim ? Dans cet article, nous vous expliquons les facteurs qui nous amènent à manger sans ressentir véritablement la faim.

La frontière est fine entre les personnes qui mangent sans faim et les mangeurs émotionnels. Ce dernier groupe peut être dangereux car il augmente le risque de développer un trouble alimentaire.

Causes de la sensation de faim

Si nous nous posons la question, pourquoi ressentons-nous la faim ?, les réponses sont :

  • Répondre aux besoins nutritionnels pour vivre.
  • Maintenir les structures et les fonctions cérébrales.
  • Donner de l’énergie à notre organisme.

Cependant, de nos jours, nous mangeons de plus en plus par plaisir plutôt que pour la nutrition. Notre culture, la société de stress dans laquelle nous vivons, le marketing alimentaire ou la facilité d’accès à une grande variété d’aliments sont des facteurs qui influencent largement ce phénomène problématique. Découvrons maintenant pourquoi nous mangeons sans avoir faim.

Qu’est-ce que la faim et comment se régule-t-elle ?

La faim est la sensation qui indique le besoin naturel de fournir à l’organisme des nutriments. Elle est produite par des substances qui agissent au niveau cérébral, dans l’hypothalamus.

La faim, la satiété et l’équilibre énergétique se régulent par un système neuroendocrinien intégré au niveau de l’hypothalamus. Ce système se constitue d’un réseau complexe de circuits neurohormonaux. Il comprend des signaux moléculaires d’origine périphérique et centrale, de courte et de longue durée. Ainsi que d’autres facteurs de type sensoriel, mécanique et cognitif.

Les signaux de courte durée sont régulés par la ghréline, qui augmente avec le jeune, et la leptine, qui inhibe l’absorption d’aliments et augmente le métabolisme. En revanche, les signaux de longue durée reflètent le volume des réserves de graisse.

Une femme devant un frigo ouvert qui hésite entre un fruit et une part de gâteau au chocolat.

Lisez également : Les différences entre la faim physique et l’anxiété

Pourquoi mangeons-nous sans avoir faim ?

Comme nous l’avons mentionné, il existe d’autres facteurs externes qui nous incitent à manger sans ressentir la faim. Nous les expliquons maintenant.

Haute appétence des aliments

L’industrie alimentaire a créé des aliments aux saveurs très puissantes pour réveiller notre appétit et notre envie de manger davantage. Par exemple, le mélange de sucre et de graisse dans les sucreries. Ou les aliments très salés avec des arômes artificiels comme les frites ou les chips.

Elle a même inventé un cinquième arôme, la saveur umami que l’on trouve dans les aliments riches en glutamate monosodique. Il s’agit principalement des aliments ultratransformés.

Par ailleurs, il faut souligner que les aliments capables de générer la satiété sont ceux qui présentent une teneur élevée en protéines, en graisse et en fibres. C’est ce que précise une étude publiée dans le journal European Journal of Clinical Nutrition.

Le marketing alimentaire

Partout, nous trouvons des publicités alimentaires qui mettent en avant des produits qui ne sont pas toujours sains. Voir une publicité pour un aliment attractif pendant que l’on regarde la télévision peut provoquer certaines émotions. Le marketing en profite alors pour faire plus de ventes.

Les annonces publicitaires nous amènent effectivement à fredonner leur musique ou se souvenir facilement de leur slogan. Dès lors, à l’écoute ou au visionnage d’une publicité, nous sommes tentés parfois d’acheter le produit en question, quelle que soit l’heure.

Facteurs sociaux et culturels

Un autre facteur qui explique pourquoi nous mangeons sans avoir faim est la culture qui nous incite à tout célébrer en mangeant et en buvant. La célébration d’une fête, de noël, d’un mariage, etc, sont des moments qui nous amènent souvent à trop manger sans nous en rendre compte.

Les émotions

“J’ai eu une mauvaise journée de travail, je vis beaucoup de stress, je suis épuisée quand je rentre à la maison, j’ai besoin de me détendre et de me sentir mieux…”. Vous êtes déjà probablement passé par ces états et avez trouvé refuge dans la nourriture. La plupart du temps, nous mangeons par ennui, stress, joie, tristesse, etc. C’est ce que l’on appelle la faim émotionnelle.

En général, dans ces moments-là, nous perdons le contrôle, à différents degrés. Souvent, on choisit inconsciemment des aliments peu sains qui contiennent de la graisse, du sucre ou du sel. Chez de nombreuses personnes, il a été démontré que la sensation de stress est capable de modifier la régulation entre l’appétit et la satiété.

Une femme qui mange une pomme et dit non aux sucreries.

Une immense variété d’aliments

De nos jours, nous trouvons une quantité infinie d’aliments, locaux, importés d’autres pays, adaptés à différents mode de vie, ainsi que des aliments peu sains. En tant qu’être humain, nous sommes tenté d’essayer de nouvelles choses. Ce qui rend le contrôle encore plus difficile.

Découvrez aussi : Les secrets de l’industrie alimentaire et des plats préparés

Ne pas dormir suffisamment

Le manque de sommeil entraîne des altérations dans les hormones chargées de réguler l’appétit. Nous avons donc plus faim. Cela nous incite également à choisir des aliments plus caloriques et plus gras. C’est ce que démontre une étude de Scientific Reports.

Comment pouvons-nous contrôler la prise alimentaire sans avoir faim ?

La première chose à faire est de ne pas acheter d’aliments peu sains, comme les sucreries, les snacks salés, les boissons sucrées, etc. En revanche, il est préférable d’acheter des aliments sains tels que les fruits, légumes, fruits secs, produits laitiers naturels, chocolat noir… En cas d’envie de grignotage, nous mangeons donc uniquement ce que nous avons dans les placards.

Ensuite, écoutez votre corps. Posez-vous la question suivante : “ai-je réellement faim ?”. Si vous avez récemment mangé, vous n’avez probablement pas faim. De plus, si vous préférez manger un gâteau au chocolat plutôt qu’un fruit, c’est peut-être par ennui ou par anxiété.

Enfin, si l’envie de manger sans avoir faim est toujours là, une autre option est de faire une activité pour oublier de manger. Vous pouvez par exemple faire une promenade, appeler un ami ou lire un livre. En outre, n’oubliez pas de bien dormir et de faire du sport.

  • Warrilow A., Mellor D., McKune A., Pumpa K., Dietary fat, fibre, satiation, and satiety – a systematic review of acute studies. Eur J Clin Nutr, 2019. 73 (3): 333-344.
  • Ans AH., Anjum I., Satija V., Inayat A., et al., Neurohormonal regulation of appetite and its relationship with stress: a mini literature review. Cureus, 2018.
  • Fang, Z., Spaeth, A. M., Ma, N., Zhu, S., Hu, S., Goel, N., … & Rao, H. (2015). Altered salience network connectivity predicts macronutrient intake after sleep deprivation. Scientific reports5, 8215.