Produits d’hygiène féminine : quel impact sur la santé ?

L’utilisation de serviettes hygiéniques est très populaire parmi les femmes qui les utilisent pour maintenir leurs sous-vêtements au sec et pour absorber les fluides et les secrétions. Même si elles sont très pratiques, beaucoup se demandent si ces produits d’hygiène féminine ne seraient pas en fin de compte plus néfastes que bénéfiques pour la santé des femmes !

Il faut savoir tout d’abord que les produits d’hygiène féminine disponibles un peu partout ne sont pas toujours fiables comme certaines publicités le prétendent. Il faut donc savoir choisir la marque et le produit qui vous convient le mieux, sachant que les serviettes ont un impact sur la santé physique et morale et peuvent également affecter notre vie de couple.

Conseils pour soigner cette zone intime

Étant donné que chaque femme est unique, il existe plusieurs moyens et différents soins pour l’hygiène féminine, mais quelques faits et gestes essentiels doivent être respectés à la lettre par toutes les femmes : la première chose à faire est de vérifier que ces serviettes sont bien aérées, sans couverture plastique et non poreuses.

Il faut également éviter que l’humidité de cette zone ne donne lieu à des infections. Voilà pourquoi il faut changer de serviette plusieurs fois par jour (toutes les 4 ou 6 heures). Il est également important de bien se laver les mains avant et après chaque changement de serviette.

Autres astuces pour éviter les infections

  1. La zone vaginale ne devrait pas être épilée complétement, puisque les poils pubiens jouent un rôle protecteur.
  2. Une hygiène correcte est indispensable, surtout pendant les règles.
  3. Évitez d’utiliser n’importe quel savon, étant donné qu’il peut menacer le pH du vagin. Il existe des savons neutres qui offrent une bonne hygiène intime ; vous pourrez en trouver en pharmacie ou en grande surface.
  4. Utilisez des sous-vêtements en coton, de manière à permettre une bonne ventilation dans cette zone.
  5. Évitez les pantalons serrés, car ils font monter la température dans cette zone et créent un environnement humide et propice aux microbes.
  6. Évitez de porter des vêtements synthétiques.
  7. Dormez avec des vêtements amples.
  8. Évitez de rester assise durant une longue période.
  9. N’utilisez pas de déodorants intimes, car ils ne font disparaître les odeurs que momentanément et peuvent être source d’irritations.
  10. La zone concernée devrait rester le plus au sec possible.

Les différents facteurs d’infections

L’usage très fréquent d’antibiotiques, la grossesse ou encore le diabète sont des facteurs qui déclenchent souvent des infections. Vous devez donc redoubler de vigilance si vous êtes dans l’une de ces situations.

Attention si ces symptômes apparaissent

  • Augmentation de la consistance et de la quantité du fluide vaginal
  • Changement de couleur des secrétions
  • Odeur très désagréable
  • Douleur et difficulté à uriner.
  • Douleur lors des rapports sexuels

On ne plaisante pas avec l’hygiène féminine

Il ne faut pas être tentée de s’auto-soigner. Beaucoup de femmes évitent de consulter un médecin parce qu’elles ont peur ou honte, laissant parfois leur situation s’empirer. Il faut consulter un spécialiste au moindre doute afin d’éliminer tout soupçon et traiter le problème (s’il y en a un) dès le début. Il faut savoir que l’auto-médication ne pourrait dans ce cas qu’empirer les choses et qu’une infection vaginale qui n’est pas bien traitée pourrait causer des problèmes au niveau des voies urinaires, des infections qui sont très dangereuses pour la santé.

Les experts affirment que la majorité des femmes ont souffert ou souffriront de ce genre d’infection vaginale. Il est donc primordial de savoir comment les éviter et comment réagir pour limiter les dégâts !