5 choses que vous pouvez faire pour prévenir les crampes menstruelles

26 avril 2019
Les douleurs menstruelles peuvent être extrêmement pénibles. Alors apprendre à les prévenir est vital pour le bien-être d'une femme et lui permettre de passer ces journées de la meilleure façon possible.

Les crampes menstruelles peuvent être très intolérables, et certaines femmes sont plus touchées que d’autres. Elles se produitsent parce que l’utérus a des contractions afin d’expulser le sang menstruel. Cependant, sachez qu’il est possible de prévenir les douleurs menstruelles.

Aujourd’hui, nous allons découvrir 5 conseils simples que vous pouvez mettre en pratique pour prévenir les douleurs menstruelles. Gardez-les à l’esprit, car ils peuvent être très efficaces. Vous savez peut-être déjà comment faire pour prévenir les crampes menstruelles. Vous en avez peut-être déjà essayé certains.

Méthodes pour prévenir les crampes menstruelles

1. Appliquer de la chaleur

la chaleur contre les crampes menstruelles

Vous connaissez la bouillotte, cette poche en caoutchouc avec de l’eau chaude que l’on utilisait pour se réchauffer les pieds dans le lit en hiver ? elle peut aussi aider à prévenir les douleurs menstruelles. Beaucoup de femmes profitent de ce remède.

  • Appliquer de la chaleur sur le bas-ventre peut aider à soulager la douleur.
  • De plus, comme nous appliquons de la chaleur, nous pouvons prendre une boisson chaude. Cela nous procurera un plus grand bien-être pendant les douleurs. Cela permettra de les calmer et de les réduire un peu.

2. Ne pas arrêter de faire de l’exercice

Il se peut que vous n’ayez pas envie de faire de l’exercice pendant les jours de vos règles. Cependant, n’oubliez pas que l’exercice vous permet de libérer des endorphines. Ces substances aident à prévenir les crampes menstruelles tout en réduisant la douleur.

Si vous ne voulez pas suivre un entraînement intensif parce que vous ne vous sentez pas bien, vous pouvez simplement marcher, faire du Pilates ou bien du yoga. Ce sont des sports moins exigeants qui vous permettront de profiter de tout ce que l’exercice physique peut vous apporter sans vous sentir moins bien.

Vous serez aussi intéressée par : Avantages et inconvénients de la coupe menstruelle

3. Prendre des contraceptifs

Bien que de nombreuses femmes hésitent à prendre la pilule contraceptive, elle peut aider à prévenir les crampes menstruelles. Rappelez-vous que cette méthode de contraception n’est pas seulement utilisée pour prévenir la grossesse, mais aussi pour contrôler l’acné, réguler les règles, l’aménorrhée…

Parmi les utilisations et les avantages de prendre des contraceptifs, mentionnons particulièrement la prévention des crampes menstruelles. Grâce à son utilisation, la femme n’ovule pas, donc, quand elle saigne, ce qu’elle a est un saignement de privation.

Cela explique pourquoi les femmes qui prennent des contraceptifs ont des périodes beaucoup moins longues, plus légères et plus courtes. Cela peut être une solution fantastique. Parlez-en à votre gynécologue.

4. Faire l’amour pour prévenir les crampes menstruelles !

Contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas difficile. Faites-le seule, c’est-à-dire en vous masturbant. Parce que non seulement cela peut prévenir les crampes menstruelles, mais aussi vous donner des orgasmes.

les orgasmes aident à prévenir les crampes menstruelles

C’est la même chose que l’exercice. Vous n’en aurez peut-être pas envie, mais une fois que vous l’aurez fait, vous vous sentirez mieux. Les orgasmes détendront votre utérus et libéreront aussi plus d’endorphines ! Alors, vous n’avez plus d’excuses.

Si vous avez peur de tout tacher si vous allez avoir des rapports sexuels avec votre partenaire, vous pouvez mettre des serviettes ou même le faire sous la douche. Mais ne vous retenez pas parce que vous êtes dans vos jours. Le sexe, et plus encore le fait d’avoir des orgasmes a de nombreux avantages et vous fera beaucoup de bien pendant cette période du mois.

Lisez aussi : Saviez-vous que le stress pouvait causer un retard de règles ?

5. Écouter votre corps pour prévenir les crampes menstruelles

Nous n’avons pas l’habitude d’être à l’écoute de notre corps, mais cela nous permet de savoir ce dont nous avons besoin. Parce que ce qui précède peut ne pas fonctionner. Alors, peut-être que manger du chocolat vous soulagera. Peut-être que le repos ou bien juste dormir beaucoup plus que d’habitude va mieux fonctionner.

Idéalement, vous devriez écouter votre corps pour savoir ce qu’il vous demande. Ne le forcez pas à faire de l’exercice si cela vous fait plus de mal que de bien. Savez-vous écouter votre corps ? Êtes-vous capable de déchiffrer ce qu’il essaie de vous dire ?

Pour beaucoup de femmes, ces jours du mois ne sont pas un calvaire. Mais pour d’autres, cependant, c’est une vraie torture. L’idéal est de savoir ce qui fonctionne pour vous, afin que vous puissiez être prévenue et éviter les crampes menstruelles de la manière qui vous convient le mieux.

Qu’est-ce qui vous aide à prévenir les crampes menstruelles ? Certaines des méthodes énumérées ci-dessus vous aident-elles ? Nous vous recommandons également de vous hydrater et de dormir autant que nécessaire.

L’hydratation aidera à réduire le gonflement que vous ressentez durant ces jours. Bien dormir, surtout en position fœtale, détendra vos muscles abdominaux et donc vous vous sentirez beaucoup mieux.

Si les douleurs sont trop intenses, n’hésitez pas à consulter votre médecin. En effet, l’utilisation de médicaments est parfois la meilleure et la seule solution.

 

  • Proctor, M., & Farquhar, C. (2006). Diagnosis and management of dysmenorrhoea. BMJ. https://doi.org/10.1136/bmj.332.7550.1134
  • Dog, T. L. (2009). Menstrual Cramps. In Women’s Health in Complementary and Integrative Medicine. https://doi.org/10.1016/b978-0-443-06639-9.50010-1
  • Rostami, M., Abbaspour, Z., & Najjar, S. (2006). The effect of exercise on primary dysmenorrhea. Gender Medicine. https://doi.org/10.1016/S1550-8579(06)80151-8
  • Igwea, S. E., Tabansi-Ochuogu, C. S., & Abaraogu, U. O. (2016). TENS and heat therapy for pain relief and quality of life improvement in individuals with primary dysmenorrhea: A systematic review. Complementary Therapies in Clinical Practice. https://doi.org/10.1016/j.ctcp.2016.05.001
  • Libarle, M., Simon, P., Bogne, V., Pintiaux, A., & Furet, E. (2018). Management of dysmenorrhea. Revue Medicale de Bruxelles.